ACME
Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019
           
POLLUTIONS EN FRANCE

FRANCE/ SITUATION DE CRISE : Le plan de sauvegarde, un outil communal

Face aux risques majeurs, le législateur vient de créer un outil de gestion des crises à destination des communes: le plan communal de sauvegarde. Il doit permettre une meilleure prise en charge de la population. Exemple à Gonfreville-L’Ocher dans la Seine-Maritime.



Le plan communal de sauvegarde a pour objectif de préparer les communes à faire face à une situation de risque majeur avec pour priorités l’alerte à la population et sa prise en charge, que ce soit par relogement, ravitaillement ou soutien administ

 FRANCE/ SITUATION DE CRISE : <font color='red'>Le plan de sauvegarde, un outil communal</font>
Vers la page du ministère consacrée au plan communal de sauvegarde

«L’idée est de parer au vide qui peut exister quand les secours se retirent à la fin d’une crise, afin d’éviter que la population se sente abandonnée», observe Pascal Belin, chargé d’étude sur les plans de secours au ministère de l’Intérieur (1). Conformément au décret du 13 septembre 2005, il est obligatoire pour toutes les communes comprises dans les plans particuliers d’intervention (PPI), réalisés dans des zones où se situent des sites Seveso, des stockages souterrains, des nœuds de triage ou encore des plates-formes qui transforment et stockent les matières dangereuses, mais aussi pour les communes comprises dans les zones de plans de prévention des risques naturels (PPRN). Certaines communes sont touchées par ces 2 types de risque Et 400 plans communaux de sauvegarde ont déjà été élaborés avant le décret, notamment en raison d’événements ou d’accidents industriels et ce dès les années 1990. A Gonfreville L’Orcher (Seine-Maritime), l’élaboration de ce plan a débuté en 2004 et sa version finale, ajustée selon les exigences du décret, devrait être signée par le maire à la fin du mois de mai. «Il est né d’une volonté municipale forte et pour cause: nous avons 8 sites Seveso seuil haut sur notre commune», souligne Christian Chicot, responsable du service de prévention communal pour les risques majeurs, créé en novembre 2003. La ville, voisine du Havre, est aussi confrontée à des risques naturels comme des mouvements de terrain, des chutes de blocs depuis les falaises ou des inondations.


Usine Seveso Hte Normandie
Usine Seveso Hte Normandie
Ce plan est à géométrie variable et doit être adapté en fonction de la taille des communes. «Il existe un socle commun à tous ces plans, c’est l’obligation de réaliser une analyse de risque et d’identifier les enjeux, avant d’organiser l’alerte et de diffuser l’information préventive à la population. Plus la commune est importante, plus le plan à mettre en place sera complexe», analyse Pascal Belin.

Les techniciens municipaux doivent ensuite établir un recensement de ses moyens et une répartition des rôles des acteurs impliqués. «A Gonfreville, nous avons voulu que tous les agents municipaux soient concernés et aujourd’hui, après divers actes de sensibilisation (comme la projection d’un film sur les risques technologiques), près de 90% ont intégré une culture du risque», explique Christian Chicot. Sur une cinquantaine de sites municipaux tels que les gymnases ou les écoles, des salles-refuges ont été sélectionnées pour le confinement avec une armoire approvisionnée du matériel nécessaire (radio, rubans adhésifs, etc.).

450 personnes relais volontaires ont été formées pour avoir les bons réflexes en cas d’incident, «des acteurs qui connaissent leur lieu de travail», souligne le responsable municipal. En outre, toute une signalétique, réalisée sur un fond mauve, couleur de la prévention des risques du ministère chargé de l’environnement, a été posée dans les bâtiments municipaux, ainsi que le fléchage indiquant la salle de confinement.

La municipalité de Gonfreville a dressé un annuaire des volontaires et aussi une liste des matériels, et des lieux d’hébergement éventuels. Ce recensement a permis au service de prévention communal de proposer, dans le cadre du risque inondation, à plusieurs endroits des conteneurs fournissant pelles, balais et bacs pour ramasser les détritus, une suggestion pour le moment en cours de réflexion. A Gonfreville, la diffusion de l’information à la population n’a pas été oubliée, pas plus que des exercices pour conforter le plan. «Nous avons réalisé un tronc commun à tous les types de risque comme l’annuaire, les procédures de crise ou d’alerte à la population, et nous avons décliné des plans d’intervention pour d’autres crises, comme les intoxications alimentaires dans les cantines ou la légionellose», poursuit Christian Chicot. Le plan de sauvegarde a été mis en oeuvre 2 fois, suite à un problème d’alimentation en eau potable, puis à un exercice du PPI, révélant que les sirènes d’alerte n’étaient pas suffisamment entendues par la population. La municipalité travaille donc à l’amélioration de cette alerte. La ville, qui compte 10.000 habitants, ne veut pas laisser de côté les personnes handicapées (vision ou audition), ni les quelque 40.000 personnes qui viennent y travailler ou sont en transit. Une solution a été suggérée, qui pourrait être mise en œuvre en 2007: la fibre optique pour transmettre l’alerte par la lumière, la vidéo ou le son .


tous les sites Seveso de Hte Normandie
tous les sites Seveso de Hte Normandie
Toutefois, il n’est pas évident de traduire les différents documents sur les risques et de maîtrise d’urbanisme en scénarios d’aléa, surtout si la commune manque de données. Autre difficulté: l’implication de l’ensemble des services communaux. «Chaque service travaille dans son domaine de compétence. Il faut donc un important travail de coordination, ce qui nécessite du temps », ajoute le responsable du ministère. Les communes doivent s’organiser avec les moyens dont elles disposent, mais elles peuvent également faire appel à la sous-traitance en passant par un bureau d’études. Ce que ne conseille pas Christian Chicot: «Pour être efficace, il faut avoir une excellente connaissance des lieux et des acteurs et il faut aussi que les élus soient partie prenante ». Les communes concernées par le plan communal de sauvegarde disposent pour le réaliser de deux ans depuis la date du décret ou de l’officialisation d’un PPRN ou PPI. Près d’un tiers des municipalités françaises devrait se conformer à ces obligations. «Mais toutes ont intérêt à adopter un plan de sauvegarde, car elles peuvent toutes être concernées par des intempéries, des accidents dus à des matières dangereuses, des épizooties ou une canicule», conclut Pascal Belin. Un plan qui doit être sans cesse renouvelé et ajusté, notamment en fonction des changements d’acteurs.



(1) Un mémento et un guide d’élaboration du plan communal de sauvegarde sont diffusés sur le site internet du ministère.


09/05/2006

Mardi 9 Mai 2006
Mardi 9 Mai 2006
Pour le JDE : Christine Sévillano
Lu 4558 fois

Dans la même rubrique :

POLLUTIONS EN FRANCE | LA POLLUTION DE L'EAU EN CHINE | Pesticides aux Antilles

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide