ACME
Nice matin 10 avril 2019 : Roquebrune-Cap-Martin : La renégociation du prix de l'eau doit être la priorité 10/04/2019 L’AFFAIRE DES COMPTEURS D’EAU "JETABLES" REBONDIT AU CONSEIL DE PARIS 03/04/2019 L’eau dans l’agglo. Saint-Avé : du privé à la régie municipale 02/04/2019 Saint Martin : Eau et assainissement : premières factures plutôt salées, les explications 02/04/2019 JARNY - Meurthe et Moselle Eau potable : pourquoi la Ville ne va pas reconduire le contrat Veolia 02/04/2019 LE GRAND PARIS DE L’EAU D’ANDRÉ SANTINI AVANCE GAILLARDEMENT 28/03/2019 "Merci les Français!": 750.000 euros d’indemnités partagés en toute illégalité entre le directeur et des administrateur de la SIAAP 27/03/2019 L’enquête - Vittel : la bataille de l’eau - C Politique, la suite - 24/03/19 25/03/2019 22 mars 2019 Journée mondiale de l'eau : COMMUNIQUE DE L'ACME Association pour le Contrat Mondial de l'Eau France 21/03/2019 A Paris, le naufrage des compteurs d’eau - Marc Laimé 19/03/2019 La Guadeloupe opte pour un syndicat unique de l'eau dés cette année 19/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Scandale des compteurs d'eau : voici la preuve que c'est Eau de Paris qui enfume 16/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Eau de Paris : 94 000 compteurs d'eau jetables à 30 millions d'euros ! 15/03/2019 Eau potable au Sénégal : l’autorité des marchés publics annule l’attribution du marché à Suez 08/03/2019 GUADELOUPE /GRANDE-TERRE La CARL et la CANGT vont gérer ensemble leurs problèmes d'eau et l'élimination de leurs déchets 06/03/2019 Le divorce entre Suez et la mairie prononcé 28/02/2019 Médiacités 26.02.2019 : Veolia, le CICE et la baisse du contrat de gestion de l’eau à Toulouse 26/02/2019 La Chambre Régionale des Comptes de Martinique est saisie à cause des 14 millions de déficit de l'Espace Sud 20/02/2019 Une nouvelle répartition des contributions des agences de l'eau aux opérateurs de la biodiversité 19/02/2019 SEEG : Veolia vend ses parts à l’Etat et renonce à toute action judiciaire ! 19/02/2019 Ordre du jour du Conseil communautaire de Paris Saclay du 20 février et création de la Commission Contrôle Financier suite au recours de l'ACME et du FRICC à l'encontre du Président de Paris Saclay devant le TA de Versailles du 28 janvier 2019 16/02/2019 VEOLIA VITRIFIE SUEZ ET SAUR PAR MARC LAIMÉ, 15 FÉVRIER 2019 15/02/2019 Guadeloupe : Lucette Michaux-Chevry laisse une ardoise de 75 millions d’euros 14/02/2019 Courrier International : Indonésie. À Jakarta, la bataille de l’eau a commencé 14/02/2019 Réunion publique sur la gestion de l'eau à La Roche sur Yon et en Vendée 08/02/2019 SINE février 2019 Enquête sur les nouveaux scandales de l'eau Public/Privé La bataille de l'eau fait rage 06/02/2019 Après la sortie de Macron sur le chlordécone, l'Élysée plaide le "malentendu" Après les élus ultramarins, des scientifiques ont rappelé à Emmanuel Macron que des études contredisaient ses propos 06/02/2019 LE PRÉSIDENT ET LE CHLORDECONE 05/02/2019 Un arrêté limite la chlordécone, insecticide cancérogène, dans la viande de boeuf 30/01/2019 28 janvier 2019 : Tribunal Administratif de Versailles Requête en excès de pouvoir de l'ACM et du FRICC contre le refus de la Communauté d'agglomération Paris Saclay de créer la Commission de Contrôle Financier R. 2222-1 à 6 du CGCT 30/01/2019 Marché de l’eau à Quimper. « Il faut mettre cartes sur table » réclame Piero Rainero 30/01/2019 Sisteron 7341 habitants (maire de 78 ans LR depuis 1983) : la société Suez ne va plus gérer l'eau et l'assainissement : La commune reprend en régie directe l'ensemble de l'exploitation 26/01/2019 Interview de Jacques Davila du comité de l'eau de Guadeloupe et représentant local du FRICC 25/01/2019 La Roche-sur-Yon. Eau potable : une réunion le 7 février 2019 en présence de JL Touly 23/01/2019 Assurée par la Saur depuis sept ans, l’exploitation de l’eau potable sera reprise en régie, à partir du 1er septembre, par le syndicat mixte des eaux de Gâtine 23/01/2019 Dans les Alpes la neige artificielle menace l’eau potable - Marc Laimé 21/01/2019 Conférence de presse des associations d'usagers de l'eau de Guadeloupe avec J Davila du Fricc et G Paran président du comité des usagers de l'eau 18/01/2019 Café citoyen sur l’impact de la loi NOTRe sur la gestion de l’eau, du 16 janvier 2019 à Saint-Dié-des-Vosges 17/01/2019 Des habitants de Souvigné, en Indre-et-Loire, dénoncent une eau de mauvais goût payée plus chère 16/01/2019 Invitation à un événement hors norme marche d'adieu au SYNDICAT D'EAU SAVIGNE SUR LATHAN HOMMES dissous par la lois NOTRE (37340) 14/01/2019
           
ACTUALITES / MANIFESTATIONS

INTERVENTION devant le Président MACRON DE GERMAIN PARAN et JACQUES DAVILA représentants guadeloupéen de comité et d'associations d'usagers de l'eau et de lutte contre la corruption et d'associations nationales (ACME FRICC)



Cliquez

Monsieur le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.

Mesdames, messieurs, en vos grades et qualités.


En ma qualité de représentant mandaté d’associations d’usagers du service public de l’eau et aussi de lutte contre la corruption, j’ai le devoir de vous faire part des déconvenues, que nous ressentons dans le roman feuilleton , que constitue le dossier de l’eau .

Avant toute chose, je vous souhaite la bienvenue : sur nos terres l’hôte est sacré…..

Permettez-moi de vous féliciter pour votre nomination au titre de champion de la planète. Cela peut vous inciter à faire promouvoir notre région en tant que laboratoire expérimental, d’application et d’innovation ( pour la régénération des sols et des eaux pollués par des produits phytosanitaires), et de production d’énergie renouvelable par la géothermie de 4° génération avec recharge d’aquifère. Déjà nous sommes membres de l’OECS.

Notre présence, répondant à votre invitation, confirme qu’en tant que responsable, nous sommes partisan de la démocratie participative et citoyenne, vers laquelle notre société se dirige. Et du dialogue à hauteur d’hommes.

Il m’est particulièrement difficile d’admettre que depuis plus de 30 ans, en dépit de la foultitude de rapports, relatifs aux dérèglements constatés dans la gestion de ce service public ; il n’a été pris en compte que les conséquences et jamais les causes, et que jamais une sanction administrative, pécuniaire, judiciaire n’a été prise à l’encontre des auteurs de ces dysfonctionnements, et illégalités. Et qui de ce fait se conduisent comme s’ils étaient au- dessus du droit commun, Ceci est INACCEPTABLE. On fait fi cyniquement des doléances de l’usager. Ceci relève donc du DENI et n’est plus supportable. Il vous appartient donc de mettre un terme définitif à tous ces dysfonctionnements, en annonçant les mesures drastiques à prendre rapidement par votre autorité, car rien d’autre ne saurait calmer les agressions réelles que constitue la continuation de la gestion de ce dossier par les mêmes A.O. Etant entendu que ces irrégularités ne peuvent se produire qu’avec la complicité active ou passive d’agents tant de collectivités que d’état.

Toutes les missions convergent vers l’identification d’une défaillance globale, chronique et permanente du système de gestion et nous nous étonnons de l’absence de réactions dynamiques adéquates conformément à votre engagement, lors de la sortie du livre bleu des outremers.

Nous usagers, préconisons d’être pleinement associés en tant que partie centrale du débat, afin qu’en tant qu’acteurs objectifs, nous puissions constater les avancées et sanctionner les retards pris dans la résolution de la crise.

Il ne sera pas facile de nous transformer en partenaires tant la confiance à recréer est encore précaire, quoique tout de même en léger progrès. Mais la marge reste encore fort importante.

Nous avons pleinement conscience, que la complexité de la crise, compliquée par des égoïsmes et des postures, aggravant le fond, et contraires à l’intérêt général, nécessite une approche collaborative effective des acteurs, donc une mise en synergie qui serait le catalyseur de la prise en considération des usagers dans la co-reconstruction du service public, par tous ceux qui ont le sens de l’intérêt général. La transparence, alliée à la volonté d’appliquer et de faire respecter l’état de droit est un des fondements du rétablissement de la confiance entre acteurs . Elle concerne tous les thèmes critiques, relatifs à la restructuration des diverses A.O., l’élaboration des contrats d’objectifs, de progrès, des mises en conformité d’avec la réglementation, l’avancement du PEG , etc. sans omettre l’obtention de réparations des préjudices subis pendant des décennies . Cela doit aller plus loin qu’une simple consultation, nous devons participer aux organes décisionnels du projet de reconstruction du service public, y compris à la construction des ordres du jour, afin de faire prendre en compte les préoccupations et suggestions des collectifs. Il parait nécessaire de refaire l’information tant des élus que des agents qui ignorent l’existence de la Charte Marianne, du CGCT, du Code de Déontologie, du CRPA, afin que les demandes des usagers-victimes soient satisfaites , ceux-ci étant de mieux en mieux informés de leurs droits, ainsi que de leurs devoirs.

De l’ampleur des moyens que vous mettrez rapidement à disposition, pour que les missions régaliennes soient effectuées, pour que justice puisse être rapidement rendue ; de cela dépendra le rétablissement de la confiance des usagers-victimes, qui savent parfaitement que pour circuler sur les voies vertueuses, il faut être soi- même vertueux.

Tentons donc de trouver les solutions adéquates, afin d’atteindre rapidement les standards européens. Il est donc de votre devoir de fixer une date butoir.

C’est pour cette raison, monsieur le PR, que notre rôle de défenseur des plus pénalisés, des plus nécessiteux en ces domaines, dont le pouvoir d’achat est mis en cause, que je m’adresse à vous, en espérant que de votre visite ,il ne sera pas question que de mots, mais au contraire de solutions effectives aux maux, qui font mal aux usagers-clients-consommateurs-contribuables , victimes des dérèglements de la gestion de l’eau, non sanctionnés à ce jour. Il y a le feu à la maison, il y a certainement urgence à l’éteindre.

Espérant n’avoir pas heurté vos convictions de défenseur, vous aussi, de tous ceux qui ont besoin d’une attention soutenue.

Je vous assure de notre déférente courtoisie républicaine et vous remercie de l’attention que vous voudrez efficacement témoigner à cette priorité comme vous l’aviez annoncé aux assises de l’Outremer.

Merci de votre écoute.

Dimanche 30 Septembre 2018
Dimanche 30 Septembre 2018
JEAN-LUC TOULY
Lu 344 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide