ACME
L'assainissement de la commune de Wissous passe en régie publique 10/01/2022 France Bleu IdF Journal de 7h30 du 10 janvier 2022 : Wissous reprend à Suez son assainissement en régie publique le 12 février 2022 10/01/2022 Wissous rejoindra le 12 février 2022 la Régie communautaire d’assainissement de Paris Saclay 06/01/2022 Guadeloupe, l’île sans eau : une histoire complexe 31/12/2021 Commission d'enquête sur la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences en Guadeloupe 08/06/2021 La gestion calamiteuse de l'eau en Guadeloupe : Cla Maria TV  ·  Entretien Exclusif avec Jean-Luc TOULY 01/05/2021 Plus d’un million de Français boivent une eau polluée par les pesticides 24/04/2021 SEDIF 20/04/2021 L'eau à Wissous ville essonnienne 20/04/2021 Communiqué du CREFOM sur le droit à l'eau en Guadeloupe soutenu par des associations guadeloupéennes, l'ACME France et le FRICC 18/02/2021 Assainissement : la Régie Eau d’Azur prend la main 09/02/2021 La SME toujours dans le collimateur du Comité Citoyen du Sud de Martinique 10/01/2021 A Lyon, la rente de Veolia tombe à l’eau 31/12/2020 Les citoyens inspirent la nouvelle directive sur l’eau potable 31/12/2020 Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020
           
ACTUALITES / MANIFESTATIONS

L'exemple uruguayen «Octobre bleu », une campagne pour l'eau

Le 31 octobre est une date historique pour l'Uruguay : ce jour-là, il y a trois ans, une réforme constitutionnelle a sanctionné le droit à l'eau. Il s'agit là d'un exemple unique au monde de référendum populaire proclamant la gestion publique et participative des ressources hydriques.




L'Uruguay a donc fêté l'Octobre bleu, pour commémorer ce vote historique. Cette année, une marche pour les biens communs et contre les privatisations a traversé le pays du Nord au Sud pour proclamer le droit à la terre, à l'eau et au logement. En 2006 le groupe français Suez (à travers Aguas de Barcelona) et le groupe espagnol Aguas de Bilbao ont ainsi du renoncer à des contrats d e privatisation des ressou rces hydriques du pays, en application de la réforme constitutionnelle.

L'Octobre bleu est aussi célébré ailleurs en Amérique latine. En Colombie la campagne pour le droit à l'eau continue, avec des activités éducatives dans tout le pays, qui sera suivie en novembre d'une navigation sur les fleuves de l'Amazonie colombienne. Un des objectifs de la campagne est d'obtenir un référendum sur le droit à l'eau.

En Bolivie la Fondation Solon organisera une série d'événements pour discuter de deux thèmes principaux : l'utilisation de l'eau dans le cadre de productions d'agrocarburants et l'impact social et environnemental des grands barrages. C'est qu'en Bolivie on se souvient encore de la « guerre de l'eau » survenue en 2000 à Cochabamba, ou Bechtel avait comme allié stratégique le groupe italien Edison, ce qui permit la création de la société Aguas de l Tunari, laquelle s'adjugea (sans concurrents) la gestion des services d'eau et d'assainissement de la ville. Une révolte populaire la mit en fuite. Quelques années plus tard, Suez est parti à sont tour d' El Alto.

A Santiago du Chili a eu lieu une marche contre le projet d'extraction minière de la société canadienne Barrick Gold, dans la localité de Pascua Lama, à la frontière avec l'Argentine. Les travaux d'extraction ont déjà endommagé un glacier andin et risquent aussi de contaminer les vallées environnantes dans les deux pays. Au Chili, les ressources hydriques sont presque entièrement entre les mains de privés.

L'Octobre bleu se célèbre aussi en Amérique du Nord, en Afrique, en Inde et dans le Sud-Est asiatique et en Europe. Un de ses thèmes-clé est la lutte contre la privatisation de la gestion des ressources en eau. Une lutte dans laquelle l' Italie est aussi pleinement engagée.

Selon Tony Clarke, du Polaris Institute canadien et auteur, avec Maude Barlow, de Oro Azul (Or bleu), «le principal obstacle à la reconnaissance du droit humain à l'eau est sa privatisation ».

La Mexicaine Silvia Ribeiro (chercheuse du Groupe international ETC , réseau pour al défense de la diversité sociale et écologique) explique que la privatisation a plusieurs facettes : la privatisation du territoire, la création de mégaprojets comme les barrages, la présence d'industries polluantes, la privatisation des services d'eau potable et la mise en bouteille. Pour les institutions financières internationales (Banque mondiale et Fond Monétaire International), qui ont soutenu pendant des années la privatisation de l' eau, l'objectif principal aujourd'hui est de favoriser la création d'associations entre secteur public et privé. Dans le cas de l'Uruguay, la Banque mondiale a déclaré : « les tentatives de privatisation d'entreprises (publiques) se sont heurtées à l'opposition de la population. Il a donc été décidé d'ouvrir progressivement le marché à la concurrence entre public et privé. » C'est là désormais une stratégie globale.

Mais les mouvements pour le droit à l'eau critiquent aussi l'association public-privé, dans la mesure où dans ce cas de figure, l'eau continue à être gérée comme une source de profit et non comme un droit inaliénable. Selon les Nations unies, 10 000 personnes meurent chaque jour pour avoir bu de l'eau de mauvaise qualité. Un drame qui pourrait être évité par la construction de réseaux d'adduction d'eau, d'égouts et d'installations de traitement des eaux usagées adéquats.

NdT : Les Amis de la terre d' Uruguay viennent de publier une carte interactive sur la présence des transnationales de l'eau en Amérique latine. À consulter

Source : il manifesto
Article original publié le 2 novembre 2007

Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l'intégrité et d'en mentionner l'auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala : www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4048&lg=fr

Samedi 3 Novembre 2007
Samedi 3 Novembre 2007
A Graziano F Giudice
Lu 2588 fois

Dans la même rubrique :

Scandaleux - 13/10/2007

L'eau des Riads ... - 12/10/2007

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide