ACME
Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020 VIDEO CONFÉRENCE-DÉBAT : L’INCENDIE DU SIAAP PAR MARC LAIMÉ, 21 JANVIER 2020 22/01/2020 Menton conseil communautaire la gestion et le prix de l'eau au menu de la séance du 28 novembre 2019 (Nice Matin 30.11.19) 17/01/2020 Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019
           
EDITO

La « révolution verte » de Nicolas Sarkozy va rapporter des milliards d’euros aux entreprises, payés par le contribuable… article de M. Laimé

On se disait bien qu’à lui seul Nicolas Hulot ne justifiait pas la précipitation avec laquelle le nouveau gouvernement annonçait toutes affaires cessantes, dès la rentrée prochaine, le fameux « Grenelle de l’Environnement ». Gagné ! L’attrape-nigaud est astucieux. La Commission européenne s’apprête à définir de nouvelles « lignes directrices » pour les aides d’Etat dans la protection de l’environnement. Les Etats et les collectivités, et partant le contribuable, vont pouvoir financer beaucoup plus aisément que par le passé, une partie des investissements des entreprises « respectueuses de l’environnement » … Champagne !



La « révolution verte » de Nicolas Sarkozy va rapporter des milliards d’euros aux entreprises, payés par le contribuable… article de M. Laimé
L’avant-projet, sous forme de document de travail des services de la commission, en date du 10 mai 2007, est soumis à consultation publique jusqu’au 25 juin prochain.

Il s’inscrit dans le cadre de la législation européenne des aides d’Etat : ces aides ne sont autorisées que dans des domaines précis d’intérêt communautaire, avec ou sans déclaration préalable.

Et c’est cet encadrement général qui va faire l’objet d’une large réforme, le but étant d’alléger les formalités administratives, tant pour les Etats que pour les collectivités, et de mieux cibler les domaines pertinents pour l’Union européenne.

Il s’agit donc pour la Commission de mettre en oeuvre les objectifs de développement durable et le plan d’action en matière d’énergie et de changement climatique décidé par le Conseil européen du 8 mars 2007.

Et de permettre aux pouvoirs publics d’intervenir pour "éviter aux entreprises de supporter la totalité des coûts liés à leur propre pollution"

…Les Etats et collectivités pourront donc être autorisés à financer une partie des investissements en faveur des économies d’énergie, du chauffage urbain, des déchets, de la décontamination des sites pollués, dans le cadre de permis négociables.

Ils pourront aussi soutenir les entreprises qui décident d’appliquer des normes environnementales plus sévères que les normes communautaires ou qui décident de s’adapter de façon anticipée aux futures normes.

Deux types d’examen sont prévus : un examen classique pour les subventions inférieures à un certain seuil variable selon le type d’aides, et un examen plus approfondi pour les montants supérieurs à ce seuil.

Ces lignes directrices devraient être adoptées pour le 1er janvier 2008, date à laquelle elles remplaceront le précédent texte datent de 2001.

Un « Grenelle de l’environnement » en octobre

Marc Laimé
Marc Laimé
On comprend mieux, à cette aune, pourquoi le président de la République, M. Nicolas Sarkozy, et le ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, M. Alain Juppé, ont reçu à l’Elysée, en grand arroi, le 21 mai 2007, les représentants de neuf organisations écologistes (Greenpeace, WWF, les Amis de la terre, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue de protection des oiseaux, le Réseau action climat, la Ligue ROC, la Fédération France nature environnement et Ecologie sans frontières)…

A l’issue de cette réunion, M. Alain Juppé avait donc confirmé la tenue d’un "Grenelle de l’environnement" qui se tiendra au plus tard au cours de la deuxième quinzaine d’octobre.

Il ne s’agira pas d’une grande conférence sur l’environnement mais d’une négociation en vue de déterminer un contrat sur 5 ans, dont les objectifs seront assortis de mesures concrètes, avec des engagements annuels, a précisé le ministre.

Pour les mesures concrètes les innovations annoncées par la Commission permettent déjà de s’en faire une idée…

Rien d’étonnant dès lors que le « tour de table » prévoit d’associer l’Etat, les partenaires sociaux (organisations syndicales et patronales), les associations, la société civile et les collectivités territoriales (villes, départements, régions), "partenaires incontournables du développement durable", comme le soulignait M. Alain Juppé.


Et l’on perçoit mieux l’annonce de la constitution de groupes de travail sur cinq thématiques définies avec les participants à la réunion du 21 mai dernier : la lutte contre le réchauffement climatique (transports propres, aménagement urbain, habitat) ; la biodiversité, dont la pêche et les ressources halieutiques, et les ressources naturelles, dont l’eau ; la santé et les effets des pollutions ; l’aménagement rural et la politique agricole ; et la "gouvernance écologique" (évolutions institutionnelles, nouveaux outils économiques d’évaluation, avec une réforme de la comptabilité nationale, expertise scientifique indépendante).

Un premier point d’étape sur les avancées de ces groupes de travail serait organisé aux alentours du 14 juillet.
 Comme la France aura fait connaître à cette date (avant le 25 juin) ses desideratas à la Commission, l’affaire s’annonce « mieux que bien ».

Du coup on reste toute de même un peu pantois d’apprendre que les organisations écologistes reçues à l’Elysée, comme l’a largement relaté la presse, aient « salué positivement la réunion ». Sans s’inquiéter le moins du monde de l’intendance, qui pour le coup, précède au lieu de suivre...

"Nous avons dépassionné le débat", s’est ainsi réjoui l’animateur du Pacte écologique, M. Nicolas Hulot. "Nous sommes rassurés d’avoir pu parler sans tabou. C’est une réunion historique", a renchéri M. Alain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux (LPO). D’ici au mois d’octobre, "le gouvernement s’est engagé à ne pas prendre de décisions contraires à nos requêtes", a expliqué M. Daniel Richard, président de WWF, en soulignant toutefois les désaccords persistants à propos du nucléaire et des OGM. "Ce sera dur sur le nucléaire et sur l’agriculture en général, pas seulement les OGM mais l’ensemble des pesticides et des polluants", a-t-il estimé, appuyé par M. Yannick Jadot, de Greenpeace. M. Franck Laval, du réseau Ecologie sans frontières, a fait valoir cependant que le "gouvernement semble vouloir développer les énergies renouvelables (ENR) : il faut être pragmatique, plus on développera les ENR, plus la part du nucléaire finira par baisser".

Ainsi, comme nous l’anticipions, le « piège vert » fonctionne décidément à merveille…


Les maires des grandes villes veulent participer au « Grenelle de l’environnement »

Revers et mutations Politique  Par Erby
Revers et mutations Politique Par Erby
Rien d’étonnant dès lors si, dans un courrier daté du 30 mai 2007 adressé à M. Alain Juppé, ministre de l’Ecologie, de l’Aménagement et du Développement durables, M. Jean-Marie-Bockel, président de l’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), exprime le souhait de son association de participer au "Grenelle de l’environnement" qui doit se tenir en octobre prochain…

Le président de l’AMGVF "salue cette initiative politique très forte du nouveau gouvernement, qui s’inscrit dans une volonté de prendre en compte au plus haut niveau le changement climatique, la préservation de la biodiversité et la lutte contre les pollutions".

Rappelant le rôle et les problèmes spécifiques des grandes métropoles françaises et la nécessité de construire un "développement urbain durable" pour leurs 20 millions d’habitants, M. Jean-Marie Bockel a indiqué au ministre d’Etat que l’AMGVF était à sa disposition pour "apporter sa contribution à la négociation à travers les groupes de travail qui seront mis en place".

On se permettra de suggérer à tous ces émules d’Al Gore qu’un groupe de travail soit très rapidement mis en place aux fins de chiffrer le montant des aides que le gouvernement va déverser sur les « entreprises vertes »…

Ca devrait intéresser le contribuable qui va être durement ponctionné pour financer le « volet vert » de la rupture

eauxglacees.com/

Jeudi 31 Mai 2007
Jeudi 31 Mai 2007
JEAN-LUC TOULY
Lu 2708 fois

Dans la même rubrique :

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide