ACME
Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018 Sénégal -SDE: l’attribution provisoire à Suez suspendue  la bataille pour la distribution de l'eau n'est pas terminée 10/11/2018 SIAAP : RÉSILIATION D’UN MARCHÉ IRRÉGULIER 07/11/2018 La gestion directe fait baisser la facture d’eau à Lesparre Médoc 07/11/2018 Guadeloupe : Mobilisation du collectif d'usagers et des salariés de l'eau 8 novembre 2018 7h devant la Générale des Eaux Veolia 06/11/2018 L'ECHIQUIER MONDIAL. Eau : l'or du XXIe siècle ? 02/11/2018 Gestion de l’eau à Toulouse : une élue qui dérange 02/11/2018 Journal de 20h de France 2 du 1er novembre 2018 01/11/2018 MOBILISATION DES USAGERS ET TRAVAILLEURS DE L'EAU DE GUADELOUPE DU VENDREDI 31/10.2018 A 19H00 PLACE DE LA MAIRIE DE PETIT-BOURG 29/10/2018 M. Santini tente un coup de force contre la démocratie locale 29/10/2018 La Chambre Régionale des Comptes dans son rapport du 10 septembre dernier vient de mettre en demeure le SIAEAG de verser à l'Office de l'Eau de Guadeloupe plus d'un million d'euros pour retard de paiement de frais depuis 5 ans 05/10/2018 INTERVENTION devant le Président MACRON DE GERMAIN PARAN et JACQUES DAVILA représentants guadeloupéen de comité et d'associations d'usagers de l'eau et de lutte contre la corruption et d'associations nationales (ACME FRICC) 30/09/2018 Communiqué des Associations Guadeloupéennes de Défense des Usagers de l'Eau de la CANBT, de la CANGT et de CAP EXCELLENCE 27/09/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC  à la veille de la visite du Président de la République sur la question de l'accès à l'eau d'une bonne qualité 24h sur 24 et 7 jours sur 7 en Guadeloupe à l'instar des autres départements français 25/09/2018 20 minutes 24 septembre : Toulouse: Des citoyens veulent un référendum sur la gestion publique ou privée de l'eau 25/09/2018 Affaire SEEG Veolia – état Gabonais : Nicaise Moulombi, le visionnaire 01/09/2018 Veolia sous le coup d’une enquête pour corruption en Arménie 01/09/2018 Assises de l'eau : les quatre priorités fixées par le Gouvernement : Le comité stratégique de la filière eau est présidé par Antoine Frérot, PDG de Veolia !!! 30/08/2018 Rachat de la Saur par EQT : un jour sans fin… 28/08/2018 Veolia paie des voyages à Paris pour des hauts fonctionnaires arméniens afin d'augmenter le prix de l'eau 27/08/2018 Guadeloupe 19 juillet : Une conférence régionale sur l’eau à la Préfecture 20/07/2018 Quatre candidats en lice pour s'offrir le spécialiste de l'eau Saur 18/07/2018 LE GOUVERNEMENT ANNULE LES ASSISES DE L’EAU ! 16/07/2018 Le Télégramme 6 juillet : Quimper : Eau secours 29 et le Carepa sont à nouveau montées au créneau pour dénoncer un règlement de l’eau favorisant le délégataire au détriment des usagers 08/07/2018 Marianne 3 juillet : Fête de l’Huma : finies les tournées de Cuba Libre offertes par le SIAAP  Boîte de réception x 07/07/2018 Bordeaux: Suspectant de la corruption, une association Trans'cub dépose plainte sur le dossier eau : l'ACME et le FRICC soutiennent l'association de défense des consommateurs Trans'cub 05/07/2018 France Antilles 3 juillet : Guadeloupe : CAPESTERRE BELLE-EAU Gestion de l'eau : dépôts de plainte en cascade en perspective ? 03/07/2018 MARCHÉS DE L’EAU : LES BUREAUX D’ÉTUDE DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE 02/07/2018 Roquebrune Cap Martin la Riviera française Nice matin 2 juillet 2018 : Une association créée pour renégocier le prix de l'eau 02/07/2018 Marsactu par Lisa Castelly, le 29 Juin 2018 :   Soupçons d’emplois fictifs à la Seramm, filiale de Suez à Marseille Métropole 02/07/2018 Création à Roquebrune Cap Martin de l'Association de Sauvegarde de l'Eau de la CARF (Communauté d'Agglomération de la Riviera Française) 01/07/2018 Eau potable : Loches Sud Touraine fait le choix de la gestion publique 01/07/2018 Le chlordécone, ce poison 01/07/2018 France Antilles Guadeloupe 28 juin : Dossier de l'eau : les associations de défense des usagers font le point 28/06/2018 FRICC et ACME : C à vous France 5 25 juin 19h : le scandale du chlordécone en Martinique et en Guadeloupe et la réaction scandaleuse du ministre Nicolas Hulot 26/06/2018 20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018
           
ON NOUS ECRIT

Commercialiser l'Eau de Californie est une erreur avertit Public Citizen

Résumé du dernier rapport de Public Citizen sur les pratiques des ventes de droit à l'eau en Californie et des risques encourus par ces facilités accordées par l'ETAT de Californie


Version française et version Anglaise



OAKLAND, en Californie, le 2 novembre 2005 (ENS)

Commercialiser l'Eau de Californie est une erreur avertit Public Citizen
Les deux plus grands projets de développement urbains en étude en Californie - le Ranch Newhall et le Ranch Tejon - manquent d'une alimentation en eau naturelle suffisante pour pouvoir desservir les futurs résidents. Les deux projets planifient d'acheter des droits à l'eau potable pour les futurs résidents aux agriculteurs de la Central Valley ou aux descendants des premiers habitants ainsi qu'aux magnats de l'eau, voici ce que montre le nouveau rapport de Public Citizen.

Ce rapport soutient que la création de marchés d'eau en Californie nuirait irréversiblement aux consommateurs et au système agricole de l'Etat. Le système tiendrait compte des ventes d'eau ainsi que de la vente de droits à l'eau et permettrait à la distribution d'eau d'être dirigée par le soumissionnaire le plus haut.

L'association de consommateurs invite le Gouverneur républicain Arnold Schwarzenegger et l'Etat de Californie à redonner la priorité aux Intérêts de l'Etat par la protection de l'eau grâce à un service public. Public Citizen a démontré que si l'eau est considérée comme un produit plutôt que comme un bien public, des conflits d'intérêts surgissent entre les secteurs urbains riches et les ruraux plus pauvres.

Le rapport de Public Citizen, "de l'Eau pour les hommes et pour la terre" qui concerne la "Politique de l'eau en Californie," montre que les plus grands acheteurs d'eau dans l'Etat sont des agences de l'Eau du sud de la Californie et des sociétés privées de développement.

L'eau achetée vient de la "Vallée Centrale" et de la "Vallée Impériale", des zones agricoles qui dépendent de réserves d'eau elles-mêmes importées.

Public Citizen observe que ces vallées sont paradoxalement les régions agricoles les plus riches des Etats Unis alors qu'elles abritent les populations les plus pauvres de Californie avec des communautés rurales qui détiennent le plus haut taux de violations des normes de qualité de l'eau potable.

En Californie, il est probable que le secteur rural au nord ainsi que les vallées agricoles peu arrosées seront prochainement négligés au profit des grandes propriétés de Californie du Sud et des extensions construites par les promoteurs qui eux peuvent payer l'eau à l'inverse des fermiers.

L'eau n'est pas un produit de consommation, le public n'a pas d'autre choix" a rappelé John Gibler, auteur du rapport et chargé d'études en Californie pour Public Citizen. " Chacun a besoin d'eau pour boire et se laver. Chacun doit pouvoir étancher sa soif. S'il y a un marché de l'eau, ceux qui ont accès aux réserves sont ceux qui par le pouvoir de leurs chéquiers, décident quelle soif a le plus de valeur. "

La constitution de Californie déclare que le "Public" possède l'Eau. Cependant, l'évolution des lois fédérales et de l'Etat ont permis pour les particuliers et des sociétés de vendre leurs "droits à l'eau" provisoirement, à long terme ou de façon permanente.

Depuis 1982, le Département de la Californie des Ressources en Eau, le Conseil d'Etat et "toutes les autres agences d'Etat doivent encourager les transferts volontaires d'eau et des droits à l'Eau.

En 1992, le Congrès a autorisé le "Projet de la mise en valeur de la Vallée Centrale", permettant à des entrepreneurs avec ce projet de vendre de l'eau à des villes ou à des promoteurs extérieurs au "Projet". Aucune vente d'eau de cette sorte n'a encore eu lieu, bien que le "CVPIA" soit autorisé à pourvoir à une augmentation récente des ventes d'eau de l'Etat et du Privé.

Public Citizen invite le gouverneur et l'appareil législatif de l'Etat à réattribuer l'eau en fonction du besoin et non en fonction du Marché. Le rapport recommande d'interdire toutes les ventes d'eau qui génèrent un bénéfice entre des entités privées et de mettre en place d'un bout à l'autre de l'Etat une équipe spéciale qui étudierait les utilisations de l'eau en Californie et qui identifierait les besoins urgents en eau potable dans les zones rurales de l'Etat ainsi que les pratiques gaspilleuses d'eau.

Pour lire ce rapport dans sa totalité cliquez ICI

Commercializing California Water a Mistake, Public Citizen Warns

Commercialiser l'Eau de Californie est une erreur avertit Public Citizen
OAKLAND, California, November 2, 2005 (ENS) - The two largest proposed urban development projects in California - Newhall Ranch and Tejon Ranch's Centennial - lack a sufficient natural water supply to serve future residents. Both projects plan to buy rights to drinking water for future residents from Central Valley agribusinesses or descendents of old-time land and water magnates, a new report by Public Citizen shows.

The Public Citizen report argues that creating water markets in California would irreversibly harm consumers and the state's agricultural system. The system would allow for open sales of water and water rights and enable water distribution to be run by the highest bidder.

The consumer group called on Governor Arnold Schwarzenegger, a Republican, and the California State Legislature to re-prioritize the state's interest in protecting water as a public trust.

When water is treated as a commodity rather than a public good, conflict arises between poorer rural areas and wealthy urban neighborhoods, Public Citizen has found.

Public Citizen's report, "Water for People and Place: Moving Beyond Markets in California Water Policy," shows that the largest buyers of water in the state are Southern California water agencies and private development corporations.

The purchased water comes from the agricultural lands in the Central Valley and the Imperial Valley, which depend upon imported water supplies.

While these valleys hold the wealthiest agricultural region in the United States, they are also home to the poorest populations in California, and the rural communities have the highest number of drinking water quality violations, Public Citizen found.

In California, it is likely that the rural areas in the north and the dry agricultural valleys will be further neglected as water increasingly goes to nourish Southern California property values and subdivisions built by developers who can pay more for water than farmers.

"Water is not the same as sneaker designs, Hollywood movies or pizza crust; there are no consumer choices," said John Gibler, author of the report and a California researcher for Public Citizen. "Everyone needs water to drink and bathe. Everyone develops thirst equally. In a water market, those with access to the most capital can decide, by the power of their checkbooks, whose thirst is most valuable."

The California constitution declares that the public owns the water. Over time, however, changes to state and federal laws have made it possible for people and businesses with water rights to sell those rights on a temporary, long-term or permanent basis.

In 1982, the legislature directed California's Department of Water Resources, the State Board, and "all other appropriate state agencies to encourage voluntary transfers of water and water rights."

In 1992, Congress passed the Central Valley Project Improvement Act, allowing contractors with the federal water project to sell water to cities or developers outside the project. No such sales of federal project water have yet taken place, although the CVPIA is credited with spurring a recent increase in state water sales and trading.

Public Citizen calls on the governor and state legislature to reallocate water based on need, not price. The report recommends banning all for-profit water sales between private entities and establishing a statewide task force to study water use in California to identify urgent drinking water needs in rural parts of the state as well as wasteful water practices.

To read the report, go to: http://www.citizen.org/documents/Water-for-People_web.pdf.


Mercredi 2 Novembre 2005
Jeudi 3 Novembre 2005
JEAN-LUC TOULY
Lu 1690 fois


Dans la même rubrique :

UNE PAILLE DE VIE - 13/11/2005

1 2

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide