ACME
Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018 Alpes-Maritimes : Veolia fait-elle couler une commune ? 10/04/2018 ATTAC fête ses 20 ans 05/04/2018 Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat le 11 avril 19h autour de la projection du film « Jusqu'à la dernière goutte, les guerres secrètes de l'eau en Europe » 02/04/2018 Cette émission de Radio Fréquence Luynes était consacrée à un débat sur les responsables de la gestion de l'eau au nord ouest du département d'Indre-et-Loire en présence du président du président de l'association Emmanuel Bouchenard et JL Touly 01/04/2018 Historique : une régie publique pour la gestion de la grande station d'épuration de Valenton (94) à la place des 2 multinationales Veolia et Suez 31/03/2018 Lyon Capitale (8 pages)  avril 2018 : A Lyon, la bataille de l'eau aura bien lieu en 2019 30/03/2018 vidéo de JEAN LUC TOULY qui parle de notre territoire et de la gestion privée de l'eau dans le NORD OUEST DE LA TOURAINE 30/03/2018 Sud Ouest 27 mars 2018 : Bordeaux : Trans’Cub veut pousser la Lyonnaise à "rendre" 600 euros à chaque abonné à l’eau 28/03/2018 Facture d'eau 2018 Wissous Eau et Assainissement TTC 28/03/2018 Sortie du livre de la journaliste indépendante Isabelle Jarjaille ce 27 mars 2018 27/03/2018 Suez se « gave-t-elle grave » sur l’eau potable de Bordeaux Métropole ? 26/03/2018 La Rochelle Aytré Eau des Villes et Eau des champs, Bien commun et à quel prix ? Jeudi, 29 mars - 18h30 - Salle Georges Brassens - 15 / 19 rue du 8 mai 1945 - Aytré 24/03/2018 La Roche-sur-Yon. Eau potable : tout n’est pas rose avec Veolia 21/03/2018 Révélations sur les marchés de l'eau et de l'assainissement à Wissous et Paris Saclay : Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau et après l'oeil du 20 h de France 2 du 6 novembre, Cash Investigation du 13 mars et l'audit de Marc Laimé Consultant 19/03/2018 FO 18 mars 2018 : « Cash Investigation » trouble les faiseurs de ronds dans l’eau 18/03/2018 EAUX GLACÉES DANS LE COLLIMATEUR DU SIAAP 16/03/2018 SIAAP : INQUIÉTUDES À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT 16/03/2018 CASH INVESTIGATION : LE DRÔLE DE MAIL ENVOYÉ PAR LA DIRECTION DE VEOLIA EAU POUR RASSURER SES TROUPES 15/03/2018 France Bleu Ile de France journal de 12h Interview de JL Touly : Soupçons de corruption, favoritisme : le marché des eaux usées est dans la tourmente en Ile-de-France 14/03/2018 L'affaire de Nîmes Métropole celle du du SIAAP et celle de l'eau et de l'assainissement de Paris Saclay : Toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite mais un constat l'inertie bienveillante des élus 14/03/2018 Procédure interne de Veolia sur le marché des eaux usées 13/03/2018 Le Monde Diplo carnets d'eau : Eaux usées d’Ile-de-France : un scandale exemplaire 13/03/2018 Marianne Scandale de l'eau : entre la justice et "Cash investigation", le Siaap cerné de toute part et Le Monde Révélations sur des soupçons de corruption sur le marché de l’eau parisien 13/03/2018 Mediapart : A Vittel, l’eau de Nestlé ne coule plus de source 13/03/2018 Libération R Lecadre : En Ile-de-France, les dessous du marché des eaux usées remontent à la surface 13/03/2018 Capital sur Cash Investigation et le SIAAP 12/03/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC du 11 mars 2018 18h 11/03/2018 PANIQUE AU SIAAP : Cash investigation : l'émission d'Elise Lucet visée par une plainte pour "violation de domicile" du SIAAP 11/03/2018 À Lyon, le prix de l'eau est "deux fois trop cher" 10/03/2018 Capital et eaux glacées : SIAAP : LE DOUBLE LANGAGE DE LA MAIRIE DE PARIS 10/03/2018
           
PRIVATISATION EN FRANCE

Acquisition de RUAS par VEOLIA : réactions

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 5 décembre 2007



FDEI : Pour une véritable concurrence dans la gestion des services publics d’eau

Acquisition de RUAS par VEOLIA : réactions
Suite à l’annonce de l’acquisition de Ruas, cinquième entreprise de distribution d’eau française, par Veolia, la Fédération des Distributeurs d’Eau Indépendants (FDEI) a déclaré :

« Le rachat de Ruas, PME performante et reconnue, membre fondateur de notre fédération, met en lumière le déséquilibre du marché de la distribution d’eau en France. Il renforce la situation de quasi monopole de trois grands acteurs qui détiennent à eux seuls plus de 95% du marché de la délégation des services de l’eau. Dans ce contexte particulier, il eut été souhaitable que les pouvoirs publics exercent un véritable contrôle d’une situation de concentration économique en soumettant par exemple ce rachat à l’avis du Conseil de la concurrence, comme le prévoit l’article n°38 de l’ordonnance du 1er décembre 1986 dans d’autres circonstances. En question, non pas le poids financier de ce rachat, mais son impact sur le marché de l’eau et la raréfaction des acteurs du jeu de la concurrence

Les PME réunies au sein de la Fédération des Distributeurs d’Eau Indépendants estiment que la profession toute entière, les pouvoirs publics et les usagers ont un intérêt à ce que la part de marché des PME sur ce secteur soit beaucoup plus grande, pour plusieurs raisons :
  • - le déséquilibre PME (5%) - grands groupes (95%) n’est pas sain en terme d’image vis-à-vis
    des usagers et pourrait encourager des retours en régie alors que les entreprises de l’eau peuvent garantir un excellent niveau de performance ;
  • - si les PME disparaissent de ce secteur, le marché risque d’être complètement bloqué.

Dans la perspective des futures échéances électorales, les PME de l’eau souhaitent que les consommateurs, les élus et les pouvoirs publics en général fassent en sorte que non seulement les PME continuent à exister sur ce secteur mais se développent, dans un esprit d’intérêt général, de diversité, et de performance, avec des structures à taille humaine et pérennes. La FDEI proposera en janvier prochain des propositions allant dans ce sens.


A propos de la Fédération des Distributeurs d’Eau Indépendants (FDEI)

La Fédération des Distributeurs d’Eau Indépendants (FDEI) regroupe la quasi-totalité des entreprises privées, indépendantes et spécialisées dans la gestion déléguée des services d’eau et d’assainissement pour le compte des collectivités ou des industriels.
Les PME membres de la FDEI revendiquent, au travers de ce syndicat professionnel, leur différence en mettant en avant tous les atouts de la PME dans la gestion des services publics d’eau et d’assainissement. Avec près d’un million d’habitants desservis en eau et assainissement, la FDEI est au service quotidien de plus de 1000 collectivités.

Les membres de la FDEI sont : Agur (Pyrénées-Atlantiques), Alteau (Auvergne, Rhône-Alpes), Cholton (Loire), Lagun (Pyrénées-Atlantiques), Miane et Vinatier (Corrèze), Midali (Isère), Sateg (Hautes Pyrénées), SPI Environnement (Région parisienne), STGS (Manche), Ternois (Eure-et-Loir).

Contacts Presse
  • MC&B Communication
  • Marie-Claude Bessis, 06 80 64 18 81
mcbessis@noos.fr
  • Jean-Christophe Valdelièvre, 06 72 91 81 39
jcvaldelievre@gmail.com

Concurrence ou abandon ? réaction ( un peu tronquée) d'un usager en recherche d'emploi...

Bonjour

Depuis quelques jours, la société cévenole "Michel Ruas" est vendue au groupe Véolia.

Quoique l'on pense du système de la délégation de service public, il est toujours gênant de voir disparaître une des sociétés qui animait la concurrence sur le marché des eaux (dans le Gard, l'Hérault et ailleurs). Ce petit groupe familial indépendant est donc absorbé par la multinationale. Une défaite pour Ruas père, pour la concurrence et pour le consommateur final (Nous).

Le groupe Ruas est actif dans l'eau potable, l'assainissement, les boues, les déchets et le VRD.

1) Cette société était à vendre en raison du départ à la retraite du PDG-Fondateur: Michel Ruas.
Aucun investisseur étranger du secteur ou concurrent indépendant français ou collectivité locale ne s’est montré prêt à saisir de l'opportunité et développer ou de créer une sem.
-->Bonne occasion perdue de secouer le marché français de l'eau ( CF la reprise de la Nantaise des eaux par Gelsenwasser (D), société parapublique) !

2) Ironie de l'histoire, le succès du groupe Ruas s'est fait en large partie aux dépens du repreneur Veolia.
En effet, les plus beaux contrats de Ruas ont été pris sur le dos de Véolia et de ses filiales, parfois de haute lutte juridique. Les "deux autres soeurs" (SUEZ /La SAUR) ont moins souffert, elles ont été parfois obligées de revoir leurs exigences de prix à la baisse à cause du « petit concurrent ».

3) Une révision de tarifs pour les consommateurs concernés se profile dans un avenir proche.

4) Apparemment le fils Christophe Ruas reprendrait la seule filiale de pose de canalisation.
Il s'intéresse plus à la politique locale au sein de l'UMP qu'aux succès et aux ennuis de son père.

5) M. Michel Ruas était un des fondateurs du "speirea" aujourd'hui FDEI : fdei@fdei.fr Ce syndicat professionnel regroupe la plupart des distributeurs d'eau indépendants (Agur, stgs, sateg, alteau, cholton...) et se bat pour une concurrence réelle dans l'eau. Ruas père et ses alliés gagnent des appels d'offre en proposant des prix bas et quand ils ne remportent pas le marché, ses prix donnent une raison aux maires pour obtenir une ristourne sur le mètre cube

5) Beaucoup de communes étaient satisfaites d'avoir viré Véolia en faveur de RUAS. A Alès (assainissement), en banlieue niçoise, en banlieue de Fontainebleau les élus locaux risquent de mal vivre cet événement. Ils avaient voulu se débarrasser de la multinationale pour leur commune. Que feront-ils ? :Reprise en régie, annulation du contrat suivi d'un appel d'offre, négociation de garanties de prix ou résignation.

6) Le groupe Ruas n'est pas exempt de toutes critiques à cause des affaires de pollution à Salindres (30), mais il n'est pas aussi "musclé" que les "trois soeurs". Les autres entreprises évoquées ont peut-être des casseroles aussi.

Pour la précision, je suis actuellement en recherche d'emploi et accepte d’étudier des propositions….

Salutations à vous
prenom.nom@laposte.net

réaction de JL Linossier CACE Coordination nationale des associations de consommateurs d'eau

Qu'ils soient gros ou petits, les prédateurs de la délégation de service public restent des prédateurs et les loups ne se mangent jamais entre eux.

Ils en arrivent même à s'arranger entre eux, voire à faire semblant de se combattre. Mais jamais pour proposer un service moins cher que celui de la régie.
Rappelez-vous du rachat de la SDEI de Marc Michel Merlin par la Lyonnaise/Suez. 3 M est toujours là avec la SOGEDO. Il n'a donc pas été "mangé". Pis, il participe toujours à la curée comme leurre, rabatteur, voire chasseur sachant chasser (ô combien ! ).
Il donne, en fait et simplement, un change biaisé et peut-être même "récompensé" dans certains appels d'offres notamment dans le sud de la France.

Il faut donc arrêter de retransmettre sans commentaire des messages douteux qui tentent de faire accréditer que des partis, pour la plupart de gauche, font semblant de se battre contre la DSP alors qu'ils participent directement à cette gestion qu'ils diabolisent ou refusent de reconnaître qu'ils ont directement collaboré à sa mise en place (si certains veulent des noms, il ne sera pas difficile de les satisfaire).

A quelques mois des élections locales, il est plus nécessaire que jamais de faire un tri entre ce que disent certains et la manière dont ils mettent en place leurs idées lorsqu'ils sont ou ont été aux affaires.

Enlevez vos masques, on vous a reconnu ..!

Vendredi 7 Décembre 2007
Samedi 8 Décembre 2007
JEAN-LUC TOULY
Lu 7874 fois


1.Posté par Mazuel eric le 08/12/2007 23:11
Merci de sortir cette affaire de destruction de concurrence.

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide