Association pour le Contrat Mondial de L'Eau

Profil
Acme-Maroc Medhi LAHLOU
Président ACME-Maroc, Professeur INSEA, Membre fondateur de la Coalition mondiale contre la privatisation et la marchandisation de l'eau et du Forum alternatif maghrébin de l’eau. Membre fondateur de l’Université du Bien commun

Recherche



Archives

Infos XML



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

les SOS

Dimanche 18 Janvier 2009
Communiqué de presse
La Caravane/manifestation de soutien aux villageois de Ben S’mim contre la privatisation des eaux de leur source, organisée à l’appel d’ACME-Maroc a vu la participation – malgré la neige et des conditions climatiques très mauvaises – de représentants de 25 associations nationales et régionales dont, notamment, ceux de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), d’ATTAC – Maroc, de l’instance de défense des deniers publics et de l’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH). Etaient également présents à cette manifestation de très nombreux avocats des barreaux de Meknès et de Fès, de l’Association des jeunes avocats de Khémisset ainsi que des membres du Bureau politique et du Conseil national du Parti socialiste unifiée.
La population et les participants rassemblés dans la place centrale du village, après avoir observé une minute de silence à la mémoire des victimes des attaques criminelles contre la population palestinienne à Gaza, ont adopté un communiqué relatant le processus de privatisation/spoliation de l’eau des villageois et ont appelé à :

1/ L’arrêt définitif du projet de mise en bouteille des eaux de leur source.

2/ L’arrêt des poursuites judiciaires engagées depuis le mois de septembre 2007 contre 12 villageois accusés d’avoir manifesté contre le projet.

3/ L’adoption d’une politique réelle de développement de la région pour la sortir de la marginalisation et de la pauvreté absolue dans lesquelles elle est plongée depuis l’indépendance du pays.

Les organisations qui ont pris part à la caravane ont adopté le principe de la constitution d’une coordination nationale pour soutenir la population de Ben S’mim pour la réalisation de ces trois revendications, alors que les différents avocats présents se sont engagés à défendre les villageois poursuivis devant la justice et à engager toute action de nature à arrêter le projet de privatisation de la source devant les juridictions compétentes
18 janvier 2009

MEHDI LAHLOU
Tags : ben s'mim
Rédigé par MEHDI LAHLOU le Dimanche 18 Janvier 2009 à 23:10

Association pour le Contrat Mondial de L'Eau