ACME
Eau: Lège Cap-Ferret les usagers de la presqu'île ont-ils été lésés ? 17/11/2017 Ordre du jour du conseil communautaire de Paris Saclay 22 novembre 20h30 à Orsay avec 55 questions 16/11/2017 Management décembre 2017 : lanceurs d'alerte 16/11/2017 Les guerres secrètes de l'eau en Europe 16/11/2017 Une start up dépose trois plaintes pénales visant Veolia 16/11/2017 La Dépêche 16 novembre : après 60 ans Exit Véolia, bienvenue Agur et bonjour les économies sur la facture d'eau 16/11/2017 André Santini, à la tête du Sedif, veut construire un "ring hydraulique" autour de la capitale Célia Blauel, pour Eau de Paris, défend le modèle de régie publique. Emmanuel Macron va devoir trancher 15/11/2017 Eau à Lège Cap Ferret 14/11/2017 Mag'Centre 13 novembre : la régie de l'eau de Blois créée le 1er janvier 2017 baisse le prix de l'eau 14/11/2017 samedi 25 novembre après midi à Vaux le Pénil près de Melun (77) STOP à l'évasion fiscale, à l'opacité de la gestion de l'eau et au CETA organisé par ATTAC 77 13/11/2017 Sortie le 30 novembre du livre "Les crapules de la République" de R Lenglet et JL Touly chez First 11/11/2017 Toulouse : Gestion publique de l'eau : création d'un collectif et lancement d'une pétition  Agur, après 60 ans de Veolia, nouveau délégataire pour l’assainissement collectif à Villeneuve-sur-Lot, Bias et Pujols 08/11/2017 7 novembre : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable 07/11/2017 L'oeil du 20h du journal de France 2 du 6 novembre 2017 à Wissous : Suez, Veolia : des fournisseurs d'eau … pas très clairs 06/11/2017 Eau Secours 29 Quimper : création de la commission de contrôle (financier) des DSP 04/11/2017 L’UFC-Que choisir lance un “S eau S” 03/11/2017 Eau Ouest Essonne la régie de l'eau 02/11/2017 Pourquoi la Guadeloupe transporte-t-elle encore de l'eau dans un panier ?  Le Gouvernement interpellé sur la question de l'eau potable en Guadeloupe 01/11/2017 Guadeloupe 30 octobre : La gestion de l'eau en toute transparence 31/10/2017 UN VILLAGE DE L’HÉRAULT SAUVE SA RÉGIE PUBLIQUE DE L’EAU, EN DÉPIT DE LA LOI NOTRE, EN CRÉANT UNE SEM DONT LES HABITANTS SONT SOCIÉTAIRES ! 31/10/2017 Le poison de la mafia, la loi du silence un documentaire présenté le 24 octobre sur Arte 25/10/2017 Indonésie : La Cour suprême a scellé l'affaire de l'eau pour Jakarta 12/10/2017 FO Hebdo 11 octobre 2017 : Privatiser des services publics locaux serait enfin démodé ? : Le contrôle de la gestion de l’eau est de plus en plus repris par le secteur public au sein des municipalités 11/10/2017 Turin remunicipalise sa gestion de l'eau 09/10/2017 Merci la régie de l'eau de Fougères :  très peu de fuites avec un taux de rendement de 95 % et un prix un des moins chers du département d'Ile et Vilaine 09/10/2017 le sénateur maire de Saint Maurice (94) 1er vice président du SEDIF depuis 1983 Christian Cambon quittera sa mairie le 14 octobre et il sera remplace par le Directeur des relations institutionnelles Eau France de SUEZ depuis 17 ans Igor Semo 07/10/2017 Le festival du film latin démarre jeudi prochain à Épernay 06/10/2017 France Culture : Le trouble prix de l'eau Dans les communes où le service de gestion de l’eau n’est pas municipalisé, certains arrangements avec les sociétés prestataires demeurent. Et c'est le consommateur qui en paye la facture. 04/10/2017 Marie-Noëlle Battistel (PS) demande en qualité de Présidente de l'ANEM (Association Nationale des Elus de Montagne) la révision de la loi NOTRe. Une révision qui porterait sur un élément fort : le transfert des compétences eau et assainissement aux i 04/10/2017 L'Est Républicain 4 octobre 2017 : PAYS DE MONTBÉLIARD Le débat sur l’eau refait surface 04/10/2017 Documentaire Arte 24 octobre 20h15 à 21h55 : Le poison de la mafia rediffusion 3 novembre 9h25 30/09/2017 L'Etat pompe les budgets des agences de l'eau : le personnel se met en grève 30/09/2017 Arte thema mardi 12 décembre 20h40 (date à confirmer) : Jusqu'à la dernière goutte - La guerre secrète de l'eau en Europe documentaire 2017 de 52 mn de Yorgos Avgeropoulos  30/09/2017 NÎMES MÉTROPOLE La gestion de l’eau au Tribunal 29/09/2017 Capital octobre 2017 : Prix de l'eau : le scandale continue (les français paient de 10 à 50% en trop) 29/09/2017 La retraite après près de 42 ans à la Générale des Eaux devenue Vivendi puis Veolia Eau 28/09/2017 Intervention de C Leboeuf élue communautaire lors du conseil communautaire de Paris Saclay du 27 septembre 2017 28/09/2017 Lettre du collectif Aggl'Eau-CPS aux élu-e-s de la Communauté Paris Saclay 27/09/2017 Enquête 2015 du CD 91 sur le prix de l'eau en Essonne 26/09/2017 Lettre de Jean Luc Touly au président de la CPS et au vice président en charge de l'eau et de l'assainissement 26/09/2017
           
La vie de l'ACME

L'AG de l'ACME s'est tenue le 16 décembre 2006 à Nanterre : COMPTE-RENDU



L'AG de l'ACME s'est tenue le 16 décembre 2006 à Nanterre : COMPTE-RENDU
L’Assemblée Générale de l’association ACME France s'est tenue devant une trentaine de personnes présentes ou représentées. Le temps maussade et d'autres AG ou conférences le même jour ont expliqué le nombre relativement restreint de participants.

A l'ordre du jour, les sujets suivants ont été abordés longuement et par des tours de table afin de faire connaissance et d'entendre le point de vue des nouveaux adhérents nombreux et attentifs.

- bilan et situation actuelle de l'ACME (activités, adhésions, bilan financier) ;
- relations avec France Libertés et nouveau siège de l' ACME-France ;
- stratégie pour 2006-2009 : priorités, calendrier, adhésions, organisation, états généraux des associations, actions de sensibilisation ;
- assemblée Mondiale des Élus et des Citoyens de l'Eau 18-20 mars 2006 à Bruxelles ;
- élection du bureau.


LE BILAN DE L'ACME-FRANCE

Il est particulièrement positif ces années 2005/2006 car les actions sur le terrain ont été nombreuses et fournies.
Au total 102 conférences publiques et interventions sur l'eau dans les écoles et comités d'entreprise en 2005 et 115 en 2006.

  • L'ACME se félicite de la portée et de l'impact de ses nombreux débats très souvent rapportés par la presse télévisuelle et écrite. Ils ont favorisé la pénétration des idées de l'ACME auprès des populations dans toute la France, rappelé les droits et les devoirs de chacun en matière de droit de l’eau et de modèle Public – Public.

  • Les dernières actions des membres de l'ACME, au sein d'associations locales, à LILLE, LYON, BORDEAUX, PARIS prouvent la vigueur de l'association, la volonté têtue de ses membres, la qualité de ses expertises et la connaissance de plus en plus assurée des mécanismes mis en place par les groupes privés de gestion d'eau et d'assainissement.

  • Malheureusement, l'existence de l'ACME lui semble toujours nécessaire car la bataille d’idées n’est pas gagnée tant que les collectivités locales n’ont pas opté significativement et concrètement en faveur de la re-municipalisation des services de l’eau. L’effort qui a été entrepris par ses membres est difficile à mesurer sur le court terme. 94% des contrats de l’eau en France sont reconduits en concession ou affermage aux mêmes concessionnaires ou fermiers privés
.
Trop de communes et de particuliers groupés en associations ou non font encore appel à notre expertise ou à notre aide afin de se sortir de guêpiers financiers et juridiques tendus par les Majors de la gestion de l'eau potable et de l'assainissement.

  • Pourtant l'ACME aspire à grandir et à évoluer vers des formes organisationnelles plus communautaires afin de fédérer des forces vives existantes et qui ont le même objectif : L'accès à l'eau dans un cadre PUBLIC PUBLIC; le respect de la ressource et sa gestion transparente par les usagers en collaboration avec les élus.

  • Ces 2 années n'ont pas été exemptes de luttes qui se sont soldées par des procès et des entraves régulières à l’encontre d’ACME et de son président pris pour cible personnellement. Certains responsables de collectivités locales et de grandes compagnies privées des services de l’eau n'ont pas hésité à multiplier les attaques et Si Veolia a abandonné ses charges contre le Président d’ACME, André Santini, le président du SEDIF n'a de cesse de l'attaquer personnellement.

  • ACME vient de lancer une nouvelle activité, l’aide au développement des pays du sud au bénéfice d’un village du Mali, en partenariat avec Eau de Paris et des membres de la Fédération Française de Tennis. Il s’agit de démontrer la pertinence du modèle français Public-Public.

  • ACME, sur Internet, propose une fenêtre de ses activités comme des luttes qu’elle soutient, collecte une revue de presse la plus large possible. Son nouveau site fêtera sa deuxième année d’existence en janvier prochain. 1246 articles ont été lus 604 369 fois, le site étant visité quotidiennement par 300 à 500 personnes différentes en moyenne.

  • Bilan des adhésions : L’ACME compte quelque 200 adhérents. 4380 personnes ont montré leur intérêt aux principes de l’Acme en adhérant à sa newsletter. Une possibilité d’adhésion par le site Internet de l’Acme vient d’être mise en place, ce qui a commencé à augmenter le nombre d'adhésion.

  • Des difficultés au sein du bureau sont apparues puisque la trésorière a démissionné, sans jamais être intervenue, semble-t-il dans la gestion des comptes de l'association. Pour une transparence totale et nécessaire, un audit des comptes avec un expert comptable va être effectué.

RELATIONS AVEC FRANCE LIBERTES ET NOUVEAU SIEGE DE L'ACME FRANCE

L’Assemblée Générale a aussi pris la décision de devenir complètement autonome et de prendre son envol. Elle va donc déménager son siège, sis depuis sa création à la Fondation France Libertés. L'association a acquis une maturité qui la pousse naturellement à définir ses choix et ses stratégies indépendamment et sans être sous la protection et dans le giron d'une grande soeur.

Cette décision commune aux deux associations pose malgré tout quelques problèmes d'intendance car actuellement le matériel de l'ACME est indisponible à ses adhérents, ce qui a eu pour conséquence de ne pas avoir accès à certaines pièces comptables pour l'AG. Le déménagement s'effectuera au plus tard le 10 janvier 2007 avec toutes les conséquences que cela occasionne.

Le nouveau siège de l’ACME sera situé dans un local de l’association Agir pour l'Environnement, 97, rue de Pelleport 75020 Paris (Métro Pelleport à proximité de la Porte de Bagnolet) ; tél. : 01.40.31.02.99 ; fax : 01.40.31.02.39.


Une AG extraordinaire est d'ores et déjà prévue afin de statuer sur les comptes de l'ACME après l'audit.

STRATEGIE 2007

Dans la perspective de la 1ère réunion de l’Assemblée Mondiale des Elus et des Citoyens de l’Eau du 18 au 20 mars à Bruxelles lancée par R. Petrella et sur la proposition d'adhérents soucieux de voir l'association maîtriser son évolution, l'ACME s'orientera à l'avenir vers une synergie des forces.

Le rapprochement avec les autres associations environnementales, consuméristes, des syndicats et des initiatives de collectivités locales et SEM, des élus permettra de créer un contre-pouvoir en faveur de la régie municipale. La proximité des futures élections est un tremplin pour des actions et des prises de positions et seront conduites en conséquence.

Dans cette option, l'ASSEMBLEE MONDIALE DES ÉLUS ET DES CITOYENS DE L'EAU 18-20 mars 2006 à Bruxelles sera préparée avec un bureau élargi, mais tous les membres de l'ACME seront invités à y participer, par échange d'email.

ELECTION DU BUREAU

Le nouveau bureau statutaire est composée du Président J-Luc Touly, de la Trésorière Ghislaine Richard, du Secrétaire J-Claude Oliva, et du Trésorier adjoint Eric Darques.

Lundi 18 Décembre 2006
Mercredi 20 Décembre 2006
JEAN-LUC TOULY
Lu 2511 fois

Dans la même rubrique :

De quoi découle - 03/12/2006

FICHES D'IDENTITE | LES PRINCIPES FONDATEURS | L'ADHESION A ACME | LES COMITES | LIENS | FAME 2005 | La vie de l'ACME

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide