ACME
Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019
           
REVUE DE PRESSE

CANADA : Guy Laliberté crée une fondation mondiale pour l'eau

Guy Laliberté, le seul et unique milliardaire de la culture au Canada, s'implique à fond dans la protection de l'environnement et l'amélioration des conditions de vie dans le tiers-monde. Le fondateur du Cirque du Soleil (CDS) a mis en place, il y a deux ans, une fondation qui porte son nom et y a déjà versé plusieurs millions de dollars. Le cirque souhaitait révéler l'existence de cet organisme et lancer ses activités à l'échelle mondiale en 2007.



Le Cirque du Soleil y verse 1 % de sa valeur pour lancer les projets

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, a mis en place, il y a deux ans, une fondation qui porte son nom où il a déjà versé plusieurs millions de dollars, afin de protéger l’environnement et à améliorer les conditions de vie dans le tie
Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, a mis en place, il y a deux ans, une fondation qui porte son nom où il a déjà versé plusieurs millions de dollars, afin de protéger l’environnement et à améliorer les conditions de vie dans le tie
Toujours selon les informations obtenues par Le Devoir, la Fondation Guy Laliberté (FGL) finance depuis quelques mois, au Nicaragua, un premier projet-pilote de protection et de distribution des eaux potables, mais aussi d'irrigation des plantations. Les actions caritatives, concentrées autour des ressources aquatiques, s'étendront ensuite à des dizaines de pays en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Même le Québec sera touché par une grande campagne de sensibilisation au gaspillage de l'eau et à la nécessité de la partager.

Le nouvel organisme philanthropique veut aussi encourager les compagnies et les employés des pays riches à verser 1 % de leurs revenus à des causes humanitaires. Guy Laliberté aurait été ébranlé et inspiré il y a quelques années par un article de magazine affirmant que le problème de la pauvreté extrême serait réglé à l'échelle planétaire, en une décennie à peine, si les compagnies du monde se soumettaient à une telle ponction philanthropique. L'entrepreneur-saltimbanque entend profiter de ses contacts internationaux pour promouvoir ce mécénat d'entreprise, un peu comme le fait le chanteur Bono du groupe U2, qui milite depuis des années pour l'aide à l'Afrique et diverses autres causes.

La règle du pourcentage s'applique d'ores et déjà au CDS. Le fondateur donne l'exemple. Il a versé à sa fondation «l'équivalent de 1 % de la valeur de son entreprise», selon une personne mêlée de près au dossier. Comme la valeur du cirque dépassait 1,5 milliard $ CAN l'an dernier, la mise de départ serait donc d'une bonne quinzaine de millions. La somme n'a pas été confirmée officiellement. Guy Laliberté a aussi commencé à verser à la FGL la même proportion de ses revenus annuels, qui dépassent largement les 200 millions avant impôt.



Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté,
Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté,
Guy Laliberté veut que ses quelque 3000 employés dans le monde emboîtent le pas généreux. Pendant la toute récente «tournée du président», un exercice annuel qui l'amène à rencontrer toutes les équipes de productions et de création du CDS sur trois continents, il a annoncé la création de l'organisme de charité et demandé à chacun de verser, sur une base volontaire, 1 % de ses revenus annuels à la FGL ou à un autre organisme charitable. Si le mot d'ordre est largement suivi, la contribution des salariés du CDS pourrait facilement dépasser le million chaque année. Au total, théoriquement, la contribution annuelle à la FGL de tous les cirqueux, y compris la haute direction, pourrait donc dépasser les trois millions.


Seulement, la demande de cotisation n'a pas été bien reçue par tous. Les cadres ont vite accepté de contribuer, mais, selon des commentaires recueillis par Le Devoir, certains employés n'apprécient pas de sentir la pression éthique et financière du grand patron, aussi noble sa cause soit-elle. D'autres soulignent que M. Laliberté pourrait bien intervenir seul, avec son propre argent, pour appuyer sa marotte et laisser les employés agir en leur âme et conscience, où bon leur semble.

Guy Laliberté détient 95 % des actions du Cirque du Soleil, les 5 % restants étant partagés entre quelques cadres. Il joue sur tous les tableaux du jet-set comme le rappelait l'an dernier le magazine Commerce. Il se déplace en jet privé (un joujou de 45 millions), roule dans des voitures de luxe et donne des fêtes fastueuses. La prochaine se déroulera dans quelques semaines, à Montréal, autour du Grand Prix du Canada.

La philanthropie à la québécoise se développe et commence à combler l'écart la séparant du Canada anglais. L'exemple le plus notable provient de la Fondation de Lucie et André Chagnon, doté d'un actif dépassant le milliard de dollars, ce qui en fait la plus importante du pays. Parmi les 82 fondations privées les plus importantes du pays, 41 % comptent un actif de moins de 10 millions.

Le CDS a déjà mis en place Cirque du Monde, un organisme d'intervention auprès des jeunes de la rue présents dans une trentaine de villes et métropoles. Paul Laporte, directeur des programmes de cet organisme créé en 1993, va maintenant diriger la nouvelle fondation du président.

Comme Cirque du Monde, la FGL va s'associer de près à Oxfam-Québec pour ses interventions dans le tiers-monde. Le projet-pilote au Nicaragua utilise déjà cette filière privilégiée. Dans ce cas, le développement vise une quarantaine de communautés établies autour d'Esteli, la deuxième ville du pays.

Les réalisations concrètes seront mises en évidence lors du lancement officiel et mondial de la Fondation Guy Laliberté prévue l'an prochain. D'ici là, la compagnie refuse de commenter le dossier.

Il est cependant certain que le président y accorde la plus haute importance comme en témoigne la réunion avec les créanciers de la compagnie organisée au siège social de Montréal mercredi dernier. Les banquiers ont alors examiné les états financiers affichant la performance encore exceptionnelle de l'empire de la piste et le plan de développement de la compagnie pour la prochaine décennie. Une vidéo tournée en partie au Nicaragua, montrant la création de jardins familiaux et scolaires, a alors été projetée pour bien mettre en évidence la priorité accordée à ce volet des activités à court et moyen termes.

La FGL a reçu ses lettres patentes du ministère de l'industrie en mars 2003. Elle est immatriculée au registraire des entreprises du Québec depuis le 29 novembre dernier. Son siège social se trouve au quartier général du Cirque du Soleil, dans l'arrondissement de Saint-Michel.

Le conseil d'administration de l'organisme est en formation. Une réunion a eu lieu au début de la semaine dernière. Guy Laliberté lui-même en est le président. Il travaille avec Clément Guimond (secrétaire-trésorier) et France Chrétien (vice-présidente).

Mme Chrétien est la fille de l'ex-premier ministre du pays, Jean Chrétien et l'épouse d'André Desmarais, président du conseil de Gesca, l'empire médiatique de Power Corporation. Pour son travail à titre de président et de codirecteur de Power, André Desmarais a touché près de 19 millions de dollars l'an dernier. Sa femme, une avocate de formation, est déjà très impliquée dans plusieurs activités philanthropiques. France Chrétien dirige le conseil d'administration de la Fondation de l'institut de cardiologie de Montréal et siège au conseil d'administration du comité organisateur des Jeux olympiques de Vancouver (COVAN 2010). Elle a fait savoir par le truchement d'un porte-parole de Power Corporation qu'elle s'impliquait à titre bénévole dans la FGL et qu'elle ne formulerait aucun autre commentaire.

Clément Guimond est le coordonnateur général de la caisse d'économie solidaire Desjardins, la branche plus communautaire du Mouvement. L'institution bancaire a aidé le Cirque du Soleil à ses débuts, il y a deux décennies. M. Guimond prendra sa retraite du Mouvement dans environ un an et demi et aura donc de plus en plus de temps à consacrer à la grande oeuvre caritative.

Article du Devoir : Édition du lundi 8 mai 2006

Mardi 9 Mai 2006
Mardi 9 Mai 2006
Stéphane Baillargeon
Lu 7721 fois


1.Posté par DAKUYO Honoré le 16/09/2006 00:13
Grand merci à Mr Guy Laliberté pour ce si très grand geste en faveur de l'humanité entière.

2.Posté par alain fournier le 25/07/2007 17:08
bonjour, je connais une personne de YAOUNDA' Cameroun qui vous a écrit pour vous exliquer son projet. Son nom est SOLANGE ELONG NGALLE son adresse est ELONG44@hotmail.com Elle aurait bien aimée avoir un retour de réception de votre part. Moi, je m'appelle Alain Fournier. Je suis son ami e je demeure a Drummundville Je vous demande si vous pouvez communiquez avec elle afin de lui donner vos commentaires sur son projet et de sa demande d'aide financiere . Vous pouvez aussi la rejoindre par tél: 011336045507000 vous remerçiant à l'avance

3.Posté par sebe rodrigue le 24/12/2007 10:52
je vous remercie de l'inititive que vous avez prise en creant cette fondation.
En effet,je suis un jeune ivoirien en quete une fondation philanthropique comme la votre afin d' integrer le canada et poursuivre mes etudes.C'est donc au travers de cette note que je voudrais solliciter une aide aupres de vous afin que vous m'aidié à continuer mes etudes à l'exterieur de mon pays.
En esperant attendre une reponse favorable de votre part , veuillez agreer monsieur mes salutations les distingués.

4.Posté par KAKPOSSA GILBERT le 24/11/2008 12:40
C'est à la faveur d'une émission à TV5 que j'ai découvert la fondation. Je remercie Mr Guy LALIBERTE et je souhaite une longue vie à lui et à la Fondation.Quand on reçoit une faveur chez nous un adage indique qu'on dise au donateur "qu'il n'arrose pas un bois mort mais plutôt un bois vivant". Mr LALIBERTE ,malgré l'état de l'Afrique elle n'est pas encore un bois mort en l'arrosant par votre Fondation , elle portera de nouvelles feuilles, des fleurs puis des fruits pour l'humanité et vous aurez accompli une gigantesque oeuvre .Moi je veux dès maintenant donner le 1% de mon salaire à la fondation si je connais les conditions.Il faut noter aussi qu'il le problème de surplus d'eau gérer dans certaines régions. A Tinou chez moi une source termale coule à longueur du temps alors qu'à cinq(5) Km d'autres meurent de soif.
Longue vie à toi grand frère Guy et que le Seigneur t'équipe d'avantage

5.Posté par lingani le 09/06/2009 11:24
je vous remercie pour votre initiative je suis éleve en classe de 1ère au Burkinana Faso j'ai 18 ans et j'aimerais servir pour votre association.merci je vous quitte dans l'attente d'une suite favorable


Dans la même rubrique :

UNE PAILLE DE VIE - 13/11/2005

1 2

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide