ACME
Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019 Le directeur général d’OTV se désiste de sa plainte en diffamation contre Le Monde… Il se passe décidément toujours quelque chose au SIAAP ! 04/07/2019 VIDEO : LE SCANDALE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES, PAR MARC LAIMÉ 04/07/2019  La Cour des comptes s’attaque aux ex-indemnités d’élus du SIAAP  01/07/2019 Saint-Martin: l'eau impropre à la consommation 28/06/2019 Guadeloupe : protestation contre les coupures répétées d'eau 25/06/2019 SIAAP-VALENTON : LE RETOUR DE LA SEMOP 23/06/2019 NOUVELLES DU FRONT (BLEU) 23/06/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME du 20 juin 2019 sur la gestion de l'eau en Martinique 20/06/2019 Martinique : CAP Nord : le marché de l’eau annulé par le tribunal administratif 20/06/2019 Risque de reprise de la SEMOP au SIAAP 20/06/2019 L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019
           
REVUE DE PRESSE

En Inde, la tentative de sauvetage du Gange par les textes sacrés. article du 05-04-07

Narora, petite ville située au bord du Gange, il y a un rituel que les pèlerins n'osent plus accomplir. "Je préfère porter l'eau du fleuve à mon visage et la laisser couler le long de mes bras plutôt que la boire", explique l'un d'eux. D'après les textes sacrés hindous, boire l'eau du Gange est censé purifier le corps et l'esprit. Aujourd'hui, elle empoisonne. "A certains endroits du fleuve, les buffles sont interdits de baignade et les enfants ont l'interdiction de jouer avec l'eau du fleuve pour éviter les problèmes dermatologiques", ajoute Vidya Moni, chargée de la protection de l'écosystème chez WWF.



indus
indus
Aux cadavres de buffles et aux cendres humaines charriés depuis toujours par le Gange sont venus s'ajouter les déchets toxiques déversés par les usines. Des tanneries, des usines de sucre et de transformation de métaux jalonnent les berges du fleuve. Certains jours, les villageois voient passer des nappes rouges et brunes à la surface de l'eau. "Le Gange n'en peut plus", se lamente Shri Anand Singh, ancien maire du village de Karnawas.

La pollution est d'autant plus dangereuse et visible que le débit du fleuve se réduit de jour en jour. En amont de Narora, trois canaux ont été creusés pour irriguer les champs de la région et alimenter en eau une centrale nucléaire. L'eau, en provenance de l'Himalaya, est aussi de plus en plus rare car les glaciers de la chaîne montagneuse diminuent sous l'effet du réchauffement climatique. L'Inde ne publie aucune statistique sur le débit du Gange pour éviter les querelles avec son voisin, le Bangladesh, situé tout au bout du fleuve, long de plus de 2 500 kilomètres. "Les ingénieurs se contentent de mesurer le taux d'oxygène contenu dans l'eau", explique Sandeep Behera, chargé du programme de conservation du Gange chez WWF.


DISPARITION DES DAUPHINS


Le Gange a donc commencé à faire ses premières victimes. Ces 25 dernières années, 30 % des espèces aquatiques ont disparu. D'autres sont en voie de disparition. Parmi elles, une espèce inquiète particulièrement les habitants de Narora : les dauphins. "Mais pas n'importe lesquels, s'exclame Shyam Mohan, chargé de la conservation des dauphins chez WWF, ce sont les dauphins messagers des dieux."

D'après la légende, le Gange a coulé du chignon du dieu Shiva sur Terre, "blanc comme le lait", avec les dauphins comme indicateurs de la pureté du fleuve. Il n'y a plus aujourd'hui que 1 800 dauphins, contre 6 000 il y a dix ans "car ils évoluent dans des eaux profondes, or celles-ci sont de plus en plus rares dans cette partie du Gange", explique Tawqir Bashir, un étudiant qui réalise une thèse sur le sujet.

Il y a dix ans, Sandeep Behra prend conscience du danger. "Il était inconcevable d'aligner des chiffres et des statistiques devant des villageois qui, pour la plupart, ne savent ni lire, ni écrire", se rappelle Sandeep Behra. Dans cette région très croyante, les brahmanes, religieux hindous, détiennent l'autorité. Sandeep Behra est allé rendre visite à chacun d'entre eux pour les convaincre de sensibiliser la population aux menaces qui pèsent sur le fleuve. Les textes sacrés ont été mis à contribution pour protéger l'écosystème du Gange.

"Le succès a été total, témoigne le brahmane Kerilesh Kumar Vedic. Même les pêcheurs ont arrêté leur activité et sont devenus végétariens." La plupart d'entre eux, aidés par le gouvernement, se sont reconvertis dans la production de mangues. Quant aux agriculteurs, ils ont réduit l'utilisation de pesticides. Le Gange est redevenu la "mère" et les poissons sont redevenus des dieux.

Kerilesh Kumar Vedic ne veut pas s'arrêter là. Il faut encore convaincre les industriels, même s'il doute que les textes sacrés puissent changer leurs méthodes de production.

Bientôt, il leur rendra visite avec, dans la poche de sa longue tunique blanche, un petit texte griffonné à l'encre bleue, composé des vers en sanskrit recopiés des Upanishads, textes sacrés hindous. Puis il leur lira à voix haute : "Le Gange a le pouvoir de nous laver de nos péchés et de mener chacune des générations futures à la délivrance. Le Gange nous sauvera pour les siècles à venir."



Julien Bouissou
Article paru dans l'édition du 06.04.07


Jeudi 5 Avril 2007
Jeudi 5 Avril 2007
LE MONDE
Lu 4267 fois

Dans la même rubrique :

INFORMATIONS LEGALES - 04/04/2007

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide