ACME
Un excellent documentaire de Daniel Matias sur l'eau en Guadeloupe (voir la bande annonce) 29/03/2017 La société Guyanaise des Eaux (SGDE) créée en 1978 filiale 50/50 de Suez et Veolia et depuis 2010 filiale à 100% de Suez gère l'eau de plusieurs communes dont Cayenne 27/03/2017 Conseil communautaire Paris Saclay (chambre d'enregistrement) : L'eau un bien commun transparent mais un marché caché et juteux pour qui et pourquoi (voir l'audit tronqué) et où le citoyen doit se taire et où le mensonge est roi pour certains ? 23/03/2017 Essonne Info 23 mars 2017 : Quand le sujet de  l’eau s’invite au conseil d’agglo 23/03/2017 L'audit interne de Veolia : pétard mouillé, mais pas sans retombées 23/03/2017 Conseil communautaire Paris Saclay (27 communes 300 000 habitants) interrompu sur le point 43 sur l'eau (journée mondiale de l'eau mais pas de la démocratie) 23/03/2017 Conseil communautaire de Paris Saclay 22 mars 2017 20h30 à Orsay : exigence d'un vrai audit indépendant sur la gestion de l'eau et organisation d'un débat public citoyen 21/03/2017 Grèce : Documentaire "Something in the Water" (re: sous - titres allemands), 17 minutes 16/03/2017 Politis : Public-privé : La guerre de l’eau Les géants de la gestion de l'eau font face depuis plusieurs années à un réveil citoyen. Et 2017 pourrait marquer un nouveau tournant 15/03/2017 Guide des transferts de compétence eau et assainissement par l'ADCF et... SUEZ ! Conflit d'intérêts voir un nouvel exemple de corruption structurelle : 15/03/2017 Médiapart 15 mars 2017 : Affaire OlkyPay: le responsable eau de Veolia était au cœur de la corruption 15/03/2017 Le Canard Enchaîné 1er mars 2017 : Olivet : L'histoire d'eau réécrite 13/03/2017 La Nouvelle République 10 mars 2017 : DSP Eau de l'agglo de Montargis et un seul candidat le sortant Suez !!! 12/03/2017 Collectif du Carcassonnais pour une gestion publique de l'eau :échec d'un combat de 10 ans à Carcassonne 12/03/2017 Inondations : des catastrophes évitables ! L'Humanité 7 mars 2017 Roger Lenglet, co auteur avec Jean Luc Touly de "L'armoire est pleine, le scandale des rapports enterrés de la République 07/03/2017 AVIGNON : LES USAGERS SE BATTENT POUR RÉCUPÉRER 48 000 COMPTEURS D’EAU QUI LEUR APPARTIENNENT 05/03/2017 Comité de défense des usagers de l'eau : 20 ans d'actions au service des Castrais 02/03/2017 Jean Michel Severino directeur général AFD 2001-2010 Président du comité des critical friends de Véolia depuis 2013 24/02/2017 Les Echos 23 février 2017 : Veolia se prépare à affronter des vents contraires 23/02/2017 Sénat: la création d'un droit à l'eau reportée aux calendes grecques 23/02/2017 SAUR À NOUVEAU EN VENTE... 21/02/2017 Andernos : Le budget de l’eau aurait servi à celui de la Ville 20/02/2017 L'Indépendant et la Dépêche 19 février 2017 : « Carcassonne Aggl’eau » vent debout contre l’Agglo sur la gestion de l’eau 19/02/2017 11 février 2017 : Guadeloupe 1ère : "Rencontre satisfaisante" entre le Préfet et le comité de l'eau 12/02/2017 Le Figaro 11 février 2017 : Veolia condamné pour avoir réduit le débit d'eau dans un logement 11/02/2017 La Lettre A 09/02/2017 : Veolia-Cofraxis : game over pour Minc, Franchi et Michel 09/02/2017 Guadeloupe 1ère 8 février : Des avancées dans le dossier de l'eau 08/02/2017 Communauté d'Agglo COEUR D’ESSONNE (21 communes 196 000 habitants) : 1er Budget de la Régie Publique d'Eau Potable 07/02/2017 Lettre A du 2 février 2017 : Baptême de l'eau pour le nouveau DG de Veolia Eau France 02/02/2017 Si nous parlions de l'or bleu Caméras Rebelles 2017 paroles d'élèves : Les élèves de 4ème KNIGHT et 4ème LINCOLN de Rennes vous invitent à lire leurs écrits 01/02/2017 L'éthique et l'indépendance chez Veolia (après le directeur du développement durable ancien député PS, la directrice commerciale déléguée Les Républicains et membre de la direction de campagne de Fillon) 01/02/2017 Lancement de l'étude assainissement confiée à Espelia (très favorable au privé) pour une prise de compétence eau et assainissement par la Communauté d'Agglo Paris Saclay le 1.01.2018 et décision au plus tard dans 5 mois : cela sent l'arnaque !!! 31/01/2017 La générale des eaux, fermière de la distribution et de l’assainissement à Saint Martin : 7,22 euros/m3 hors abonnement pour la tranche la moins chère 0 à 30 m3 et un taux de fuite de 50% !!! 30/01/2017 PROJECTION ET RENCONTRE SUR LA GESTION DE L’EAU au Lycée Victor et Hélène Basch de Rennes 26 janvier 2017 29/01/2017 France Antilles 27 janvier 2017 : Un grand débat sur la problématique de l'eau ce dimanche 28/01/2017 FLOW For Love Of Water : Un film documentaire de 2008 à voir ou à revoir 27/01/2017 Veolia Eau condamnée pour non-repect des exigences de qualité Ceux-ci ont en effet saisi la justice pour dénoncer la mauvaise qualité de l’eau distribuée sur leur commune d’Azat-le-Ris et de Magnac-Laval. 27/01/2017 Lettre A 26 janvier 2017 27/01/2017 Mercredi 25 janvier 2017 à 20h Rennes Festival Caméras rebelles Projection débat "Pour l'amour de l'eau" avec JL Touly 25/01/2017 Jacques Michel ancien directeur régional de la Lyonnaise des Eaux, aujourd'hui expert indépendant a été poursuivi par les deux plus importantes entreprises de distribution d'eau 21/01/2017
           
REVUE DE PRESSE

Est-il possible d'augmenter la durée du contrat de DSP d'un an pour "motif d'intérêt général" ?



Non.
L’ordonnance n°2016-65 du 29 janvier 2016 relative aux contrats de concession a supprimé l’ancien article L.1411-2 du CGCT qui permettait de prolonger la durée du contrat de DSP pour motif d’intérêt général, pour une durée maximale d'un an.

Depuis le 1er avril 2016,la modification du contrat de DSP, quel qu'en soit le motif, doit être examinée au regard des articles 55 de l’ordonnance du 29 janvier 2016 et des articles 36 et 37 du décret n°2016-86 du 1er février 2016 relatif aux contrats de concession.

Ces règles sont applicables aux contrats de DSP entrés en vigueur avant le 1er avril 2016 (art.78 ordonnance).

La prolongation d’une DSP est donc possible sans justification particulière dans le cas suivant :

le 6° de l’article 36 du décret permet la modification du contrat dès lors que le montant de la modification est inférieur à 10% du montant initial du contrat. NB : Le II de l’article 37 du décret précise que "Pour le calcul du montant des modifications mentionnées au 6° de l’article 36 et au I, le montant actualisé du contrat de concession initial est le montant de référence lorsque le contrat de concession comporte une clause d’indexation. Dans le cas contraire, le montant actualisé du contrat de concession initial est calculé en tenant compte de l’inflation moyenne dans l’Etat membre de l’autorité concédante. Lorsque plusieurs modifications successives relevant du 6° de l’article 36 sont effectuées, l’autorité concédante prend en compte leur montant cumulé".
En outre, la prolongation du contrat pour une courte durée, sans remise en concurrence préalable, est légale dans certaines circonstances très spécifiques.

Ainsi, "en cas d'urgence résultant de l'impossibilité soudaine dans laquelle se trouve la personne publique, indépendamment de sa volonté, de continuer à faire assurer le service par son cocontractant ou de l'assurer elle-même, elle peut, lorsque l'exige un motif d'intérêt général tenant à la continuité du service public, conclure, à titre provisoire, un nouveau contrat de délégation de service public sans respecter au préalable les règles de publicité prescrites ; que la durée de ce contrat ne saurait excéder celle requise pour mettre en œuvre une procédure de publicité et de mise en concurrence, si la collectivité entend poursuivre la délégation du service, ou, au cas contraire, pour organiser les conditions de sa reprise en régie ou pour en redéfinir la consistance"(CE, 04 avril 2016, CA du centre de la Martinique, n°396191).

Pour pouvoir mettre en œuvre cette solution, il faut toutefois que la collectivité délégante soit en mesure de démontrer qu’elle s’est trouvée soudainement et de façon imprévisible dans une situation d’impossibilité d’assurer dans des conditions normales la continuité de l’exploitation du service public au-delà de la fin de la DSP en cours.

Enfin, si les conditions précédemment indiquées ne sont pas réunies, ce qui rend impossible la prolongation de la DSP, la collectivité conserve la possibilité d’envisager un contrat de prestation de services passé dans le respect des règles de publicité et de mise en concurrence des marchés publics.

Mardi 27 Septembre 2016
Mardi 27 Septembre 2016
JEAN-LUC TOULY
Lu 1075 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 16

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide