ACME
La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019
           
REVUE DE PRESSE

Actu88 Les élus ne sont pas formés à éviter les conflits intérêts !



Actu88  Les élus ne sont pas formés à éviter les conflits intérêts !
Au programme de la réunion spinalienne mercredi soir, les conflits d’intérêts dans la gestion de l’eau et de l’éolien. Marcel Claude, administrateur national, était venu avec le référent Vosges, Jean-Paul Steichen, Jean-Luc Touly, spécialiste de l’eau et Serge Houssard, spécialiste des conflits dans l’éolien.
Les associations sont là pour alerter et empêcher des conflits d’intérêts, quand les élus ne peuvent pas le faire ! « Sur les Vosges, on nous soumet 2 dossiers par semaine« , indique Marcel Claude. En règle générale, l’eau, l’éolien et les déchets sont des domaines propices, parce que les dossiers sont tellement complexes, que les élus n’y comprennent rien ! « Dans les Vosges, vous avez la chance d’avoir un procureur à l’écoute ! « remarque-t-il encore.
En conflits d’intérêts sans le savoir
« Les élus dans la majorité ne provoquent pas volontairement des conflits d’intérêts, mais ils ne sont pas formés à les repérer. Donc nous commençons par les en informer. C’est ce que nous avons fait pour Vittel et le Sage (schéma de gestion de l’eau). mais comme ils n’ont rien voulu écouter, nous avons fait un signalement« , poursuit Marcel Claude. Depuis, il y a eu une modification de l’organisation du SAGE et de la CLE.
Des délégations de 20 ans « achetées »
Les grands groupes de l’eau savent très bien embarquer les collectivités dans un contrat de 20 ans, qu’elles sont ensuite dans l’incapacité de dénoncer du fait des coûts de rachat de délégation que ça implique. « Ils offrent une mallette pédagogique sur l’eau pour les écoles ou sponsorisent un gros projet d’intérêt collectif. Il y a aussi les assemblées qui réunissent les maires et leur offrent un repas, un spectacle ou une soirée dans un château ». Depuis La loi Sapin, les contrats ne peuvent pas dépasser 20 ans.
Un rapport annuel sur votre contrat eau
« Si vous avez la chance que le contrat se termine, insistent les intervenants, faites un rapport d’Audit indépendant 2 ans avant la fin de contrat, car les Audits qu’on vous remet sont souvent effectués par des cabinets filiales ou liés au groupe qui les commandite ». Mais tout citoyen peut avoir accès à un rapport annuel, qui lui donnera tous les renseignements souhaités sur son contrat d’eau, il suffit de le demander et il coûte 18 centimes d’€.
Une comptabilité « arrangée »
Jean-Luc Touly évoque le cas de la ville de Tulle, pour laquelle il y avait 38% de fuite. Le réseau avait un renouvellement de conduites sur 500 ans, mais les citoyens payaient tous les ans des travaux qui n’étaient pas faits. En surfacturant les charges, le gestionnaire d’eau présentait des marges ridicules. « Le gestionnaire faisait apparaitre à Quimper ​un déficit de 1,5M€, mais parvenait renouveler le contrat avec une baisse du prix de l’eau ! Ce qui n’est pas possible si le déficit est réel », décrypte l’expert. Il arrive fréquemment que la comptabilité présentée aux élus, soit une comptabilité « arrangée ». Une information confirmée par un comptable retraité.
La gestion de l’eau c’est complexe !
De leur coté, les élus ne sont pas toujours libres de s’exprimer « sinon ils sont morts », mais surtout, ils n’y comprennent rien et ça ne les intéresse pas de creuser. Ce que confirme le témoignage d’un ancien secrétaire général de Contrexéville. Ce sont la plupart du temps les services qui conseillent les élus, mais ils n’ont plus les moyens de faire les contrôles de légalité.
Un prix au rapport de forces
Dans la salle, un participant explique qu’un groupe a voulu creuser et trouvant des éléments qui les interpellaient, ils ont menacé d’aller plus loin. Pour les faire taire, ils ont obtenu une baisse du prix pour la commune, alors que pour la communauté de communes, il avait fortement augmenté. Alors la Régie est-elle la solution ? Pas forcément, elle n’est intéressante qu’à partir de 10 000 habitants et il faudra aussi la contrôler. Mais elle permet d’avoir des collèges équilibrés 50% d’usagers, 50% de professionnels.
Chantage à l’emploi des industriels
Le problème de la nappe du Trias en déficit a été évoqué. Il y avait un conflit d’intérêts qui a été dénoncé. Mais le préfet a donné un avis favorable à l’augmentation des volumes des 2 grosses entreprises du secteur alors qu’on savait déjà que la consommation était supérieure au volume que la nappe pouvait renouveler. Pour garantir les emplois, la commission locale de l’eau étudie des solutions de substitution pour amener de l’eau d’autres secteurs, sans diminuer les prélèvements des industriels.
Amener l’eau, ça coûte plus de 20M€ !
Les associations d’environnement et de citoyens trouvent anormal qu’on ne demande pas aux industriels de réemployer l’eau traitée dans les process de fabrication, alors qu’il va falloir payer le transport de l’eau et que ça sera facturé aux habitants. Les travaux d’amener de l’eau sont évalués à 20M€. Les coûts de fonctionnement n’ont pas été évalués. Pas plus que les conséquences sur le milieu. Tirer plus sur les sources voisines, risque de faire baisser le niveau et d’assécher les milieux aquatiques.
Alerter les citoyens
« Ça ne bougera que par la vigilance des associations citoyennes, assurait Jean Launay. Il faut en parler, alerter les citoyens et les élus et être très vigilants. C’est long mais c’est bon ! ». Anticor essaime. Corinne Somny a créé l’antenne « Agir pour la défense des citoyens » à Mirecourt. Une association se crée également à Charmes. Une est en discussion à Contrexéville. Ça bouge dans les Vosges pour plus de transparence !

Actu88  Les élus ne sont pas formés à éviter les conflits intérêts !

Lundi 22 Mai 2017
Lundi 22 Mai 2017
JEAN-LUC TOULY
Lu 606 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 20

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide