ACME
A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018 Chassée du Gabon, Veolia saisit une nouvelle fois l’arbitrage international 02/05/2018 La Nouvelle République 28 avril 2018 : Touraine Nord Ouest : Navigation en eaux troubles ? 28/04/2018 Nouvelle République 26 avril 2018 : Touraine Nord Ouest Val de Loire Bourgueil : Régie publique ou DSP ? 28/04/2018 Assises de l'eau 24 avril 2018 28/04/2018 Nice Matin 26 avril 2018 : Pourquoi le prix de l’eau fait-il des remous à Roquebrune ? 26/04/2018 Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018 Alpes-Maritimes : Veolia fait-elle couler une commune ? 10/04/2018 ATTAC fête ses 20 ans 05/04/2018 Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat le 11 avril 19h autour de la projection du film « Jusqu'à la dernière goutte, les guerres secrètes de l'eau en Europe » 02/04/2018 Cette émission de Radio Fréquence Luynes était consacrée à un débat sur les responsables de la gestion de l'eau au nord ouest du département d'Indre-et-Loire en présence du président du président de l'association Emmanuel Bouchenard et JL Touly 01/04/2018 Historique : une régie publique pour la gestion de la grande station d'épuration de Valenton (94) à la place des 2 multinationales Veolia et Suez 31/03/2018 Lyon Capitale (8 pages)  avril 2018 : A Lyon, la bataille de l'eau aura bien lieu en 2019 30/03/2018 vidéo de JEAN LUC TOULY qui parle de notre territoire et de la gestion privée de l'eau dans le NORD OUEST DE LA TOURAINE 30/03/2018 Sud Ouest 27 mars 2018 : Bordeaux : Trans’Cub veut pousser la Lyonnaise à "rendre" 600 euros à chaque abonné à l’eau 28/03/2018 Facture d'eau 2018 Wissous Eau et Assainissement TTC 28/03/2018 Sortie du livre de la journaliste indépendante Isabelle Jarjaille ce 27 mars 2018 27/03/2018 Suez se « gave-t-elle grave » sur l’eau potable de Bordeaux Métropole ? 26/03/2018 La Rochelle Aytré Eau des Villes et Eau des champs, Bien commun et à quel prix ? Jeudi, 29 mars - 18h30 - Salle Georges Brassens - 15 / 19 rue du 8 mai 1945 - Aytré 24/03/2018 La Roche-sur-Yon. Eau potable : tout n’est pas rose avec Veolia 21/03/2018 Révélations sur les marchés de l'eau et de l'assainissement à Wissous et Paris Saclay : Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau et après l'oeil du 20 h de France 2 du 6 novembre, Cash Investigation du 13 mars et l'audit de Marc Laimé Consultant 19/03/2018 FO 18 mars 2018 : « Cash Investigation » trouble les faiseurs de ronds dans l’eau 18/03/2018 EAUX GLACÉES DANS LE COLLIMATEUR DU SIAAP 16/03/2018 SIAAP : INQUIÉTUDES À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT 16/03/2018 CASH INVESTIGATION : LE DRÔLE DE MAIL ENVOYÉ PAR LA DIRECTION DE VEOLIA EAU POUR RASSURER SES TROUPES 15/03/2018 France Bleu Ile de France journal de 12h Interview de JL Touly : Soupçons de corruption, favoritisme : le marché des eaux usées est dans la tourmente en Ile-de-France 14/03/2018
           
Communiqués de Presse des autres associations amies de l'ACME

Agir pour l'Environnement vous présente dès aujourd'hui les résultats du Grenelle de l'environnement



Agir pour l'Environnement vous présente dès aujourd'hui les résultats du Grenelle de l'environnement
Agir pour l'Environnement apprend avec surprise que les dates du grand raout final du Grenelle de l'environnement fixées aux 24 et 25 octobre seraient suivies d'une présentation officielle des conclusions le 15 décembre. Ce laps de temps sera sans doute mis à profit
par les pouvoirs publics pour revisiter les conclusions des négociations en les adaptant aux demandes des différents lobbies.

Cette nouvelle annonce illustre à merveille la face cachée du Grenelle de l'environnement, qui à l'approche de la date ultime, tend à imposer à la société civile, une méthode que seuls les organisateurs dudit Grenelle ont validé.

Il est pour le moins stupéfiant qu'à moins de dix jours de la dernière phase du Grenelle de l'environnement, le ministère de l'Ecologie en soit encore à définir le cadre de la discussion en repoussant sine die de plusieurs semaines les dates ultimes du Grenelle, excluant au passage les ONG du débat final ! De nouveau, l'absence de méthode précise permet au Gouvernement de ballader les associations en leur cachant le véritable objectif du Grenelle
de l'environnement.

Cette volonté de repousser encore et toujours le moment où il faudra passer des gesticulations médiatiques aux actes et décisions est révélateur de la peur panique qui saisit actuellement le mininstre de l'Ecologie.
Face aux cris des multiples lobbies, l'Etat semble vouloir se donner du temps pour produire un consensus moux, fruit d'un nivellement par le bas des propositions associatives.

Le Grenelle de l'environnement s'achemine progressivement vers l'adoption de mesurettes inaudores, sans saveur et indolores. Parce qu'Agir pour l'Environnement ne croit plus au Père Noël, même lorsque son arrivée est prévue le 15 décembre et afin d'éviter un suspensus insoutenable et un travail inutile, Agir pour l'Environnement révèle en exclusivité les 15 programmes qui seront annoncés le 15 décembre par le Gouvernement :

- Un moratoire sur les OGM durant la période où les OGM ne sont pas cultivés
- Une interdiction de l'utilisation de lampes classiques entre 2h et 3h du matin
- Une charte qui n'engage que celles et ceux qui y croient encadrant fictivement le contenu des publicités
- L'adoption d'un malus frappant les véhicules rejettant plus de 750 grammes de C02 par km
- Une diminution de 10 km/h des vitesses autorisés. sur les voies navigables
- Une loi interdisant le sursursuremballage et les vieux incinérateurs mais autorisant la construction de nouvelles unités de valorisation énergétique
- Une diminution de l'utilisation des pesticides dans le cadre d'un grand plan de promotion de l'agriculture raisonnée
- Une TVA à taux réduit pour les produits écologiques (proposée et immédiatement refusée au niveau communautaire)
- Une application de la LOTI de 1981 privilégiant le rail à la route. sauf lorsque les élus locaux réclament le contraire
- Le construction de l'EPR et de sa ligne à très haute tension et ce quoi qu'il arrive
- Un double étiquettage CO2 permettant à la grande distribution de se donner bonne conscience tout en continuant massivement à promouvoir les produits antiécologiques
- L'organisation d'un Grenelle de l'environnement
- L'application des directives européennes
- L'obligation faite aux industriels de peindre leur logo en vert
- Supprmier le principe de précaution (parce que c'est mal) grâce à une croissance durable (parce que c'est bien)

Pour Stéphen Kerckhove, Délégué général d'Agir pour l'Environnement, « le Grenelle de l'environnement tend à se transformer en un simulacre de négociation dont la vocation première est d'orchestrer un gigantesque "greenwaching" du pouvoir en place ». Agir pour l'Environnement souhaite que le Grenelle de l'environnement se termine par de véritables négociations et que ces négociations aient lieu en présence des acteurs associatifs et en
date des 24 et 25 octobre.

Samedi 13 Octobre 2007
Samedi 13 Octobre 2007
d'Agir pour l'Environnement
Lu 2961 fois

Dans la même rubrique :

Scandaleux - 13/10/2007

L'eau des Riads ... - 12/10/2007

ACME | Pétitions/Appels | Communiqués de Presse des autres associations amies de l'ACME | Communiqués des opérateurs d'eau et d'assainissement

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide