ACME
Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018 Sénégal -SDE: l’attribution provisoire à Suez suspendue  la bataille pour la distribution de l'eau n'est pas terminée 10/11/2018 SIAAP : RÉSILIATION D’UN MARCHÉ IRRÉGULIER 07/11/2018 La gestion directe fait baisser la facture d’eau à Lesparre Médoc 07/11/2018 Guadeloupe : Mobilisation du collectif d'usagers et des salariés de l'eau 8 novembre 2018 7h devant la Générale des Eaux Veolia 06/11/2018 L'ECHIQUIER MONDIAL. Eau : l'or du XXIe siècle ? 02/11/2018 Gestion de l’eau à Toulouse : une élue qui dérange 02/11/2018 Journal de 20h de France 2 du 1er novembre 2018 01/11/2018 MOBILISATION DES USAGERS ET TRAVAILLEURS DE L'EAU DE GUADELOUPE DU VENDREDI 31/10.2018 A 19H00 PLACE DE LA MAIRIE DE PETIT-BOURG 29/10/2018 M. Santini tente un coup de force contre la démocratie locale 29/10/2018 La Chambre Régionale des Comptes dans son rapport du 10 septembre dernier vient de mettre en demeure le SIAEAG de verser à l'Office de l'Eau de Guadeloupe plus d'un million d'euros pour retard de paiement de frais depuis 5 ans 05/10/2018 INTERVENTION devant le Président MACRON DE GERMAIN PARAN et JACQUES DAVILA représentants guadeloupéen de comité et d'associations d'usagers de l'eau et de lutte contre la corruption et d'associations nationales (ACME FRICC) 30/09/2018 Communiqué des Associations Guadeloupéennes de Défense des Usagers de l'Eau de la CANBT, de la CANGT et de CAP EXCELLENCE 27/09/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC  à la veille de la visite du Président de la République sur la question de l'accès à l'eau d'une bonne qualité 24h sur 24 et 7 jours sur 7 en Guadeloupe à l'instar des autres départements français 25/09/2018 20 minutes 24 septembre : Toulouse: Des citoyens veulent un référendum sur la gestion publique ou privée de l'eau 25/09/2018 Affaire SEEG Veolia – état Gabonais : Nicaise Moulombi, le visionnaire 01/09/2018 Veolia sous le coup d’une enquête pour corruption en Arménie 01/09/2018 Assises de l'eau : les quatre priorités fixées par le Gouvernement : Le comité stratégique de la filière eau est présidé par Antoine Frérot, PDG de Veolia !!! 30/08/2018 Rachat de la Saur par EQT : un jour sans fin… 28/08/2018 Veolia paie des voyages à Paris pour des hauts fonctionnaires arméniens afin d'augmenter le prix de l'eau 27/08/2018 Guadeloupe 19 juillet : Une conférence régionale sur l’eau à la Préfecture 20/07/2018 Quatre candidats en lice pour s'offrir le spécialiste de l'eau Saur 18/07/2018 LE GOUVERNEMENT ANNULE LES ASSISES DE L’EAU ! 16/07/2018 Le Télégramme 6 juillet : Quimper : Eau secours 29 et le Carepa sont à nouveau montées au créneau pour dénoncer un règlement de l’eau favorisant le délégataire au détriment des usagers 08/07/2018 Marianne 3 juillet : Fête de l’Huma : finies les tournées de Cuba Libre offertes par le SIAAP  Boîte de réception x 07/07/2018 Bordeaux: Suspectant de la corruption, une association Trans'cub dépose plainte sur le dossier eau : l'ACME et le FRICC soutiennent l'association de défense des consommateurs Trans'cub 05/07/2018 France Antilles 3 juillet : Guadeloupe : CAPESTERRE BELLE-EAU Gestion de l'eau : dépôts de plainte en cascade en perspective ? 03/07/2018 MARCHÉS DE L’EAU : LES BUREAUX D’ÉTUDE DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE 02/07/2018 Roquebrune Cap Martin la Riviera française Nice matin 2 juillet 2018 : Une association créée pour renégocier le prix de l'eau 02/07/2018 Marsactu par Lisa Castelly, le 29 Juin 2018 :   Soupçons d’emplois fictifs à la Seramm, filiale de Suez à Marseille Métropole 02/07/2018 Création à Roquebrune Cap Martin de l'Association de Sauvegarde de l'Eau de la CARF (Communauté d'Agglomération de la Riviera Française) 01/07/2018 Eau potable : Loches Sud Touraine fait le choix de la gestion publique 01/07/2018 Le chlordécone, ce poison 01/07/2018 France Antilles Guadeloupe 28 juin : Dossier de l'eau : les associations de défense des usagers font le point 28/06/2018 FRICC et ACME : C à vous France 5 25 juin 19h : le scandale du chlordécone en Martinique et en Guadeloupe et la réaction scandaleuse du ministre Nicolas Hulot 26/06/2018 20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018
           
HISTOIRES

La mairie de Clichy ne mégote pas sur le chauffage géré par Elyo-Suez

Les habitants des HLM de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) n'auront pas attendu la récente hausse du pétrole pour payer leur chauffage beaucoup plus cher qu'ailleurs. Le maire socialiste de la ville le sait, depuis au moins quatre ans. Il cherche aujourd'hui à faire oublier un énième rapport d'audit qui tire la sonnette d'alarme. Au grand dam de l'opposition et de certains élus de la majorité municipale...



 La mairie de Clichy ne mégote pas sur le chauffage géré par Elyo-Suez
L'affaire remonte à 1965. Comme beaucoup de communes de la banlieue parisienne, Clichy mène un vaste programme de rénovation urbaine. Au coeur du projet: l'Habitat à loyer modéré (HLM) et son cortège d'immeubles pour reloger les occupants des bidonvilles qui pullulent alors dans les environs. Il s'agit de bâtir 4000 logements. Pour chauffer ce vaste réseau urbain d'habitats collectifs, la mairie de Clichy conclut un accord avec la Société de distribution de chaleur de Clichy (SDCC).

Au niveau national, Clichy est à la 74e place sur... 78

Sur le papier, cet accord est clair: la société se charge d'investir en construisant notamment une usine et un réseau complet. En échange, la ville accorde l'exploitation de son chauffage pour une durée de trente ans. Depuis l'accord de 1965, plusieurs avenants ont été signés, reconduisant l'essentiel du deal historique. Jusqu'en 2015.

Qui donc se cache derrière la SDCC? Depuis les années 70, c'est le groupe Lyonnaise des eaux, absorbé par Suez et aujourd'hui baptisé Elyo. Avec une particularité: ce réseau de chauffage déborde la commune pour alimenter aussi une partie du réseau collectif de Levallois-Perret (dont les comptes de l'Office HLM ont fait l'objet de nombreuses irrégularités). Elyo Ile-de-France n'a rien d'une PME: 4100 collaborateurs pour 789 millions d'euros de chiffre d'affaire en 2006.

En 2000, la municipalité est alertée une première fois. D'abord, Clichy dépasse toutes les normes en vigueur par rapport à des communes comparables. Le maire PS Gilles Catoire crée un "contrôle opérationnel" de la concession en confiant une étude à deux cabinets d'audit. Les premiers résultats sont édifiants, comme le montre l'extrait du rapport d'audit de mars 2004, réalisé par le groupe H&TC-Finance Consult:

"Le graphe présenté en annexe montre que le réseau de chaleur de Clichy est l'un des plus cher de l'échantillon (analyse sur les prix de 2002 avec le tarif de base).

Il se situe à la 74e position sur les 78 réseaux sur lesquels s'est basée l'enquête AMORCE."


Commentaire d'Elyo Ile-de-France: "Chaque réseau de chaleur a ses spécificités, ses amortissements en cours. Le prix n'est pas identique partout." Soit. Etonnamment, le maire socialiste ne tire alors aucune conséquence de ce rapport, là où pour Guy Schmauss, conseiller municipal communiste, il faudrait agir au plus vite, car le prix du chauffage est "exorbitant":

Pourquoi le maire n'a-t-il rien fait?

Ce dossier, Gilles Catoire va en prendre le plus grand soin. D'abord, en oubliant les conclusions de ce premier rapport de mars 2004, qui ne sera jamais évoqué publiquement. La raison de cette prudence tient peut-être à un second lièvre levé par les auditeurs. En reprenant soigneusement les résultats financiers de la SDCC, les experts révèlent que les factures ne sont pas exactement les mêmes, selon que l'on habite un HLM clichois ou levalloisien...

"Une première méthode plus approfondie pour déterminer le coût réel du Mwh (Mega Watt heure, ndlr) à Clichy consiste à prendre le chiffre d'affaires des ventes de chaleur sur Clichy, rapporté au nombre de Mwh vendus sur Clichy.

On obtient un prix du Mwh à 58,12 euros HT/MWh, soit un coût du Mwh supérieur de 108 % par rapport au prix constaté avec fourniture de chaleur au LEM (société qui exploite la partie levalloisienne du réseau, ndlr), qui est vendu 23 euros HT/MWh.
"

"C'est faux", répond Sylvain Colas, responsable de la communication d'Elyo Ile-de-France, sans plus de précision. Cette différence de 108% entre les tarifs du chauffage de Clichy et de Levallois est techniquement inexplicable. Les mêmes réseaux alimentés par la même centrale, selon les mêmes modalités techniques, ne devraient pas générer une telle différence. Guy Schmauss:

Toutes ces anomalies sont à nouveau duement consignées dans un deuxième rapport d'audit, rédigé par un ingénieur conseil spécialisé dans le chauffage urbain. Et pour cause: c'est un ancien cadre de la Générale des Eaux, concurrent de la Lyonnaise. Que dit-il? La même chose que ses prédécesseurs. Mieux, il a fait les comptes et parvient au chiffrage suivant:

"Il nous semble logique de prendre comme référence de résultat le dernier exercice connu au moment de l'audit donc le bénéfice réalisé par la Société d'exploitation, c'est-à-dire 16% de son chiffre d'affaire d'où un chiffre courant corrigé de : 1 946 000 euros
La Ville devrait logiquement récupérer une partie de ces sommes que l'on estime à 10% du CA soit: 1200000 euros par année d'exploitation depuis l'avenant n°2, soit seize ans."


Plus de 19 millions d'euros perçus en trop par l'exploitant

Montal total de l'addition: 19,2 millions d'euros! Bizarrement, Gilles Catoire n'a même pas pris la peine de recevoir l'auteur de ce nouveau rapport qui se proposait de mener à bien les négociations avec la société exploitante.

Il a mandaté son premier adjoint chargé des Finances, Jean-Pierre Auffret, pour gérer le dossier puis il a fait avaliser par le conseil municipal la nomination d'un cabinet d'avocats pour mener à bien la discussion avec Elyo. Un cabinet bien connu des militants socialistes, puisqu'il s'agit de Jean-Pierre Mignard, fidèle soutien de Ségolène Royal.

Pour Guy Schmauss, cette affaire doit faire l'objet d'un débat public. Le conseiller municipal a même proposé une commission d'enquête sur le sujet (refusée), car dit-il, cela concerne de nombreux Clichois...

Contacté à plusieurs reprises, le cabinet du maire de Clichy n'a pas souhaité répondre à nos questions. Pas plus que le cabinet d'avocats. De son côté, Elyo se contente de réfuter les 19,2 millions d'euros de trop-perçu. "Il y a une procédure en cours, la ville a mandaté des avocats qui discutent avec les nôtres. Cela va prendre du temps..."

Le temps de se mettre d'accord, jusqu'aux élections municipales?

Mardi 6 Novembre 2007
Mardi 6 Novembre 2007
Lu 4293 fois


1.Posté par Annick le 20/12/2007 13:18
le pire est qu'en cas de remboursement même partiel, selon le maire (réunion des responsables de copropriétés de ce mois), ça ne concernerait que l'OPHLM, or de nombreuses copropriétés ont été obligées par la mairie de passer par le chauffage urbain...

2.Posté par laVacHaLaiT le 30/06/2009 19:40
Et c'est reparti...nous sommes en debut été 2009....et là,Mdr ma facture de provision de charges chauffage vient de...DOUBLER!!! Sur qu'au printemps je me jelais les c.....alors que depuis 4 ans ma regul de charges et creditée de ce que je leur file deja en trop....si la y'en a qui ne s'en mettent pas pleins les fouilles... (!?) ya anguille sous roche ;(, Alors si certains d'entres vous vachalaits clichoises se retrouvent ds ce post... je vous le crie...RESIIIIISTAAAANNNNNCEEEEEUUUU!!!!!


Dans la même rubrique :

De retour de Chine - 06/11/2007

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide