ACME
Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018 Alpes-Maritimes : Veolia fait-elle couler une commune ? 10/04/2018 ATTAC fête ses 20 ans 05/04/2018 Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat le 11 avril 19h autour de la projection du film « Jusqu'à la dernière goutte, les guerres secrètes de l'eau en Europe » 02/04/2018 Cette émission de Radio Fréquence Luynes était consacrée à un débat sur les responsables de la gestion de l'eau au nord ouest du département d'Indre-et-Loire en présence du président du président de l'association Emmanuel Bouchenard et JL Touly 01/04/2018 Historique : une régie publique pour la gestion de la grande station d'épuration de Valenton (94) à la place des 2 multinationales Veolia et Suez 31/03/2018 Lyon Capitale (8 pages)  avril 2018 : A Lyon, la bataille de l'eau aura bien lieu en 2019 30/03/2018 vidéo de JEAN LUC TOULY qui parle de notre territoire et de la gestion privée de l'eau dans le NORD OUEST DE LA TOURAINE 30/03/2018 Sud Ouest 27 mars 2018 : Bordeaux : Trans’Cub veut pousser la Lyonnaise à "rendre" 600 euros à chaque abonné à l’eau 28/03/2018 Facture d'eau 2018 Wissous Eau et Assainissement TTC 28/03/2018 Sortie du livre de la journaliste indépendante Isabelle Jarjaille ce 27 mars 2018 27/03/2018 Suez se « gave-t-elle grave » sur l’eau potable de Bordeaux Métropole ? 26/03/2018 La Rochelle Aytré Eau des Villes et Eau des champs, Bien commun et à quel prix ? Jeudi, 29 mars - 18h30 - Salle Georges Brassens - 15 / 19 rue du 8 mai 1945 - Aytré 24/03/2018 La Roche-sur-Yon. Eau potable : tout n’est pas rose avec Veolia 21/03/2018 Révélations sur les marchés de l'eau et de l'assainissement à Wissous et Paris Saclay : Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau et après l'oeil du 20 h de France 2 du 6 novembre, Cash Investigation du 13 mars et l'audit de Marc Laimé Consultant 19/03/2018 FO 18 mars 2018 : « Cash Investigation » trouble les faiseurs de ronds dans l’eau 18/03/2018 EAUX GLACÉES DANS LE COLLIMATEUR DU SIAAP 16/03/2018 SIAAP : INQUIÉTUDES À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT 16/03/2018 CASH INVESTIGATION : LE DRÔLE DE MAIL ENVOYÉ PAR LA DIRECTION DE VEOLIA EAU POUR RASSURER SES TROUPES 15/03/2018 France Bleu Ile de France journal de 12h Interview de JL Touly : Soupçons de corruption, favoritisme : le marché des eaux usées est dans la tourmente en Ile-de-France 14/03/2018 L'affaire de Nîmes Métropole celle du du SIAAP et celle de l'eau et de l'assainissement de Paris Saclay : Toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite mais un constat l'inertie bienveillante des élus 14/03/2018 Procédure interne de Veolia sur le marché des eaux usées 13/03/2018 Le Monde Diplo carnets d'eau : Eaux usées d’Ile-de-France : un scandale exemplaire 13/03/2018 Marianne Scandale de l'eau : entre la justice et "Cash investigation", le Siaap cerné de toute part et Le Monde Révélations sur des soupçons de corruption sur le marché de l’eau parisien 13/03/2018 Mediapart : A Vittel, l’eau de Nestlé ne coule plus de source 13/03/2018 Libération R Lecadre : En Ile-de-France, les dessous du marché des eaux usées remontent à la surface 13/03/2018 Capital sur Cash Investigation et le SIAAP 12/03/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC du 11 mars 2018 18h 11/03/2018 PANIQUE AU SIAAP : Cash investigation : l'émission d'Elise Lucet visée par une plainte pour "violation de domicile" du SIAAP 11/03/2018 À Lyon, le prix de l'eau est "deux fois trop cher" 10/03/2018 Capital et eaux glacées : SIAAP : LE DOUBLE LANGAGE DE LA MAIRIE DE PARIS 10/03/2018
           
PRIVATISATION DANS LE MONDE

Banque Mondiale et Kenya ...une aide en cours pour une gestion des ressources en Eau ?

Versions française et anglaise d'un article relatant la 11ème Conférence Mondiale des Lacs à Nairobie au Kenya et ses implications sur la gestion de ces ressources en Eau.

La Banque Mondiale va dépenser 130 millions de Dollars pour soutenir les projets en cours et particulièrement au Kenya qui voit là une opportunité à ne pas rater... Cette offre couronne les efforts d'organisation du Kenya pour cette Conférence qui se tient pour la première fois depuis 11 ans en AFRIQUE.



Lundi 31 octobre 2005, la Banque mondiale a promis de continuer à soutenir les programmes environnementaux et de gestion des ressources en eau du Kenya.

Banque Mondiale et Kenya ...une aide en cours pour une gestion des ressources en Eau ?
Source : www.chinaview.cn
Le site de la Conférence Mondiale des Lacs

Le représentant de la Banque au Kenya, "Collins Bruce" a précisé que "l'institution Bretton WOOD" dépenserait 130 millions de dollars américains pour financer les réformes en ce qui concerne l'eau et la gestion des ressources naturelles dans cette nation de l'Afrique orientale.

"Nous soutenons des réformes concernant l'eau à hauteur de 25 millions de US dollars. Nous sommes extrêmement fiers du travail que le Kenya a fait dans un passé récent. Nous le voyons comme un modèle pour des réformes de l'économie kenyane," a expliqué Bruce lors d'une conférence de presse en aparté de la 11ème Conférence Mondiale des Lacs qui a lieu à Nairobi.

"Nous allons donner 50 millions de dollars complémentaires pour la gestion des ressources naturelles en se concentrant principalement au Kenya occidental. La Banque Mondiale planifie aussi de dépenser 65 millions de dollars complémentaires pour une communauté basée sur le développement," a-t-il ajouté.

M.Bruce a annoncé que la gestion des ressources en eau et son développement est comme un défi clef à relever pour le Kenya dans tous les secteurs de l'environnement et aura des implications plus profondes qui s'étendront autant au développement économique qu'aux efforts de réduction de la pauvreté et aux retombées sur le mode de vie dans les zones rurales. "

Généralement, ce défi inclut la gestion des lacs non seulement naturels et des réservoirs créés par l'homme, mais aussi des bassins versants, qui s'écoulent dans ces lacs, explique "M. Bruce. Il relate les soucis émergents dus aux baisses de niveaux d'eau et des résultats en chute de la pêche sur le Lac Victoria, le deuxième plus grand lac d'eau douce dans le monde, en insistant clairement sur un message fort à savoir qu'il est impératif de lier la gestion durable des ressources en eau avec le développement économique des bassins lacustres".

Le Ministre de l'Eau et de l'irrigation du Kenya "Martha Karua" a indiqué que la "Conférence Mondiale des lacs" passera en revue les progrès apportés par les initiatives en cours en matière de bassins lacustres et révèlera les objectifs visant à améliorer la gestion des ressources de ces bassins en général et en Afrique en particulier. "

Banque Mondiale et Kenya ...une aide en cours pour une gestion des ressources en Eau ?
Cette conférence donnera l'alarme sur la nécessité de conserver cette riche dotation naturelle des lacs kenyans afin de réveiller ainsi la conscience locale et internationale," a signifié la ministre. La conférence placera les lacs kenyans et leur riche diversité biologique sur une plate-forme internationale attirant ainsi vers son exploitation durable dans un souci de retour économique.

La conférence qui doit durer toute la semaine a pour thème la Gestion des Lacs pour leur Utilisation Durable : "des Expériences Mondiales et des Applications africaines", est organisée par le gouvernement kenyan en collaboration avec le Comité International d'e l'Environnement et des Lacs (ILEC).

Cette conférence se tient tous les deux ans et attirent des représentants de gouvernements, des scientifiques, des institutions de recherche, des gestionnaires d'organisations de lac et des jeunes professionnels de l'eau.

C'est la première fois que la conférence se tient sur le continent africain. Les conférences précédentes ont été tenues au Japon, aux USA, en Hongrie, en Chine, en Italie, en Argentine et au Danemark.

World Bank pledges support for water reforms in Kenya

Banque Mondiale et Kenya ...une aide en cours pour une gestion des ressources en Eau ?
www.chinaview.cn

NAIROBI, Oct. 31 (Xinhuanet) -- World Bank on Monday pledged to continue supporting Kenya's water resources and environmental management programs.

The bank's country director to Kenya Collins Bruce said the Bretton Wood institution would spend 130 million US dollars to fund water reforms and natural resource management in the east African nation.

"We are supporting water reforms to the tune of 25 million US dollars. We are extremely proud by the work Kenya has been doing in the recent past. We see this as a model for reforms across the Kenyan economy," Bruce told a news conference on the sidelines of the 11th World Lakes Conference underway in Nairobi.

"We are going to give additional 50 million dollars for natural resource management focusing primarily in western Kenya. The WorldBank also plans to spend additional 65 million dollars on community based development," he added.

Bruce said water resources management and development as a key challenge facing Kenya is a multilateral sectoral in nature and has far reaching implications on the economic development and poverty reduction efforts, as well as on sustainable rural livelihoods.

"Broadly speaking, this challenge includes the management of not only natural lakes, and manmade reservoirs, but also river basins, which drain into these lakes," Bruce said.

He said emerging concerns over the declining water levels and fisheries of the Lake Victoria, the second largest freshwater lake in the world, clearly underline a strong message that it is imperative to link the sustainable management of water resources with basin's economic development.

Kenya's Water and irrigation Minister Martha Karua said the world lakes conference will review progress on the ongoing lake basin initiatives as well as set future goals for Lake Basin management in general and Africa in particular.

"The conference will raise an alarm on the need to conserve this rich natural endowment of Kenyan lakes thereby raising local and international awareness," the minister said.

She said the conference will place Kenyan lakes and their rich bio-diversity on an international platform thereby attracting sustainable exploitation for economic returns.

The week-long conference whose theme is Management of Lake Basins for their Sustainable Use: Global Experiences and African issues, is organized by the Kenyan government in collaboration with the International Lakes and Environment Committee (ILEC).

It is being held every two years and attracted representatives from governments, scientists, research institutions, lake management organizations stakeholders and young water professionals.

This is the first time that the conference is held in the African continent. Previous conferences have been held in Japan, the US, Hungary, China, Italy, Argentina and Denmark. Enditem



Lien relatant l'aide financière apportée au KENYA en mai 2005 par la Banque Mondiale pour lutter contre la maladie et les inondations.

Jeudi 3 Novembre 2005
Mercredi 29 Mars 2006
source: www.chinaview.cn
Lu 3082 fois

Dans la même rubrique :

ACQUA AFRIKA - 03/05/2005

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide