ACME
Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019 Le directeur général d’OTV se désiste de sa plainte en diffamation contre Le Monde… Il se passe décidément toujours quelque chose au SIAAP ! 04/07/2019
           
REVUE DE PRESSE

FUSION : Après Messier, Veolia (ex Vivendi) voulait racheter Suez

L'italien Enel raconte la trahison du français Veolia avec lequel il devait racheter Suez

L'offre publique d'achat (OPA) d'Enel sur Suez n'était pas hostile et le gouvernement français en a été prévenu dès janvier : c'est ainsi que le ministre italien de l'économie a résumé, mercredi 1er mars à Bruxelles, une affaire qui empoisonne les relations franco-italiennes.



FUSION :<font color='red'> Après Messier, Veolia (ex Vivendi) voulait racheter Suez</font>
Giulio Tremonti a ajouté que le groupe d'électricité italien va adresser à la Commission européenne un "mémorandum" retraçant les différentes étapes de la préparation d'une OPA qui aurait débouché sur un dépeçage de Suez : le secteur énergétique à Enel, notamment les centrales nucléaires d'Electrabel en Belgique; l'environnement et les services hors de France à Veolia, le grand concurrent de Suez dans les secteurs de l'eau et du traitement des déchets ; l'environnement dans l'Hexagone à un troisième partenaire.


Une opération dont les Italiens pensaient qu'elle serait accueillie favorablement à Paris puisque, à les croire, l'initiative en revient à Henri Proglio, le PDG de Veolia qui est aussi un proche de Jacques Chirac. Dans le mémorandum de 8 pages, dont Le Monde s'est procuré une copie, il est effectivement spécifié qu'il a pris contact avec Enel à l'automne 2005. Il ne l'aurait pas fait sans le soutien du président, pensent-ils. Une première réunion se tient àRome, le 18 novembre 2005, entre M. Proglio et Fulvio Conti, administrateur délégué d'Enel. Très vite "émerge, à l'initiative de Veolia, la volonté d'étudier une éventuelle opération conjointe d'acquisition de Suez", note le document.

Alain Minc, président d'AM Conseil (et du conseil de surveillance du Monde), est à la manœuvre. Il le reconnaît mais s'étonne que le mémorandum ait "fuité". "J'ose espérer que, s'agissant d'agendas privés, ni des services privés, ni des services publics ne sont impliqués", dit-il, avant de s'emporter : "Halte au syndrome du complot contre la nation ! Conseiller un groupe européen, ce n'est pas un crime de haute trahison."

DÎNER À ROME

Le montage financier est précisé, le 2 décembre 2005, au cours d'une réunion à Milan : Enel, avec un trésor de guerre de 15 milliards d'euros, paiera en numéraire, Veolia en liquide et en actions. La date de lancement est fixée à "fin mars". Les 7 et 13 décembre 2005, les deux groupes peaufinent le partage de Suez. Début janvier, ils sont prêts à une offre conjointe directe Enel-Veolia à 80 %-20 %. La première donne mandat au Crédit suisse, la seconde à la Société générale et à BNP Paribas.

Réunis à Paris, le 11 janvier, M. Proglio et M. Conti décident alors de prévenir le gouvernement français de "façon informelle". Le 15, poursuit le document, Thierry Breton est mis dans la confidence par le PDG de Veolia lors d'une rencontre que ne dément pas Bercy. Le ministre de l'économie exprime sa "perplexité", évoque la possibilité d'impliquer Gaz de France dans l'opération et demande un délai de réflexion. Les jours suivants, le patron de Suez est informé – directement par M. Breton, affirme-t-on à Rome – du plan Enel-Veolia. Très remonté, Gérard Mestrallet réclame aussitôtl'intervention de Dominique de Villepin.

Au cours d'un dîner à Rome, le 30 janvier, les états-majors des deux assaillants décident de lancer leur offre conjointe dès que le français aura trouvé un partenaire pour la reprise des activités environnement de Suez en France. Veolia affirme être en cours de négociation avec un acheteur français. Le 9février, M. Conti décrit à M. Tremonti les grandes lignes de l'OPA sur Suez.

Les événements se précipitent le 21 février, quand Il Giornale, le quotidien du frère de Silvio Berlusconi, évente le projet. Enel doit reconnaître qu'elle "étudie plusieurs dossiers, dont celui d'Electrabel" M. de Villepin et M. Breton téléphonent à leurs homologues italiens pour leur dire tout le mal qu'ils pensent de ce projet. Le lendemain matin, M. Proglio confirme pourtant à M. Conti sa volonté de poursuivre l'opération. Mais dans la journée, Jacques Chirac appelle Silvio

Berlusconi, insistant à son tour sur la nature hostile de l'OPA. Et M. Proglio rappelle M. Conti pour lui dire, selon le document, qu'"on l'a invité à interrompre toute tractation" avec Enel. Une pression de l'Elysée ? Quelques heures plus tard, Veolia assure qu'il n'a "pas de projet de participation directe ou indirecte à une offre publique relative à la société Suez", alimentant, chez les Italiens, le sentiment d'avoir été trahis par Veolia. Le 25 février, M. de Villepin annonce le projet de fusion Suez-Gaz de France.



Suez : Enel accuse Veolia de trahison article de Capital

FUSION :<font color='red'> Après Messier, Veolia (ex Vivendi) voulait racheter Suez</font>
Les dirigeants de Suez et GDF ont annoncé lors de la présentation de l'opération de fusion qu'ils travaillaient à leur rapprochement depuis de nombreux mois, et que les rumeurs de rachat de Suez par l'italien Enel n'avait fait qu'accélérer le mouvement. Or, le groupe italien soutenu par son gouvernement énonce d'autres éléments, qui mettent en cause le premier concurrent de Suez : Veolia Environnement.

Plainte à Bruxelles
Le groupe dirigé par Fluvio Conti s'apprête aujourd'hui à remettre un document à la Commission européenne ayant pour objectif de prouver que le gouvernement français aurait enfreint les règes de concurrence au sein d' l'UE. Et de montrer que Henri Proglio, patron de Veolia Environnement, aurait "trahi" ses engagements.

Selon le document cité par Les Echos, Veolia aurait été à l'origine du rapprochement avec Enel afin de s'emparer de Suez. L'Italien récupérait ainsi les activités d'énergie (Electrabel et gaz) et le Français les activités d'environnement. Après plusieurs mois de discussions, Henri Proglio fait part au gouvernement de ses intentions ; Thierry Breton affiche alors un sentiment réservé. Quelques fuites dans la presse italienne plus tard, le patron de Veolia se voit même "invité à interrompre toute négociation en vue de l'acquisition de Suez" par le gouvernement français.

Enel et le gouvernement italien estiment donc que le véto français et la fusion Suez-GDF constituent une entrave aux règles de la concurrence

Vendredi 3 Mars 2006
Vendredi 17 Mars 2006
Le Monde
Lu 3155 fois


1.Posté par ha le 12/03/2006 18:59
henri proglio qui niait ses engagements , c est pas une premiere.!


ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide