ACME
Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019 Le directeur général d’OTV se désiste de sa plainte en diffamation contre Le Monde… Il se passe décidément toujours quelque chose au SIAAP ! 04/07/2019 VIDEO : LE SCANDALE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES, PAR MARC LAIMÉ 04/07/2019  La Cour des comptes s’attaque aux ex-indemnités d’élus du SIAAP  01/07/2019 Saint-Martin: l'eau impropre à la consommation 28/06/2019 Guadeloupe : protestation contre les coupures répétées d'eau 25/06/2019 SIAAP-VALENTON : LE RETOUR DE LA SEMOP 23/06/2019 NOUVELLES DU FRONT (BLEU) 23/06/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME du 20 juin 2019 sur la gestion de l'eau en Martinique 20/06/2019 Martinique : CAP Nord : le marché de l’eau annulé par le tribunal administratif 20/06/2019 Risque de reprise de la SEMOP au SIAAP 20/06/2019 L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019
           
ACTUALITES / MANIFESTATIONS

Des solutions à faible coût à des problèmes sérieux








Également disponible en: English, Spanish, Arabic, Russian


Des entrepreneurs exposent des projets à faible coût visant à fournir des services essentiels à ceux qui en sont privés.



10 mai 2006 – Imaginez une pièce remplie d’entrepreneurs plus motivés par le sort du monde que par le gain. Ceci vous donnera une idée de l’ambiance qui régnait les 8 et 9 au Gobal Development Market Place, un concours annuel récompensant les meilleurs projets innovateurs et à faible coût en matière de développement mondial.



C’est avec enthousiasme que près de 115 groupes venus de 55 pays, dont certains portaient leurs habits traditionnels, ont exposé leurs projets dans l’atrium ensoleillé du siège de la Banque mondiale.



La plupart sont venus à Washington DC avec l’espoir de gagner un prix, dont le montant peut aller jusqu’à 200 000 dollars EU. Ce prix leur permettrait de financer les projets qu’ils ont conçus pour apporter à des communautés qui en sont souvent privés des services essentiels comme l’eau potable, l’élimination des déchets, et des sources d’éclairage non polluantes.



Les 118 finalistes représentaient à peine 5% des 2500 candidats au concours du Development Market Place, dont le montant total des prix se chiffrait à 5 millions de dollars EU. Les fonds du concours proviennent de la Banque mondiale, de la Global Development Facility, de la Fondation Bill et Melinda Gates, de la Société financière internationale et du projet Global Village Energy.



Même si seulement 30 candidats ont reçu un prix, tous ceux qui se sont présentés sont des gagnants, selon Kathy Sierra, la vice-présidente de la Banque mondiale pour l’Infrastructure.



« Ne vous laissez pas décourager si votre projet n’a pas reçu un prix à ce concours, je suis certaine que vous trouverez l’argent ailleurs », a dit Mme Sierra à la foule, avant l’annonce des noms des lauréats.



Chaque projet propose une solution à faible coût à un problème sérieux et certains des lauréats avaient pour objectif de résoudre plusieurs problèmes.



Pump Aid, consacrera son prix de 120 000 dollars EU à l’installation de « pompes éléphants » qui sont 10 fois moins chers que les pompes manuelles traditionnelles dans les villages et les écoles du Zimbabwe, selon son directeur Ian Thorpe.



Dans les écoles, les enfants pompent l’eau en utilisant un « système bicyclette ».



« Voir ces enfants qui s’amusent à pomper l’eau en pédalant sur une bicyclette est un tableau à voir. Il ne faut pas oublier que pour ces enfants l’alternative est de faire 8 kilomètres avec un sceau sur la tête, donc c'est pour eux la solution idéale », explique M. Thorpe.



« Dans les villages, les pompes se trouvent dans des endroits gardés par des orphelins du SIDA, ce qui du même coût donne un nouveau statut à ces enfants, dans un pays où la perte d’un parent due au SIDA est encore une cause d’ostracisme », souligne M. Thorpe.



« L’eau est une chose tellement fondamentale qu’en être privé a des effets dans de multiples domaines ».



Plusieurs entrepreneurs présents au Development Market Place disaient être très heureux d’avoir la chance de voir ce que d’aucuns considèrent comme le « nec plus ultra » en matière de développement.



« J’ai vraiment été impressionné » Gulbakhar Izentaeva de l’Ouzbékistan. « Il y a tellement de choses intéressantes et d’excellents projets qu’ils ne pourront qu’aider à améliore la vie dans le monde ».



Le projet qu’avait présenté Izentaeva n’a pas obtenu de prix, mais il offre un excellent exemple du type de problèmes qu’abordent les projets du Development Market Place.



L’objectif de son projet était de fournir à 120 ménages de son pays des appareils de dessalinisation à énergie solaire pour améliorer la qualité de l’eau potable. Elle explique que l’eau potable salée est source de problèmes de santé graves en Ouzbékistan.



« Il s’agit d’un problème très, très grave”, dit-elle. “Il est vraiment dommage que si peu de gens connaissent la région et l’étendue du désastre environnemental qui y sévit ».



Robin Black, chef des constructions de Habitat for Humanity en Europe et en Asie centrale, a souligné le triste sort de nombreux arméniens qui continuent à vivre dans des conteneurs métalliques apportés à la suite du tremblement de terre de 1988 qui avait détruit de nombreuses maisons dans la région.



Selon Black, « il fait épouvantablement chaud dans ces conteneurs en été lorsque la température atteint 40% celsius et terriblement froid en hiver lorsqu’elle tombe à moins 25 ».



Son projet qui n’a pas été primé au Development Market Place vise à construire des logements bon marché dotés de panneaux solaires pour la production d’eau chaude. Son groupe prévoit également de rénover des bâtiments inachevés dans une région défavorisée sur le plan économique et d’en faire des logements habitables.



Le projet de Lakshmi Koneru a pour objectif de mettre en place un service autonome d’approvisionnement en eau dans les zones rurales du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde, et d’encourager ainsi les femmes à gérer l’eau du village plutôt que de la transporter. Il a fallu 26 à Mme Koneru pour aller de New Delhi à Washington pour participer à l’exposition Development Market Place.



« A mon avis, cette exposition est une excellente idée d’oú qu’elle vienne », nous a-t-elle confié. « Elle encourage l’esprit d’innovation. Elle permet aux participants d’aborder les choses de différentes manières, en particulier dans la façon de mettre en oeuvre des projets. Elle permet à beaucoup de donner le meilleur d’eux-mêmes et en même temps de se créer des relations ».




http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/NEWSFRENCH/0,,contentMDK:20917990~menuPK:1082261~pagePK:34370~piPK:34424~theSitePK:1074931,00.html

Vendredi 12 Mai 2006
Mercredi 7 Juin 2006
Lu 1695 fois


1.Posté par DOUAT Benjamin le 27/02/2007 10:53
Je suis actuellement en phase de création d'un projet similaire à celui de Gulbakhar Izentaeva , mais pour déssaler l'eau de puits de villages en Mauritanie et, pourquoi pas, d'associer cela à de petites unitées de production de spiruline (algue alimentaire). Je suis ouvert à tout conseil ou aide pouvant faire evoluer ma demarche dans un sens positif et le besoin en est grand ! Ne pas hésiter à me contacter pour plus d informations, merçi.


Dans la même rubrique :

Le déclic biogaz - 18/04/2006

La charte de l'eau - 05/04/2006

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide