ACME
Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019
           
ACME

Article de France Antilles du lundi 13 mai 2013 : Martinique : Eau, des prix à haut débit

Avec la création d'un syndicat unique, la question de la gestion de l'eau publique ou privée, est amenée à être longuement débattue ces prochaines années.
Dans l'Hexagone, le débat bat son plein. Faut-il continuer à confier majoritairement la gestion de l'eau à des entreprises privées ou bien mettre (ou remettre) en place des régies publiques ?



Article de France Antilles du lundi 13 mai 2013 : Martinique : Eau, des prix à haut débit
Ci-joint, le journal France Antilles du lundi 13 mai 2013.

Régie publique et entreprises privées : la guerre annoncée

Article de France Antilles du lundi 13 mai 2013 : Martinique : Eau, des prix à haut débit
Ville emblématique, Paris a décidé de cesser toute délégation de service public pour créer sa régie Eau de Paris en 2010.
D'autres villes l'ont fait, comme Grenoble ou Nice.
Toutefois la gestion privée reste dominante en France : la distribution de l'eau est assurée à environ 70 % par le privé, comme 54 % de l'assainissement. Avec la création du syndicat unique en Martinique ( voir en page huit), la question va prendre de l'ampleur et la décision est définitivement politique.
A la fin du mois d'avril, la Cassem est Odyssi ont organisé un colloque sur la gestion publique de l'eau, en faisant venir de grands défenseurs de la cause. ( voir notre édition du 3 mai sur martinique.franceantilles.fr). De l'autre côté, la SME et la SAUE défendent aussi leur modèle. En fait, dans le privé ou dans le public, tout est question de transparence de contrôle et de niveau des connaissances des élus et des consommateurs.

SICSM et SME. Un avenant au contrat qui a capoté

Depuis 2012, après des mois de négociations, le SICSM et la SME ont décidé de prolonger leur contrat de quatre ans, pour un volume d'investissements de 13 millions d'euros. Un accord qui n'a pas été du goût des autorités et qui a dû être annulé.

En 2012, le SICSM et la SME ont décidé de signer un avenant au contrat qui les liait depuis 2006. Ce contrat courait jusqu'au 31 décembre 2014. Le SICSM et la SME , après deux mois de négociations, souhaitait-elle le prolonger de quatre ans, en plaçant des conditions de part et d'autre.
Le volume des investissements engagés portaient sur 7,5 millions d'euros pour le service de l'eau et 6,7millions d'euros pour le service assainissement.
Au regard des montants et de la durée de prolongation, cet accord a rapidement fait grincer des dents. L'État , notamment s'est demandé si l'avenant ne ressemblait pas plutôt à un nouveau marché qu'à un simple avenant.

En décembre 2011, la commission de délégation de service public du SICSM, qui n'a qu'un avis consultatif, s'est prononcé contre. À son tour sollicitée, la Chambre régionale des comptes a rendu, en avril 2012, deux avis très défavorables.

Avenant non avenu

Malgré la décision de sa commission, le SICSM, en plénière, a voté pour. Qu'était-il donc reproché à cet avenant ?
Que ce soit au niveau de l'eau ou de l'assainissement, la Chambre régionale des comptes, à charge a souligné que «l'avenant réduisait les risques pour le fermier ( la SME ) et les accroît pour la collectivité ( SICSM)", et que " les nouveaux tarifs prévoyaient une augmentation importante pour le consommateur" ( sauf sur les deux premières tranches en ce qui concerne l'eau ) ou encore " qu'une incertitude était maintenue quant au financement du fonctionnement des nouveaux équipements " d'assainissement etc...

La SME de son côté a réfuté les arguments de la Chambre régionale des comptes. Elle expliquait notamment que l'avenant était juridiquement fondé", que, « loin de réduire les risques pour le délégataire, il lui en faisait supporter de nouveaux » et que l'avenant n'entraînait pas, « pour la quasi-totalité des usagers domestiques » une hausse des tarifs. Le préfet s'est alors emparé du dossier, a organisé plusieurs rencontres entre les acteurs et demandé des avis juridiques à des direction des finances publiques de l'Hexagone.

Lus et relus dans tous les sens, il n'y a rien eu à faire : les avenants ne respectait pas certains termes de la loi.
Ayant son propre service juridique, la SME, filiale de la puissante Suez, a tenté de discuter avec ses propres arguments. Mais l'avenant, bien qu'ayant été signé par le SICSM , a été annulé. « Cela nous aurait permis de commencer les travaux urgents, grâce à des investissements qui étaient importants défend Gilbert Eustache, le président du SICSM .« Ce sont ceux qui nous mettent en demeure de faire des travaux qui, de l'autre côté nous empêchent de trouver des solutions ! ».

Suez et Véolia se partage la Martinique et la Guadeloupe

La SME appartenait autrefois aux deux grands groupes qui ont été poussés à décroiser leurs participations respectives et ont mis huit ans pour le faire.

En France, trois groupes se partagent le marché de l'eau : Lyonnaise des Eaux (groupe GDF Suez) Véolia Eau (ex compagnie Générale des Eaux ) et Saur (le Petit Poucet à côté des géants.) En Martinique, même si les noms font couleur locale, la société Martiniquaise des eaux ( SME) est une filiale de la Lyonnaise des Eaux-Suez et la Société Martiniquaise de distribution et de service (SMDS) est une filiale de Saur. Et si Véolia n'est pas là, ce n'est pas de son plein gré. Pour la petite histoire de la SME appartenait autrefois à armes égales à Suez et Véolia. Seulement, en 2002, le Conseil de concurrence avait estimé que Veolia et Suez avait abusé de leur position dominante collective en créant des filiales communes comme en Martinique.


Suez récupère

Rien ne s'est produit. En 2005, une résolution du Conseil d'État a confirmé cet avis, mais il faudra attendre 2010 pour que le décroisement de participation soit achevé ! Les deux sociétés ont dû se partager les îles-sœurs comme des verrines : la Guadeloupe à la compagnie Générale des Eaux-Veolia et la Martinique à Suez. C'est étrange : Ni le site de la Générale des Eaux de Guadeloupe, ni celui de la SNE (qui n'est pas du tout à jour) ne détaillent cet épisode. Mais il n'est pas impossible que Véolia tente de revenir au pas de charge aux prochaines échéances de contrat. D'autant que la concurrence devrait devenir plus ardue ces prochaines années.
En effet, pour les grands groupes, les marges s'érodent en Martinique, comme dans l'Hexagone : non seulement les gens consomment moins d'eau, mais en plus, les élus, parfois eux-mêmes mis en cause dans des scandales passés, deviennent regardants sur les contrats!

Elle est finie la belle Époque où l'amitié des maires était acquise en échange d'un généreux « ticket d'entrée » versé aux communes

Article de France Antilles du lundi 13 mai 2013 : Martinique : Eau, des prix à haut débit

Article de France Antilles du lundi 13 mai 2013 : Martinique : Eau, des prix à haut débit

Mercredi 15 Mai 2013
Dimanche 19 Mai 2013
JEAN-LUC TOULY
Lu 1951 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide