ACME
Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019
           
EAU A TOULOUSE

Communiqué d'Eau Secours 31 : Baisse du prix de l'eau ?



Le 21/12/2007, le Conseil Municipal de la Ville de Toulouse va autoriser le maire à renégocier les tarifs de l'eau, après 18 ans de refus obstiné !
Les effets conjugués de l'action d'Eau Secours 31 depuis 2001, par ses recours juridiques, par ses interventions au sein des CCSPL, ses interventions dans les médias, et tout récemment la tenue des Etats Généraux de l'eau du Grand Sud-Ouest à Toulouse, et bien évidemment la proximité des élections municipales, ont obligé le maire UMP M.Moudenc, successeur de Douste-Blazy et de Baudis, à sortir du bois.
La presse écrite et audiovisuelle régionale a réagi aussitôt que nous l'en avons informé.
La naïveté n'étant pas notre qualité principale, nous savons bien que le maire et futur candidat à sa succession veut engager une renégociation à la marge et dans l'opacité.
Mais cette décision a le mérite de lancer fortement notre campagne pour les municipales en Haute-Garonne, telle que nous l'avons envisagée ensemble le 8 décembre aux Etats généraux de l'eau et de l'assainissement à Toulouse :
- interpellation des partis politiques au niveau départemental.
- interpellation des listes candidates dans les communes où la gestion en DSP existe (en Hte-Gne Toulouse, Agglo Grand Toulouse, Muret, St Gaudens...)
- mise en commun de ces actions menées à la base sur l'ensemble des régions (Sud Ouest, Sud Est, Bretagne, Normandie, Nord, Ile d France, Paris, Vosges....).
- si ces mobilisations ont été suffisantes, médiatisation nationale à la mi-février 2008.

Ensemble, continuons la bataille"Pour un service public de l'eau et de l'assainissement au bénéfice de la population et sous son contrôle"

Eau Secours 31 claude.marc1@free.fr

Communiqué de presse

Baisse du tarif de l'eau à Toulouse ?

Une délibération bien tardive…..

Le projet de délibération du conseil municipal du 21 décembre 2007 donne mandat à « Monsieur le Maire (...) pour renégocier les tarifs du service de distribution publique d'eau potable de la Ville de Toulouse avec le concessionnaire VEOLIA EAU. »
A lire les quatre pages de considérants précédant la délibération, entièrement consacrés à glorifier le service rendu par VEOLIA, on se demande bien pourquoi la municipalité s'engage dans une telle négociation. Il n'aura échappé à personne que cette initiative intervient en pleine campagne des élections municipales. Pour notre part, cela fait des années et des années que nous réclamons une telle révision, possible tous les cinq ans, alors que la mairie aura attendu 18 ans! Rien en 18 ans alors que Eau Secours 31 ne cesse de dénoncer les illégalités des tarifs de l'eau et de l'assainissement. Rien en 18 ans alors que les observations de la Chambre Régionale des Comptes concluent en 2004 à une surfacturation d'au moins 11%. Et un refus constant d' un contrôle financier pourtant légalement obligatoire !

Quant aux considérants, nous soulignerons les points suivants :

1/ Il est affirmé que « Les usagers ne paient pas le droit d'entrée versé à la Ville de Toulouse.» Rappelons que lors de la scission du contrat entre l'eau et l'assainissement, en vue de la création de la CAGT, le Préfet de la Haute Garonne relevait par courrier daté du 8 août 2001, que l'amortissement du “droit d'entrée.. constitue pour le concessionnaire une charge prise en compte sur la détermination du coût de l'assainissement, donc récupérée sur les usagers domiciliés dans le domaine concédé...”. On ne peut être plus clair!

2/ Il est affirmé qu'« avant la mise en concession, le prix de l'eau, à Toulouse, était supérieur de 10% à la moyenne nationale, actuellement, il est inférieur de 10% environ à la moyenne nationale ».
Ces moyennes, se rapportant à 36 000 communes dont la population varie de moins de 100 habitants à plusieurs millions, n'ont pas de sens. En vérité :
- Avec 3,17 E au m3, Toulouse est dans le peloton de tête des grandes villes les plus chères.
- On peut toujours trouver que « les tarifs de certaines villes gérées en régie sont supérieurs au tarif de Toulouse », cela n'enlève rien à la réalité établie par les Chambres des comptes, les enquêtes de QUE CHOISIR?, ou le rapport n°3081 de l'Assemblée nationale daté de 2001 notant que les différences de tarifs avec les régies peuvent varier de 23%à 44%.
-C'est l'augmentation initiale de 13,5% des tarifs dès la première année de la concession à la CGE en 1990 qui est l'une des causes principales des profits réalisés par la CGE-Veolia sur le dos des usagers.

Voilà les considérants que la mairie aurait dû mettre en avant si elle avait voulu justifier honnêtement cette renégociation. Celle-ci devrait s'effectuer en toute transparence. D'autant que, comme le souligne QUE CHOISIR?, « le prix de l'eau baigne dans une opacité dont beaucoup se satisfont.».

C'est pourquoi, plutôt que de conclure hâtivement une négociation (avant les municipales!) Eau Secours 31 exige qu'il soit procédé auparavant à un audit indépendant.

C'est sur la base d'un tel audit que la ville de Bordeaux a pu récupérer 233 millions d'euros surfacturés par la Lyonnaise des eaux.
Quant à l'objectif de la renégociation, observons que les résultats les plus récents (Cognac, Lyon, Alès) conduisent à des baisses de 16 à 25%. Observons aussi que le taux de marge de VEOLIA de 41,7% donné par QUE CHOISIR? donne une indication des exigences que pourrait formuler une municipalité soucieuse de défendre réellement les intérêts des usagers.
Pour Eau Secours 31, une baisse significative des tarifs constituera de fait l'aveu que VEOLIA et ses actionnaires se sont enrichis sur le dos des usagers depuis 18 ans.
Pour mettre fin définitivement à ces abus, seul un retour en régie permettra un réel contrôle de la population et des élus. C'est cette exigence, avec toutes les associations ayant participé aux Etats Généraux du Grand Sud-Ouest, qu'Eau Secours 31 portera dans la campagne des élections municipales.

EAU SECOURS 31 le 21 décembre 2007.



Lundi 24 Décembre 2007
Lundi 24 Décembre 2007
Acme
Lu 3193 fois

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide