ACME
Des habitants de Souvigné, en Indre-et-Loire, dénoncent une eau de mauvais goût payée plus chère 16/01/2019 Invitation à un événement hors norme marche d'adieu au SYNDICAT D'EAU SAVIGNE SUR LATHAN HOMMES dissous par la lois NOTRE (37340) 14/01/2019 LA CADA OUVRE L’ACCÈS AUX COMPTES D’UNE CONCESSION, PAR PATRICK DU FAU DE LAMOTHE 13/01/2019 PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d’une commission d’enquête sur l’accès à l’eau potable, sa qualité et ses effets sur la santé en Outre-mer 18 décembre 2018 12/01/2019 La guerre est déclarée entre la municipalité de Brignoles et la société Suez : notre association ACME France est solidaire du maire de Brignoles 04/01/2019 RENCONTRE - DÉBAT  «Loi sur la gestion de l'eau : notre bien commun nous échappe-t-il ?» le 16/01/2019 à 20h00 Maison Mosaïque : 11, rue d'Ortimont Saint-Dié-des-Vosges 04/01/2019 Coupures d'eau : la fondation France Libertés relaxée des accusations de diffamation portées à son encontre par Veolia 21/12/2018 Recul de Santini face aux "gilets bleus" 20/12/2018 PROVISIONS POUR RENOUVELLEMENT : UN ARRÊT HISTORIQUE DU CONSEIL D’ÉTAT 20/12/2018 [Ouche & Montagne] Un pas de plus vers une gestion publique, écologique et démocratique de l’eau 18/12/2018 au : 3,30€ le m³ pour toutes les communes du Grand Besançon d’ici 2028 18/12/2018 Bordeaux Métropole : Trans’Cub s’attaque à la gestion de l’eau 17/12/2018 Réponses de Jacques Tcheng lors de la réunion de Quimper 17/12/2018 Nouvelles ponctions sur les finances des Agences de l'Eau 17/12/2018 Contrat de l’eau : une pétition pour faire gagner 120 millions d’euros à Bordeaux 13/12/2018 Toulouse 2020 : pas de multinationales dans mon eau ! 12/12/2018 Eau Secours 29. Dix ans de luttes contre les dérives de l’eau © Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/au-secours-29-dix-ans-de-lutte-contre-les-derives-de-l-eau-10-12-2018-12157958.php#ut0wca5apLGyHeY2.99 11/12/2018 Le Télégramme du 8 décembre : Quimper Marché de l’eau. Le dossier s’alourdit 08/12/2018 6 décembre à Paris : Sommet de l'économie organisé par Challenges avec comme partenaires Veolia, EDF, LVMH, Total,... : Réconcilier les 2 France 07/12/2018 Quimper Affaire de l’eau. Un des agents suspendus réintégré 06/12/2018 Réunion publique sur la gestion de l'eau à Quimper le 14 décembre 2018 05/12/2018 Loic Fauchon élu à nouveau président du Conseil Mondial de l'Eau 05/12/2018 L'oeil du 20h de France 2 du 6 novembre sur Wissous 02/12/2018 QUESTIONS liées au point 25 (1 508 pages) de l'ordre du jour du conseil communautaire de Paris Saclay du 28 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique sur l'eau à Avignon le 29 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique du 14 décembre sur la gestion de l'eau à Quimper 27/11/2018 Article n°Délibération du 26.11.2018 de prise d'acte de non transmission par le délégataire Suez de son Rapport Annuel d'activité 2017 à la ville de Wissous détentrice de la compétence assainissement depuis le 1.01.2016 et ses conséquences en mat4685 27/11/2018 Toulouse : comment Veolia et Suez ont gagné la bataille du marché de l’eau 27/11/2018 Le Conseil mondial de l’eau assigné devant le tribunal par des associations indiennes 26/11/2018 Nice : Eau : cinq communes rejoindront la régie en 2020 26/11/2018 Véolia Eau au rapport : Plus de 6 000 € de pénalités ont été appliquées pour le retard dans la transmission du rapport, le non-respect du nombre d’heures d’insertion à réaliser, des profits financiers ne correspondant pas aux comptes prévisionnels du 24/11/2018 Toulouse Métropole : Eau : le collectif manifeste et demande le report du vote 23/11/2018 Le Parlement espagnol ouvre le robinet de la remunicipalisation de l'eau 22/11/2018 Lettre A : Remous en vue à Toulouse Métropole après la "sélection" du duo Suez/Veolia 22/11/2018 Intervention de JL Touly ( 2h59mn50 à 3h2mn) au Congrès de l'Association des Maires de France lors du FORUM : La gestion patrimoniale de l'eau et de l'assainissement (Salle 300) 21/11/2018 : 09h30 à 12h30 en présence de J Launay président LREM du Com 22/11/2018 Veolia invite à déjeuner plus de 1 000 maires dans le congrès de l'Association des Maires de France ce 21 novembre 2018 et à entendre son PDG et sans parler d'un stand luxueux offrant champagne et petits fours pendant 3 jours imputés sur les factures 21/11/2018 Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018
           
EAU A PARIS

Hausse du prix de l’eau à Paris, Pourquoi ? Comment ? Réponses apportées par EAU DE PARIS

Le Conseil de Paris a voté, le mardi 14 novembre, une augmentation de 3% du tarif de base de vente de l’eau en gros par EAU DE PARIS (EDP) aux distributeurs applicable au 1er janvier 2007.

EAU DE PARIS est une société d’économie mixte, dont la Ville de Paris est l’actionnaire majoritaire. Sa mission est de produire et transporter l’eau potable consommée chaque jour. Elle vend en gros à Eau et Force Parisienne des Eaux (EFPE) et à la Compagnie des Eaux de Paris (CEP) qui distribuent l’eau et facturent la consommation d’eau aux abonnés.
Pour rappel, la dernière augmentation autorisée par la Ville de Paris datait de 1997



POURQUOI CETTE HAUSSE

Rappel sur la composition du prix de l’eau à Paris avec ses différents acteurs
Rappel sur la composition du prix de l’eau à Paris avec ses différents acteurs
Pourquoi cette hausse ?

Avec la diminution des fuites sur le réseau de distribution et l’attention portée par les consommateurs aux économies d’eau, EAU DE PARIS a vendu moins d’eau en quantité ; et pour chaque m3 vendu, la part qui lui revient a diminué, ces dernières années, compte tenu des dispositions prévues dans les contrats d’eau.

L’article 45 du contrat de concession entre la Ville de Paris et EAU DE PARIS stipule qu’en cas de variation de plus de 6% du volume annuel fourni par EDP, le tarif de vente de l’eau en gros peut être soumis à réexamen. Or, le volume mis en distribution en 2004 et 2005 est en baisse de 11%.

Cela induit une baisse de ses recettes alors que EDP doit réaliser un dernier programme de travaux important.

Cette charge supplémentaire pour le consommateur est rendue nécessaire par les politiques européennes et nationales sur l’eau et les objectifs de qualité fixés sur l’eau potable comme sur l’eau usée, alors que le contexte est plutôt à une dégradation de la qualité des eaux avant traitement (pesticides…).

Ainsi il s’agit, pour EDP, de financer le programme d’investissements (5ème plan quinquennal) conséquent de 90 millions d’euros:
· traitement des eaux souterraines (construction des usines de l’Haÿ-les-Roses et de Saint-Cloud, parmi les plus grosses unités d’ultrafiltration des eaux souterraines en Europe)
· traitements ultra-violets pour les eaux de surface
· amélioration de la sécurité des installations…



Comment se décompose cette hausse pour les Parisiens ?

Composition et détails du prix de l’eau à Paris par m3 pour les consommateurs parisiens
Composition et détails du prix de l’eau à Paris par m3 pour les consommateurs parisiens
· La part EAU DE PARIS : L’augmentation votée (3%) vient, comme c’est l’usage, en plus de l’augmentation prévue par les contrats de délégation pour tenir compte de l’inflation constatée (soit 3,8% de hausse totale prévue). Elle se traduit pour le Parisien par une augmentation de la part EAU DE PARIS de 0,018 euros par m3.
· La part des distributeurs : elle augmente automatiquement à chaque augmentation de la part EDP de 57% de l’augmentation accordée. Ainsi, au 1er janvier 2007, les distributeurs bénéficieront donc d’un supplément de rémunération qui contribuera à neutraliser l’augmentation de l’achat en gros à EDP.

è Le prix de la rémunération d’EAU DE PARIS passera de 0,4675 € au 01/01/06 à 0,5016 € au 01/01/07 (soit + 0,0341 euros de hausse en un an) et la part eau potable (production + distribution) aura augmenté de 0,05 euros en un an.

L’augmentation du prix de l’eau pour EDP est décidée par la Ville de Paris et votée en Conseil de Paris.

Toutes les autres composantes du prix de l’eau augmenteront également et pour certaines d’entre elles dans des proportions nettement supérieures (tableau ci-après)


Détails des autres augmentations déjà réalisées ou programmées

· la taxe d’assainissement et de collecte des eaux usées via les égouts parisiens (Section d’Assainissement de Paris) augmentera de 8 %, soit 0,02 euros par m3.
· la redevance « épuration » destinée au Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) augmente à nouveau de 4 %, soit 0,0240 euros par m3, alors que cette redevance avait déjà fortement augmenté par le passé +6 % en 2005 et +10 % en 2006 et augmentera encore compte tenu des besoins importants en assainissement.
· la redevance « prélèvements » de l’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN) destinée à la préservation des ressources augmentera de 15 % à minima, soit 0,87 centimes d’euros par m3.
· la lutte contre la pollution (redevance payée à l’AESN) augmente de 22 % ! (un record) soit 0,0117 euros par m3.
· la taxe sur les voies navigables de France augmente également de 0,7 centimes d’euro par m3, soit + 10 %.

è Toutes ces augmentations cumulées, le prix de l’eau à Paris aura ainsi augmenté de 9,33 % ou de 0,2337 euros par m3 au 1er janvier 2007 (par rapport au 1er janvier 2006).

Le Maire de Paris et le Conseil de Paris ne maîtrisent que la partie « eau potable » et « égouts ». Les autres augmentations dépendent d’autres instances de décision.

Deux exemples à Paris

4Un célibataire (soit 50% des Parisiens) consomme en moyenne 50 m3 par an.
Il s’acquittera d’un supplément pour sa consommation annuelle de 11,70 €, dont seulement un peu moins d’1 € reviendra à EDP (0,9 €).

4Une famille de 4 personnes qui consomme en moyenne 120 m3 verra sa facture augmenter de 28 euros par an, dont seulement 2,16 euros pour EDP.


Le prix de l’eau ailleurs…

En Ile-de-France
Le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF), 144 communes 4 millions d’usagers
3,45 euros au m3 contre 2,7381 à Paris.

En Europe

La facture d’eau des Parisiens (eau potable + assainissement) reste parmi les plus basses d’Europe.

En pièce jointe l'argumentaire complet

Vendredi 17 Novembre 2006
Vendredi 17 Novembre 2006
Anne LE STRAT
Lu 10322 fois


1.Posté par linossier Jean-Louis le 18/11/2006 00:20
Nous avons lu avec intérêt le contenu de votre courriel.
Mais, à la CACE, nous aimerions nous faire notre propre idée sur le problème de cette augmentation contractuelle (contrat léonin ?) semble-t-il financièrement injustifiée et dont le but sera d'augmenter les profits de quelques délégataires et quelques actionnaires de la SEM.

Et nous aimerions aussi pouvoir chiffrer nous-mêmes, ces "particularités" à partir des documents officiels de gestion.
Vos analyses nous serons certainement utiles, mais comme dit l'adage : "qui n'entend qu'une cloche n'entendant qu'un son", nous aimerions aussi entendre le notre. En espérant bien sûr qu'il sonnera à l'unisson avec le votre.

Ces documents vous ont déjà été listés et nous vous rappelons qu'en accord avec la CADA, nous souhaiterions les recevoir sous forme numériques (CD ou par e-mail) et/ou sur papier à l'adresse :
JL LINOSSIER
CACE
46 chemin des Charbottes
69009 Lyon t/f :04 78 83 47 73.

Les documents :

- comptes rendus techniques et financiers des délégataires de la distribution d'eau potable pour 2004 et 2005
- les rapports sur le prix et la qualité du services 2004 et 2005 pour la distribution d'eau potable
- les rapports d'activité et financiers de la SEM (ceux transmis à la collectivité délégante).

Les contrats relatis à ces activités font parti, bien sur, de la demande.

2.Posté par Anne Le Strat le 24/11/2006 13:10
Bonjour,

J'ai pris connaissance avec attention de votre mail du 18 novembre 2006 en réaction à l'envoi de la note argumentaire sur l'explication sur la hausse du prix de l'eau à Paris décidée par le Conseil de Paris, la semaine dernière.

Vous nous demandez de vous transmettre un certain nombre de documents dont vous avez bien voulu nous faire la liste.

Sachez que le rapport de délégation du service public de 2005 d'EAU DE PARIS ainsi que le rapport de développement soutenable 2005 sont consultables par tous sur le site www.eaudeparis.fr dans la rubrique Actualités - toutes les actualités. D'autre part, je vous fais mettre au courrier les copies de notre contrat avec la Ville de Paris et de ses avenants.

En revanche, je vous conseille de vous adresser à la Ville de Paris, autorité concédante, pour la transmission des comptes-rendus techniques et financiers des délégataires de la distribution d'eau potable pour 2004 et 2005, ainsi que les rapports sur le prix et la qualité du service pour la distribution d'eau potable de 2004 et 2005. Cela relève de ses prérogatives pour leur diffusion.

Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Cordialement,

Anne Le Strat
Présidente directrice générale
EAU DE PARIS
9 rue Victor Schoelcher
75675 Paris cedex 14




Dans la même rubrique :

8 SECONDES - 10/11/2006

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide