Association pour le Contrat Mondial de L'Eau

Profil
Acme-Maroc Medhi LAHLOU
Président ACME-Maroc, Professeur INSEA, Membre fondateur de la Coalition mondiale contre la privatisation et la marchandisation de l'eau et du Forum alternatif maghrébin de l’eau. Membre fondateur de l’Université du Bien commun

Recherche



Archives

Infos XML



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

revue de presse

Mercredi 14 Janvier 2009
Un officiel palestinien a déclaré mercredi qu'au total 800 000 Palestiniens dans la bande de Gaza manquent d'eau à cause de l'offensive aérienne et terrestre israélienne sur cette enclave.

Monzer Shublaq, chef des autorités à la charge de l'eau dans la bande de Gaza, a confié aux journalistes que 800 000 palestiniens sur les 1,5 million d'habitants que compte la Bande de Gaza "se privent d'eau à l'heure actuelle".

"Il y a deux raisons qui ont conduit à la crise de l'eau. L'une est que les chars de l'armée israélienne ont détruit les principaux tuyaux d'eau qui desservent les principales zones de la bande de Gaza", a expliqué M. Shublaq.

L'autre raison est qu'Israël a fermé tous ses points de passage avec la bande de Gaza et n'a pas autorisé l'entrée du carburant dans l'enclave depuis près de trois semaines, qui a laissé à Gaza aucun carburant pour faire fonctionner ses pompes à eau", a-t-il ajouté.

"40 % des sources en eau de la bande de Gaza ne fonctionnent pas", a affirmé M. Shublaq, ajoutant que "nous produisions sur une base quotidienne de 220 000 mètres cube d'eau ; maintenant nous ne pompons que 100 000 mètres cube chaque jour", a souligné M. Shublaq.

L'armée israélienne mène des offensives aériennes et terrestres sur la bande de Gaza depuis le 27 décembre 2008, qui ont fait jusqu'ici plus de 1 000 morts et 4 600 autres blessés du côté palestinien.

Les organisations des droits de l'Homme et les rapports de l'ONU montrent que plus de 30 000 personnes vivent sans abris depuis que leurs foyers ont été détruits, ajoutant qu'ils "sont réunis dans 36 écoles sur l'ensemble de la bande de Gaza".

"La guerre dans la bande de Gaza a créé une situation humanitaire détériorée", a averti le porte-parole de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) à Gaza, Adnan Abu Hasna.


acme amroc
Tags : palestine
Rédigé par acme amroc le Mercredi 14 Janvier 2009 à 23:53

Association pour le Contrat Mondial de L'Eau