ACME
A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018 Chassée du Gabon, Veolia saisit une nouvelle fois l’arbitrage international 02/05/2018 La Nouvelle République 28 avril 2018 : Touraine Nord Ouest : Navigation en eaux troubles ? 28/04/2018 Nouvelle République 26 avril 2018 : Touraine Nord Ouest Val de Loire Bourgueil : Régie publique ou DSP ? 28/04/2018 Assises de l'eau 24 avril 2018 28/04/2018 Nice Matin 26 avril 2018 : Pourquoi le prix de l’eau fait-il des remous à Roquebrune ? 26/04/2018 Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018 Alpes-Maritimes : Veolia fait-elle couler une commune ? 10/04/2018 ATTAC fête ses 20 ans 05/04/2018 Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat le 11 avril 19h autour de la projection du film « Jusqu'à la dernière goutte, les guerres secrètes de l'eau en Europe » 02/04/2018 Cette émission de Radio Fréquence Luynes était consacrée à un débat sur les responsables de la gestion de l'eau au nord ouest du département d'Indre-et-Loire en présence du président du président de l'association Emmanuel Bouchenard et JL Touly 01/04/2018 Historique : une régie publique pour la gestion de la grande station d'épuration de Valenton (94) à la place des 2 multinationales Veolia et Suez 31/03/2018 Lyon Capitale (8 pages)  avril 2018 : A Lyon, la bataille de l'eau aura bien lieu en 2019 30/03/2018 vidéo de JEAN LUC TOULY qui parle de notre territoire et de la gestion privée de l'eau dans le NORD OUEST DE LA TOURAINE 30/03/2018 Sud Ouest 27 mars 2018 : Bordeaux : Trans’Cub veut pousser la Lyonnaise à "rendre" 600 euros à chaque abonné à l’eau 28/03/2018 Facture d'eau 2018 Wissous Eau et Assainissement TTC 28/03/2018 Sortie du livre de la journaliste indépendante Isabelle Jarjaille ce 27 mars 2018 27/03/2018 Suez se « gave-t-elle grave » sur l’eau potable de Bordeaux Métropole ? 26/03/2018 La Rochelle Aytré Eau des Villes et Eau des champs, Bien commun et à quel prix ? Jeudi, 29 mars - 18h30 - Salle Georges Brassens - 15 / 19 rue du 8 mai 1945 - Aytré 24/03/2018 La Roche-sur-Yon. Eau potable : tout n’est pas rose avec Veolia 21/03/2018 Révélations sur les marchés de l'eau et de l'assainissement à Wissous et Paris Saclay : Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau et après l'oeil du 20 h de France 2 du 6 novembre, Cash Investigation du 13 mars et l'audit de Marc Laimé Consultant 19/03/2018 FO 18 mars 2018 : « Cash Investigation » trouble les faiseurs de ronds dans l’eau 18/03/2018 EAUX GLACÉES DANS LE COLLIMATEUR DU SIAAP 16/03/2018 SIAAP : INQUIÉTUDES À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT 16/03/2018 CASH INVESTIGATION : LE DRÔLE DE MAIL ENVOYÉ PAR LA DIRECTION DE VEOLIA EAU POUR RASSURER SES TROUPES 15/03/2018 France Bleu Ile de France journal de 12h Interview de JL Touly : Soupçons de corruption, favoritisme : le marché des eaux usées est dans la tourmente en Ile-de-France 14/03/2018
           
PRIVATISATION DANS LE MONDE

Grande Bretagne : Le prix de l’eau doit encore augmenter selon la chambre des Lords

Selon un comité de la Chambre des lords, le prix de l'eau devra encore augmenter pour aider les compagnies qui gèrent l’eau à réparer les fuites et à faire face à la crise grandissante du manque d'eau. Le comité scientifique et technologique de la Chambre a averti malgré une augmentation supérieure à l’inflation depuis deux ans, que les factures augmenteront encore alors qu’elles sont en moyenne à £ 294.



Le comité a aussi recommandé de couper, en partie, l'eau aux mauvais payeurs pour suivre le modèle australien

 Grande  Bretagne : Le prix de l’eau doit encore augmenter selon la chambre des Lords
Pour le rapport du Comité de la Chambre des Lords : "Même si ces hausses de prix ne sont pas les bienvenues, nous croyons qu'elles sont essentielles pour gérer les ressources de plus en plus rares". Il est clair que certaines de nos recommandations - particulièrement celles concernant les infrastructures et les fuites - nécessiteront une augmentation du montant des factures dans plusieurs parties de l'Angleterre et du Pays de Galles. "Cette recommandation intervient du fait des craintes de manque d’eau et des restrictions mises en place lors de la sécheresse accordées aux trois compagnies d'eau et qui ont interdit à presque 13 millions de foyer d'utiliser leurs tuyaux d’arrosage.

L’association des consommateurs a prévenu que cette nouvelle augmentation inappropriée ne serait pas acceptée par les abonnés.

Les membres du comité ont recommandé aux compagnies d’eau de de center leur objectif afin de faire chuter le pourcentage des fuites d’eau, actuellement très élevé, ce qui n’est pas acceptable.

Ils ont pressé le régulateur d'eau, Ofwat, à tout faire pour plus l'efficacité.

Le comité a aussi recommandé que l'eau fournit aux ménages qui ne paient pas leurs factures soit partiellement débranchée. En 2004-2005, le montant des factures impayées s’élevait à presque 1milliard de £.

La coupure partielle pour non-paiement est actuellement interdite, mais le comité a appelé à changer la loi après l’étude de l’exemple australien qui a très bien fonctionné.
Les membres du comité ont aussi critiqué le gouvernement qui n’a pas su planifier correctement les besoins en eau des milliers de nouvelles constructions réalisées dans le sud-est de l’Angleterre.

Selon le comité, quand le gouvernement a enfin pris en en considération l’impact possible du nombre grandissant de ces constructions immobilières, il a utilisé des techniques statistiques "inadéquates", sources elles-mêmes de prédictions erronées quant à la gestion de l’eau.
Il invite donc le gouvernement "à être plus transparent sur l’impact des plans de développement immobilier sur la ressource en eau, impact qui sera très significatif dans le sud-est de l'Angleterre".

Ces erreurs ont été mises en évidence quelques jours après que le ministre de l'environnement, David Miliband, a démenti qu’il n’y ait pas suffisamment d’eau pour alimenter toutes ces nouvelles constructions ".

Le rapport a demandé des primes fiscales pour encourager les constructeurs à bâtir des maisons plus économes en eau.

Plus loin dans le rapport, le comité a approuvé les compteurs d'eau et a dit qu'il devrait y avoir plus de réservoirs pour faire face à une demande accrue en eau.

Cependant, il a rejeté l’idée qu'il faille mettre en place un réseau national qui redistribue les réserves d’eau des régions humides vers celles qui en manquent.
Lord Selborne, le président du comité, a révélé que cette crise de l’eau durait depuis des mois".
"Nous sommes tous concernés par le fait qu’Ofwat n'ait pas pris le problème assez sérieusement, et dans sa volonté de conserver les prix bas, n’a pas su anticiper les volumes d’eau nécessaires pour assurer une production constante et suffisante".


traduction bénévole NT SDT

Water bills must rise, Lords committee says

 Grande  Bretagne : Le prix de l’eau doit encore augmenter selon la chambre des Lords
Matt Weaver
Tuesday June 6, 2006


Water bills will have to increase to help water companies repair leaks and cope with the growing water crisis, a House of Lords committee said today.
The Lords science and technology committee warned that bills would have to rise despite two years of above-inflation increases that have taken average bills to £294.

"Whilst prices rises will be unwelcome, we believe they are essential if this increasingly scarce resources is to be managed sustainably," the committee's report said.

It is clear that some of our recommendations - particularly those on infrastructure and leakage - will necessitate an increase in bills in some parts of England and Wales."
The recommendation comes amid fears over water supplies that have seen drought orders granted in three water company areas and almost 13 million households banned from using hosepipes.

The Consumer Council for Water warned that "more increases would be inappropriate, and consumers would not stomach it".

Members of the Lords committee recommended tough new targets for companies in order to reduce the "unacceptably high" level of leakage from water pipes. They urged the water regulator, Ofwat, to do more to encourage efficiency.

The committee also recommended that water supplies to households that do not pay their bills should be partially disconnected. In 2004-2005, unpaid bills totalled almost £1bn.

Partial disconnection for non-payment is currently banned, but the committee called for it to be considered after hearing it had worked well in Australia.

Committee members also criticised the government for failing to consider water shortages when planning thousands of new homes in the south-east.

When the government "belatedly" assessed the impact of increased housebuilding, it used "flawed" statistics that produced misleading predictions about the impact on water, the report said.

It called on the government to "be more transparent about the fact that their housing growth plans will have a very significant impact on water use in the south-east of England".

The findings came days after the environment secretary, David Miliband, insisted it was a "canard" to say there was not enough water to cope with increased housing. The report called for fiscal incentives to encourage builders to construct more water-efficient homes.

Elsewhere in the report, the committee endorsed water metering, and said there would have to be more reservoirs to cope with the increased demand for water.

However, it rejected suggestions that there should be a national grid for water to redistribute supplies from wet parts of the country to drier areas.

Lord Selborne, the committee chairman, said the water crisis had now "b[been talked about for months]b".

"We are concerned that Ofwat has not taken this problem seriously enough and, in its drive to ensure low water prices, has taken its eye off the ball when it comes to ensuring adequate security of supply," he said.




Jeudi 11 Janvier 2007
Vendredi 12 Janvier 2007
acme
Lu 4572 fois

Dans la même rubrique :

UNE PAILLE DE VIE - 13/11/2005

1 2

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide