ACME
Le Journal le Télégramme du 27 août 2022 : Privatisation de l’eau : que font les autres États ? 28/08/2022 Table ronde dimanche 4 septembre 14h30-16h dans la Pagode : Tibet-Himalaya : L'eau douce, les enjeux environnementaux d'un écosystème menacé 28/08/2022 "Guadeloupe, l’île sans eau", un livre-enquête implacable 28/08/2022 Eau potable : dans quelle région de France est-elle la plus chère ? 28/08/2022 RCI : La Guadeloupe championne de France du gaspillage d'eau potable 28/08/2022 Guadeloupe, l’île sans eau : La faillite d'une autorité 28/01/2022 L'assainissement de la commune de Wissous passe en régie publique 10/01/2022 France Bleu IdF Journal de 7h30 du 10 janvier 2022 : Wissous reprend à Suez son assainissement en régie publique le 12 février 2022 10/01/2022 Wissous rejoindra le 12 février 2022 la Régie communautaire d’assainissement de Paris Saclay 06/01/2022 Guadeloupe, l’île sans eau : une histoire complexe 31/12/2021 Commission d'enquête sur la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences en Guadeloupe 08/06/2021 La gestion calamiteuse de l'eau en Guadeloupe : Cla Maria TV  ·  Entretien Exclusif avec Jean-Luc TOULY 01/05/2021 Plus d’un million de Français boivent une eau polluée par les pesticides 24/04/2021 SEDIF 20/04/2021 L'eau à Wissous ville essonnienne 20/04/2021 Communiqué du CREFOM sur le droit à l'eau en Guadeloupe soutenu par des associations guadeloupéennes, l'ACME France et le FRICC 18/02/2021 Assainissement : la Régie Eau d’Azur prend la main 09/02/2021 La SME toujours dans le collimateur du Comité Citoyen du Sud de Martinique 10/01/2021 A Lyon, la rente de Veolia tombe à l’eau 31/12/2020 Les citoyens inspirent la nouvelle directive sur l’eau potable 31/12/2020 Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020
           
ACTUALITES / MANIFESTATIONS

Collectif du Carcassonnais pour une gestion publique de l'eau :échec d'un combat de 10 ans à Carcassonne



22 février 2017 : Régis BANQUET, président PS de l’agglo de Carcassonne, maire d'Alzonne et conseiller départemental dénonce en plein conseil communautaire le financement illégal du Front National par la SAUR… et dans le même temps donne 6 millions de m3 en gestion aux multinationales de l’eau !

L’agglo de Carcassonne vient de se prononcer sur le mode de gestion de l’eau pour les 10 prochaines années. Elle a expliqué avoir partagé en gros le territoire en deux, avec une régie directe d’un côté et de la DSP de l’autre. Si les journalistes et la population ont compris qu’il s’agissait d’un partage 50/50, en réalité le territoire en DSP est de loin le plus peuplé, avec les villes de Carcassonne et Trèbes. Soit presque 75% des habitants desservis. L’agglo est meilleure dans le registre de la communication que sur celui du courage politique et du service de l’usager. 6 millions de m3 vont être délégués. C’est une grosse déception pour le Collectif du carcassonnais pour une gestion publique de l’eau, ainsi que pour le collectif récemment créé sur Villemoustaussou et d’autres citoyens qui nous avaient rejoints, réunis sous le nom du collectif Aggl’eau.
En résumé, après une coûteuse étude sans résultat probant, les élus en charge de l’agglo ont fait le choix d’un semblant de consensus, ne prenant pas le risque de s’opposer aux maires des deux plus grandes villes, très attachés à la DSP. Avec ce genre d’argument (M. LARRAT, maire de Carcassonne) : « l’agglo n’a pas les moyens de se payer une régie ». Les maires de secteurs ruraux favorables à la régie seront en régie, donc difficile pour les conseillers communautaires de ces villages de voter contre, même si c’est un marché de dupe : avec l’harmonisation en cours des tarifs, les usagers des villages en régie enrichiront eux aussi les actionnaires.
Deux marchés vont être lancés, un pour l’eau potable et un pour l’assainissement. Notre petit doigt nous dit qu’il pourrait y en avoir pour tout le monde, la Lyonnaise et Véolia étant toutes deux présentes sur le territoire…
Lors du conseil communautaire, où il a fallu attendre 4h30 pour que le sujet soit traité, pas de réaction à quelques perles. Ainsi, pour justifier un contrat de 10 ans, le vice-président en charge de l’eau Roland COMBETTES nous a expliqué : « il faut que le contrat soit attractif pour le délégataire ».
Ce qui nous a sidérés (mais journalistes et élus dormaient, pour leur part, car il n’y a pas eu de réactions ni de relais dans la presse) : un élu Front national a pris la parole pour annoncer qu’il s’abstiendrait, car l’agglo avait à de nombreuses reprises promis une cohérence de territoire et laissé miroiter la possibilité d’une régie. Le président de l’agglo, Régis BANQUET, n’a pas pu s’empêcher d’envoyer en retour une pique que nous trouvons pour le moins maladroite. Il s’est étonné que le Front national aille à l’encontre les fermiers (reconnaissant pas là que le choix était bien en faveur… des fermiers). Pourquoi s’étonnait-il ? Parce que  le Front national s’acoquine avec la Saur, et risque de perdre des financements pour son parti (sic).
S’acoquine, oui, on est d’accord, on est bien entre « coquins ». Mais pourquoi alors remet-il les usagers dans les mains de « coquins » ? Tout au long de notre combat, sa réponse était le mot : « pragmatisme ». On a du mal à trouver pragmatique de choisir de faire payer à l’usager le financement illégal par des multinationales de partis politiques. Et cela en toute connaissance de cause.
Cliquez pour voir le site du collectif

Dimanche 12 Mars 2017
Dimanche 12 Mars 2017
JEAN-LUC TOULY
Lu 623 fois


Dans la même rubrique :

SEDIF - 20/04/2021

1 2 3 4 5 » ... 18

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide