ACME
20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018 L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris 20/06/2018 AFP Le Figaro 19 juin 2018 : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 19/06/2018 Radio Caraibes International RCI 19 juin : Une plainte pour détournements de fonds publics déposée contre la SME 19/06/2018 France Antilles 19 juin 2018 : La Société Martiniquaise des Eaux, filiale de Suez, visée par une plainte pour détournement de fonds publics 19/06/2018 « Le Scandale de l’Eau En Guadeloupe » 19/06/2018 Bordeaux Métropole : l'association Trans'Cub va alerter la justice sur le marché de l'assainissement 18/06/2018 ssainissement Bordeaux : Alain Juppé a dû faire appel à l’Inspection générale des services 16/06/2018 Siaeag : le procès renvoyé au 24 janvier 2019 15/06/2018 INFO FRANCE BLEU PARIS - Inondations : le maire de Wissous attaque Suez devant le tribunal administratif 14/06/2018 Interview dans le journal de 9h de France Bleu IdF Paris du maire de Wissous (91) sur les inondations dans sa ville dont la cause provient du mauvais entretien des bassins de rétention des eaux pluviales gérés par Suez 14/06/2018 Journal télé de 19h de Martinique 1ère 13 juin 2018  Plainte du FRICC et de l'ACME envers le président de l'ex SICSM et la SME filiale de Suez en Martinique depuis 1977 14/06/2018  Communiqué de presse du FRICC et de l'ACME du 7 juin 2018 13/06/2018 Le JDD du 10 juin 2018 : L'eau en Martinique : Suez visé par une plainte du FRICC et de l'ACME 10/06/2018 Midi Libre 6 juin 2018 : Gestion de l’eau à Nîmes : Eau bien commun Gard accuse l’Agglo de délit de favoritisme 07/06/2018 Veolia, Suez, Aqualia et Aguas de Valencia, impliquées dans plusieurs affaires de corruption en Europe et les conséquences 06/06/2018 CU Bordeaux Assainissement : Trans'Cub demande des explications 29/05/2018 À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique 29/05/2018 A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018 Chassée du Gabon, Veolia saisit une nouvelle fois l’arbitrage international 02/05/2018 La Nouvelle République 28 avril 2018 : Touraine Nord Ouest : Navigation en eaux troubles ? 28/04/2018 Nouvelle République 26 avril 2018 : Touraine Nord Ouest Val de Loire Bourgueil : Régie publique ou DSP ? 28/04/2018 Assises de l'eau 24 avril 2018 28/04/2018 Nice Matin 26 avril 2018 : Pourquoi le prix de l’eau fait-il des remous à Roquebrune ? 26/04/2018 Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018
           
REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE

La Bolivie coupe le robinet de la distribution de l'eau à Suez

Après un an de négociation, le président Morales lui retire une concession. Il aura fallu près d'un an au gouvernement d'Evo Morales pour pousser Suez hors de Bolivie. Aguas del Illimani (Aisa), filiale de Suez en charge de la gestion de l'eau et de l'assainissement de La Paz-El Alto depuis 1997, s'est vu retirer sa concession le 3 janvier. Le prix à payer pour la Bolivie ?



 La Bolivie coupe le robinet de la distribution de l'eau à Suez
5,5 millions de dollars à Aisa, qui ne sont pas des indemnités mais plutôt «la reconnaissance de ses investissements» a précisé le chef de l'Etat, et 13 millions de dollars supplémentaires, qui correspondent à la dette de l'entreprise envers la Banque Mondiale et deux institutions financières sud-américaines.

Chez Suez, on semble content. Hélène Enginger, du service communication, explique : «Nous sommes arrivés à un accord à l'amiable. Les deux parties sont satisfaites, preuve que tout s'est bien passé.» Pourtant, cet été encore, rien ne laissait présager ce dénouement.

A genoux. Tout commence en 2003, à El Alto, faubourg de La Paz, où les premières manifestations contre la filiale de Suez éclatent. Sous la bannière «El Alto debout, jamais à genoux» l'association de riverains La Fejuve-El Alto et son leader, Abel Mamani, dénoncent hausse des tarifs et coûts de raccordement au réseau et critique le service rendu. 10 % des habitants d'El Alto n'ont toujours pas accès à l'eau potable. Par décret, le 11 janvier 2005, le président Carlos Mesa déclare mettre fin au contrat de concession à La Paz-El Alto. Deux mois après son investiture en décembre 2005, Evo Morales crée un ministère de l'Eau avec Abel Mamani à sa tête et s'engage à ce que Suez parte. Débutent alors des mois de négociations.

Pour Suez, les raisons sont idéologiques. Jean-Michel Desloges, responsable environnement zone Amériques chez Suez, se dit «fier du travail accompli», explique que l'entreprise a rempli son contrat avec la superintendance bolivienne, et qu'une analyse comparative réalisée par cette dernière a nommé Aisa meilleur opérateur d'eau. Le ministère de l'Eau, quant à lui, s'appuie sur un audit en juin et accuse Aisa de n'avoir pas rempli les objectifs du contrat et d'avoir dégradé l'environnement.

Quelques mois plus tard, un consensus est trouvé. Mais le gouvernement bolivien n'affiche pas le même enthousiasme que la multinationale. Il a dû revoir à la baisse ses exigences. Ainsi, le ministre Mamani regrette que «l'accord ne réponde pas à toutes les demandes de la population». En effet, rien n'a été dit des responsabilités des dégradations environnementales et des manquements au contrat. «Nous n'avons pas le temps de démontrer les anomalies dans la gestion de Aisa. Des milliers de personnes attendent», répond le ministre de l'Eau.

Le gouvernement a choisi la tempérance. L'exemple de sa voisine, l'Argentine, actuellement en procès contre Suez devant le Centre international des différends relatifs aux investissements (Cirdi), pour avoir rompu sa concession à Buenos Aires, impose d'agir avec discernement. L'accord de protection d'investissement entre la Bolivie et la France et la coopération financière bilatérale (France, Espagne) comme européenne, complexifiait aussi l'affaire.

Objectif. «L'un des objectifs, raconte le ministre de l'Eau, était de résoudre le problème pour conserver l'appui des bailleurs de fonds pour la future entreprise», avant de conclure «il faut choisir entre un grand et un moindre mal». La Paz dispose aujourd'hui de 5,5 millions de dollars, de l'UE et du Venezuela, pour créer «la nouvelle entreprise publique et sociale», Epsa, avec pour objectif de privilégier le service au profit avec la participation des riverains.

© Libération

QUOTIDIEN : vendredi 19 janvier 2007
Par Marjolaine NORMIER

Vendredi 19 Janvier 2007
Dimanche 21 Janvier 2007
Libération
Lu 3602 fois


1.Posté par Elaine de Lima le 11/10/2008 23:00
Il est bien fait je espere bien que cette interprise ne jamais arriverais avoir aprouvation du governement bolivian pour utiliser ses eau,,,il est bien leur de votre interprise lasser de exploiter le pays povre de sudamerica,vous deviez avoir ont de votre pays se beneficier de pays comme BOLIVIA.
Sortez du sudamerique ils ne sont pas on vente!!!


Dans la même rubrique :

Les leçons de Suez - 10/03/2006

1 2

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide