ACME
Le Journal le Télégramme du 27 août 2022 : Privatisation de l’eau : que font les autres États ? 28/08/2022 Table ronde dimanche 4 septembre 14h30-16h dans la Pagode : Tibet-Himalaya : L'eau douce, les enjeux environnementaux d'un écosystème menacé 28/08/2022 "Guadeloupe, l’île sans eau", un livre-enquête implacable 28/08/2022 Eau potable : dans quelle région de France est-elle la plus chère ? 28/08/2022 RCI : La Guadeloupe championne de France du gaspillage d'eau potable 28/08/2022 Guadeloupe, l’île sans eau : La faillite d'une autorité 28/01/2022 L'assainissement de la commune de Wissous passe en régie publique 10/01/2022 France Bleu IdF Journal de 7h30 du 10 janvier 2022 : Wissous reprend à Suez son assainissement en régie publique le 12 février 2022 10/01/2022 Wissous rejoindra le 12 février 2022 la Régie communautaire d’assainissement de Paris Saclay 06/01/2022 Guadeloupe, l’île sans eau : une histoire complexe 31/12/2021 Commission d'enquête sur la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences en Guadeloupe 08/06/2021 La gestion calamiteuse de l'eau en Guadeloupe : Cla Maria TV  ·  Entretien Exclusif avec Jean-Luc TOULY 01/05/2021 Plus d’un million de Français boivent une eau polluée par les pesticides 24/04/2021 SEDIF 20/04/2021 L'eau à Wissous ville essonnienne 20/04/2021 Communiqué du CREFOM sur le droit à l'eau en Guadeloupe soutenu par des associations guadeloupéennes, l'ACME France et le FRICC 18/02/2021 Assainissement : la Régie Eau d’Azur prend la main 09/02/2021 La SME toujours dans le collimateur du Comité Citoyen du Sud de Martinique 10/01/2021 A Lyon, la rente de Veolia tombe à l’eau 31/12/2020 Les citoyens inspirent la nouvelle directive sur l’eau potable 31/12/2020 Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020
           
PRIVATISATION DANS LE MONDE

American Water fuit ; les allemands RWE bradent leur mauvais investissement.

Un document interne révèle que l’opposition locale et les problèmes d'efficacité expliquent la cession d'American Water par RWE.



American Water fuit ; les allemands RWE bradent leur mauvais investissement.
WASHINGTON - le 16 mai - les minutes du conseil du RWE relatent "la résistance politique considérable à la privatisation du secteur de l'eau" et "des problèmes techniques » et la faible croissance d’ American Water" comme les raisons de la sortie rapide de l’entreprise allemande du marché de l'eau, selon Food & Water Watch l'organisation de défense consumériste qui a obtenu ces minutes pourtant sous scellées.


Ces minutes démontrent que RWE ne croit pas que des sociétés privées d'eau aux Etats-Unis soient un bon investissement. La société écoule ses mauvais investissements auprès des investisseurs de Wall Street et auprès des contribuables américains, " affirme le Directeur de l’association,Wenonah Hauter." De nombreuses villes à travers le pays ont indiqué qu'elles veulent rétablir la nationalisation de leurs Réseaux hydrographiques américains locaux, mais RWE a refusé de négocier ces ventes. "

Les minutes, datées du 16 septembre 2005 et du 4 novembre 2005, citent aussi des infrastructures périmées, des dispositions réglementaires croissantes et l'opposition aux augmentations des prix comme les freins à la rentabilité pour cette division d’American Water. Selon les minutes, les responsables se lamentaient "des investissements insuffisants d’American Water effectués pendant les 10 ans qui ont précédé l'acquisition de RWE de ce holding" et d’après les minutes, les pertes de distribution dues aux fuites d'eau atteindraient"environ 19 %,".

"Nous ne pouvons pas compter sur des sociétés privées, redevables qui doivent rendre des comptes auprès de lointains actionnaires, pour faire les investissements nécessaires afin de protéger nos ressources essentielles," explique le Directeur de l’association Food & Water Watch, Wenonah Hauter. "L'Eau est quelque chose dont nous avons tous besoin. La gérer nécessite une structure publique et une responsabilité publique. Le congrès devrait protéger les générations d'Américains actuelles et futures en consacrant des moyens de financement pour l'eau - un fonds fiduciaire pour conserver notre eau propre et en sécurité."

Le Ministère de l'Environnement comme d'autres a identifié un déficit de 22 milliards de $ entre les fonds disponibles et les fonds nécessaires durant ces deux décennies pour des canalisations d'eau et des usines de traitement des eaux usées aux États-Unis. Des avocats de l’association ont permis l’augmentation du financement fédéral pour des structures publiques d'eau par l'établissement d'un fonds fiduciaire pour l'eau potable et le traitement des eaux.


Traduction Bénévole SDT

Article source :

American Water Leaks: German Utility Dumps Bad Investment. Document Reveals Local Opposition and Efficiency Problems Key to RWE Sale


WASHINGTON - May 16 - RWE’s board minutes cite “considerable political resistance to privatization of the water sector” and “performance problems and weak growth at American Water” as reasons for the German utility’s quick exit from the water business, according to the consumer advocacy organization Food & Water Watch which obtained the sealed minutes.

“These minutes demonstrate that RWE doesn’t believe that private water companies in the United States are a good investment. The company is dumping their bad investment on Wall Street investors and American ratepayers,” said Food & Water Watch Executive Director Wenonah Hauter. “Communities across the country have indicated that they wish to restore public ownership of their local American Water systems, but RWE has refused to negotiate those sales.”

The minutes, dated September 16, 2005 and November 4, 2005, also cite outdated infrastructure, increasing regulatory requirements, and opposition to rate increases as challenges to profitability in the American Water division. Board supervisors lamented “insufficient investment by American Water in the previous 10 years prior to RWE acquiring its holding” and water leak distribution losses of “about 19%,” according to the minutes.

“We cannot count on private corporations, beholden to faraway shareholders, to make the necessary investments to protect our essential resources,” said Food & Water Watch Executive Director Wenonah Hauter. “Water is something we all need. It’s a public trust and a public responsibility. Congress should protect current and future generations of Americans dedicating a funding stream for water - a trust fund to keep our water clean and safe.”

The Environmental Protection Agency and others have identified a $22 billion shortfall between the funds available and the funds necessary over the next two decades for water pipes and treatment plants in the United States. Food & Water Watch advocates increased federal funding for public water utilities through establishment of a trust fund for drinking water and water treatment.

For more information, visit www.foodandwaterwatch.org/water .foodandwaterwatch.org/water or read the Food & Water Watch report Faulty Pipes: Why Public Funding - Not Privatization - Is The Answer For U.S. Water Systems


-- more --

Excerpts from RWE Supervisory Board Minutes

Food & Water Watch has obtained a copy of the sealed minutes of the RWE Supervisory Board meetings on September 16, 2005 and November 4, 2005, which reveal the real reasons RWE is selling American Water and exiting the global water business. For a copy of the full document, visit http://www.foodandwaterwatch.org/water/corporations/american-water/rwe-boardminutes.pdf/view or contact Victoria Kaplan at (202) 797-6556 or vkaplan [at] fwwatch.org.

September 16, 2005

“Due to a slower course taken by liberalization and to what was in places considerable political resistance to privatization of the water sector, the achievable overall market footprint was much smaller than expected” (Page 2)

“The situation in the US was also difficult. There, public resistance to privatization schemes of companies was growing” (Page 4)

“…the regulatory environment, e.g. in Kentucky, Arizona and Virginia, was extremely difficult… the guaranteed return is limited to approx. 6% in all after taxes, and that the leeway for outperformance is restricted” (Page 4)

American Water’s distribution losses “was about 19%” (Page 4)

In the West region, “a negative value-add was reckoned with for the years 2005-2009” (Page 5)

“If a decision were taken in favor of retaining the holding in American water, it would be essential to install a new management in the US. The restructuring of the American Water group would then have to be pursued with new urgency” (Page 6)

November 4, 2005

“The underlying political conditions for the water market had tended to worsen. It had been particularly disappointing, Mr. Roels said, that the Water division had not achieved its growth targets” (Page 1)

“A look at the budget figures for Thames Water and American Water clearly showed that the previously announced targets had been chronically too optimistic. The new budget, which is based on much more realistic suppositions, showed many more downsides than upsides for the water area” (Page 1)

“Regarding the negative value-add by American Water until 2010, Mr. Roels explained that none of the expectations that had attached to American Water had been fulfilled” (Page 4)

“In connection with the discussions about the most recent planning by American Water’s management, it had become clear to him that leakage problems in the US would tend to worsen in the future.” The share of water production in Pennsylvania that is lost by leakage “stood at 30%” (Page 8)

At the current renewal rate, it would take “over 200 years” to replace American Water’s entire pipe system. American Water “…had not met regulatory stipulations in various US states. In part, this was to due to insufficient investment by American Water in the previous 10 years prior to RWE acquiring its holding.” (Page 8)

“… in connection with the purchase of Thames Water and American Water, acquisition premiums of 45% had been paid. There was a considerable risk that these acquisition premiums would be lost in any sale of American Water and Thames Water.” (Page 10)




Vendredi 18 Mai 2007
Lundi 21 Mai 2007
JEAN-LUC TOULY
Lu 130790 fois


1.Posté par jean tamagna bastia le 20/05/2007 14:12
envoyez moi de vtre site j'ai un dossier colossal sur les abus de confiance dans la dsitribution de l'eau en haute corse


Dans la même rubrique :

UNE PAILLE DE VIE - 13/11/2005

1 2

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide