ACME
20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018 L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris 20/06/2018 AFP Le Figaro 19 juin 2018 : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 19/06/2018 Radio Caraibes International RCI 19 juin : Une plainte pour détournements de fonds publics déposée contre la SME 19/06/2018 France Antilles 19 juin 2018 : La Société Martiniquaise des Eaux, filiale de Suez, visée par une plainte pour détournement de fonds publics 19/06/2018 « Le Scandale de l’Eau En Guadeloupe » 19/06/2018 Bordeaux Métropole : l'association Trans'Cub va alerter la justice sur le marché de l'assainissement 18/06/2018 ssainissement Bordeaux : Alain Juppé a dû faire appel à l’Inspection générale des services 16/06/2018 Siaeag : le procès renvoyé au 24 janvier 2019 15/06/2018 INFO FRANCE BLEU PARIS - Inondations : le maire de Wissous attaque Suez devant le tribunal administratif 14/06/2018 Interview dans le journal de 9h de France Bleu IdF Paris du maire de Wissous (91) sur les inondations dans sa ville dont la cause provient du mauvais entretien des bassins de rétention des eaux pluviales gérés par Suez 14/06/2018 Journal télé de 19h de Martinique 1ère 13 juin 2018  Plainte du FRICC et de l'ACME envers le président de l'ex SICSM et la SME filiale de Suez en Martinique depuis 1977 14/06/2018  Communiqué de presse du FRICC et de l'ACME du 7 juin 2018 13/06/2018 Le JDD du 10 juin 2018 : L'eau en Martinique : Suez visé par une plainte du FRICC et de l'ACME 10/06/2018 Midi Libre 6 juin 2018 : Gestion de l’eau à Nîmes : Eau bien commun Gard accuse l’Agglo de délit de favoritisme 07/06/2018 Veolia, Suez, Aqualia et Aguas de Valencia, impliquées dans plusieurs affaires de corruption en Europe et les conséquences 06/06/2018 CU Bordeaux Assainissement : Trans'Cub demande des explications 29/05/2018 À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique 29/05/2018 A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018 Chassée du Gabon, Veolia saisit une nouvelle fois l’arbitrage international 02/05/2018 La Nouvelle République 28 avril 2018 : Touraine Nord Ouest : Navigation en eaux troubles ? 28/04/2018 Nouvelle République 26 avril 2018 : Touraine Nord Ouest Val de Loire Bourgueil : Régie publique ou DSP ? 28/04/2018 Assises de l'eau 24 avril 2018 28/04/2018 Nice Matin 26 avril 2018 : Pourquoi le prix de l’eau fait-il des remous à Roquebrune ? 26/04/2018 Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018
           
S.O.S

ALERTE AUX VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME AUX PHILLIPINES

Les membres d'un des associés clefs d'IRN'S en Philippines, "l'Alliance des peuples de la Cordillère", sont poursuivis et surveillés par des agents que l'on soupçonne être des militaires. Il est de plus en plus plausible que leurs vies sont menacées. Témoignez, s'il vous plaît par lettre au gouvernement philippin de votre dégoût pour ces harcèlements et la surveillance effectuée sur de paisibles activistes.



Alerte pour une Action : La surveillance intensifiée et le harcèlement des Activistes Politiques de la Cordillère pourraient mener à plus de meurtres politiques

ALERTE AUX VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME AUX PHILLIPINES
Récemment, des leaders et les bureaux de l'Alliance des Peuples de la Cordillère (CPA), BAYAN MUNA et d'autres organisations progressistes ont été mis sous la surveillance d'éléments suspectés d'appartenir à l'armée. En octobre 2005, il y a eu une tentative d'irruption dans le bureau du CPA par des inconnus qui ont coupé le courant et la ligne téléphonique, ont détruit le cadenas et ont essayé de forcer la porte. Quand un employé du CPA qui dormait dans le bureau a crié, les hommes sont partis en courant. A Noël, plusieurs camions aux fenêtres teintées étaient souvent garés à l'extérieur du bureau CPA et des appels téléphoniques menaçants pressaient ceux qui étaient de permanence de quitter les lieux.

De surcroît, beaucoup de membres de CPA, de Bayan Muna et d'autres dirigeants et activistes politiques ont nettement observé qu'ils étaient étroitement surveillés. Mme Jeanne Carling suivie de près par une moto suspecte en rentrant chez elle vers 20h00 en janvier a trouvé la serrure de sa porte d'entrée fracturée. Sa voiture a été cassée le 10 février dans la soirée, alors qu'elle était garée dans la rue. Des personnes inconnues ont été aussi vues, surveillant sa maison depuis cet incident. M. Windel Bolinget, Secrétaire général de CPA et Manny Loste, le Coordonnateur Régional et le Vice-président national de Bayan Muna la Cordillère sont aussi sous contrôle dans leurs maisons et bureaux. La femme de M. Ampi Mangile, le Vice-président de CPA, alors qu'elle se trouvait dans un secteur isolé, a failli être emportée de force dans un fourgon par des hommes à l'allure militaire, mais elle a résisté. Il y a trop d'incidents pour tous les mentionner, mais ils portent tous sur une surveillance qui s’est intensifiée et un harcèlement des leaders de La Cordillère, des activistes et autres organisations. Cette tendance est maintenant claire et peut mener très probablement au plus mauvais des scénario de meurtres d'activistes politiques.

Même si l'on s'attend à ce que l'armée nie tout plan militaire pour liquider des activistes de la Cordillère, les menaces restent très réelles et sérieuses. Il y a eu des meurtres inexpliqués d'activistes, de défenseurs de droits de l'homme et d'employés d'ONG dans différentes régions du pays depuis 2001, avec au total 272 cas avérés. La plupart de ces meurtres ont eu lieu après que les victimes ont été soumises à une surveillance intense par des agents soupçonnés être des militaires ou par leurs hommes de main. En particulier, trois employés d'ONG dans le Nord de Luzon ont été tués, l'année dernière, par ces hommes de main ou des éléments paramilitaires.

  • Roméo Sanchez, le Coordonnateur BAYAN MUNA de la Région Ilocos a été tué dans la Ville Baguio le 9 mars 2005.
  • Le 28 novembre 2005, Pepe Manegdeg, un employé de l'Église des Missionnaires Ruraux des Philippines a été brutalement assassiné de 22 coups de feu à San Esteban dans Ilocos Sur .
  • Le 29 novembre 2005, Albert Terredano, un avocat des Droits de l'homme et un employé du Département de Réforme Agraire ont été tués à Bangued, Abra.
Jusqu'à présent, les tueurs des trois sont toujours en cavale et la famille comme les amis des victimes attendent, impuissants, que la justice agisse.

En attendant, le Président Gloria Macapagal-Arroyo reste silencieux et suffisant sur les meurtres continuels de dissidents politiques sans défense. En fait, les meurtres font partie d'une politique de son régime, consciente de détruire ses leaders clefs des organisations légales et populaires. Oplan Bantay Laya fixe clairement sans justification légale, sa politique de neutralisation des leaders d'organisations soupçonnées opposées. Cette politique du gouvernement de supprimer brutalement tous ceux qui appartiennent à des organisations progressives légales, sans défense face aux violences, illustre la complète indifférence pour des droits de l'homme du régime Arroyo.

Les règles et devoirs de la loi sont clairement ignorés et violés par le gouvernement dans cette tentative d'endommager et de paralyser des organisations légitimes en instillant la crainte parmi leurs membres et disciples. C'est une politique du gouvernement Arroyo très déloyale et lâche dont le pouvoir est d'abord appuyé par les armes à feu.

Ces leaders du mouvement de masse de la Cordillère sont des citoyens pacifiques, qui se battent pour une justice sociale, la paix, des droits de l'homme et la démocratie. Sans penser à eux, ils consacrent leur temps et leur énergie aux peuples, pour une transformation fondamentale de la société. Ils dénoncent la violation continuelle des droits de l'homme, des droits des peuples indigènes, ainsi que la politique économique et politique du régime Arroyo. Ils ne méritent pas d'être harcelés et traités comme "des criminels avec pour mention " tué pour avoir tuer l'ordre" par ceux qui revendiquent être les protecteurs des gens. N'importe quelle tentative au silence des activistes de Cordillère doit être dénoncée et accusée comme une violation ininterrompue de droits de l'homme et de la démocratie.

Nous invitons ainsi nos amis, nos partenaires et les citoyens pacifiques à dénoncer la surveillance continue, le harcèlement et les menaces sur les vies des activistes de la Cordillère. Aidez-nous à résister à la répression politique qui empire aux Philippines. Nous faisons appel à votre appui pour faire pression sur l'armée philippine et sur le régime Arroyo pour arrêter ces meurtres politiques et respecter les droits de l'homme.

SVP Écrivez des lettres de soutien et de protestation ainsi qu’une copie de votre lettre au CPA
MERCI

Dimanche 26 Février 2006
Mercredi 29 Mars 2006
JEAN-LUC TOULY
Lu 3555 fois

S.O.S

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide