ACME
Communiqué du CREFOM sur le droit à l'eau en Guadeloupe soutenu par des associations guadeloupéennes, l'ACME France et le FRICC 18/02/2021 Assainissement : la Régie Eau d’Azur prend la main 09/02/2021 La SME toujours dans le collimateur du Comité Citoyen du Sud de Martinique 10/01/2021 A Lyon, la rente de Veolia tombe à l’eau 31/12/2020 Les citoyens inspirent la nouvelle directive sur l’eau potable 31/12/2020 Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019
           
REVUE DE PRESSE

La gestion de l'eau en Chine



La gestion de l'eau en Chine
Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Le gouvernement a émis une hypothèse que le prix de l'eau en Chine pourrait augmenter dans un avenir proche, selon un rapport de Global Business & Finance

Le Conseil national du développement et des réformes, le Ministère du Logement et le Ministère des Ressources aquatiques a mis en garde que le prix de l'approvisionnement en eau pourrait augmenter, suite à une série de rachats des systèmes de distribution de l'eau par des sociétés étrangères.

Plusieurs rachats à prix élevés de compagnies d'eau en 2007 ont montré que les investissements étrangers ont commencé à entrer sur le marché chinois de l'approvisionnement en eau. Les capitaux étrangers entrent sur le marché de l'eau chinois En 2007, Veolia Water a acheté 45% de parts de Lanzhou Water Supply Company pour 1,71 milliards de yuans (US $ 249 milliards), ce qui a marqué le début de l'invasion de capitaux étrangers sur le marché de l'eau chinois. D'autres géants de l'eau étrangers ont suivi, y compris sino-français Water Development Company Limited. Les entreprises étrangères sont prêtes à payer jusqu'à trois fois la valeur des actifs nets pour l'achat des compagnies chinoises de l'eau.

De tel prix élevés semblent être irrésistibles pour les gouvernements locaux et les entreprises. Mais les vendeurs ne sont pas très prévoyants.
Les compagnies étrangères de l'eau visent la Chine parce que le marché de l'eau dans le pays est encore relativement peu développé. La consommation de l'eau représente normalement pour 4% du revenu personnel à l'étranger, tandis qu'en Chine, ce chiffre n'est que de 1,2%. En outre, l'importante population chinoise et la rapide urbanisation promettent un énorme marché en expansion. Actuellement, les compagnies d'eau en Chine sont des services publics, et la politique du gouvernement a été de maintenir des prix bas. Mais permettre à des sociétés privées de s'occuper de l'approvisionnement en eau indique que les prix pourront augmenter dans un avenir proche. Cela donnera un signal à son tour pour les capitaux étrangers d'accroître leurs investissements dans le marché chinois de l'eau.

Influence négative
On redoute qu'après avoir acheté les sociétés chinoises et pris le contrôle des ressources d'eau locaux, les géants internationaux de l'eau vont acquérir une position de monopole qui leur permettra d'augmenter leurs prix comme ils le souhaitent.
Ren Fu, le directeur du Centre de recherches de la politique de l'eau à l'Université Qinghua a déclaré que la possession étrangère de ces services pourrait mettre le gouvernement chinois et la population dans une situation défavorable. Des prix élevés et des opérations de monopole auraient une influence négative sur le développement du système urbain d'approvisionnement en eau en Chine.

Le président de l'Association chinoise de l'eau Li Zhendong, a déclaré: "Les investisseurs étrangers paient des prix énormes pour ces entreprises aujourd'hui, mais ils vont faire d'énormes profits dans l'avenir, et la population chinoise finira par payer la note."

Le pays doit être le patron
L'entrée de capitaux étrangers sur le marché de l'eau chinois a alerté le pays en ce qui concerne les risques de rachat du système de l'approvisionnement en eau par les compagnies étrangères, et lui a fait prendre conscience que le marché de l'eau chinois a besoin d'un développement encore plus poussé.
En octobre 2007, une enquête sur les projets de rachat des systèmes d'approvisionnement en eau en milieu urbain par des compagnies étrangères a été lancé avec la collaboration la Commission nationale du développement et des réformes et le Ministère du logement, de l'urbanisme, et du développement rural.
Le rapport d'enquête a été remis à la direction générale du Conseil d'Etat. Depuis le début de 2008, il n'y a pas eu de nouveaux rapports sur le rachat par des compagnies étrangères d'approvisionnement en eau. Les autorités des ressources aquatiques ont cessé d'accepter des offres de rachat et il semble que la Chine a appelé à un arrêt des investissements étrangers dans le marché chinois de l'eau.
Liu Zhiqi, secrétaire adjoint de l'Association chinoise de l'eau a dit qu'il est erroné de considérer la distribution de l'eau comme un tout autre commerce. Le pays devrait être le patron de son marché l'approvisionnement en eau, et devrait conserver le contrôle sur les compagnies d'eau qui acceptent des investissements étrangers.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Foreign investment to increase water prices


Adjust font size:
Negative influence


The fear is that after purchasing Chinese companies and gaining control of local water resources, international water giants will gain a monopoly position that will allow them to increase prices at will.


Ren Fu, director of water policy research center at Tsinghua University said foreign ownership would put the Chinese government and residents at a disadvantage. High prices and monopolistic operations would have a negative influence on the development of China's urban water supply system.


Chairman of the Chinese Water Association Li Zhendong said: "foreign investors are paying a premium for these companies today, but they will make huge profits in the future, and the Chinese people will end up footing the bill."

The country should be the boss

The entry of foreign capital into the Chinese water market alerted the country to the risks of a foreign takeover of the water supply system, but also to a realization that the Chinese water market needs further development.


In October, 2007, a survey on foreign buyouts of urban water supply projects was jointly launched by the National Development and Reform Commission and the Ministry of Housing and Urban-Rural Development. Its report has now been handed to the General Office of the State Council.


Since the beginning of 2008 there have been no further reports of foreign buyouts of water supply companies. Water authorities have stopped accepting buyout offers and it seems that China has called a halt to foreign investment in the Chinese water market.


Liu Zhiqi, deputy secretary of China Water Association said it is wrong to treat water utilities as just another business. The country should be the boss of the water supply market, and should retain a controlling interest in water companies that accept foreign investment.

(China.org.cn by Wu Huanshu, November 4, 2008)



Vendredi 7 Novembre 2008
Lundi 10 Novembre 2008
JEAN-LUC TOULY
Lu 2357 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 20

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide