ACME
L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019 Question sur la gestion de l'eau en Guadeloupe "L'argent de l'eau était là... Il y a eu des trains de vie somptuaires dans des proportions extraordinaires, dans certain cas l'eau était remplacé par le champagne " Yves COLCOMBET, Président de la Chamb 22/05/2019 France Info Martinique 1ère 7 mai 2019 : La facture de l'eau semble de plus en plus trouble en Martinique 08/05/2019 Martinique 1ère journal 19h 5 mai 2019 : La gestion de l'eau en Martinique est très chère et trouble 06/05/2019 Martinique, l'eau la plus chère de France  « Dénoncer les abus autour du prix de l'eau » 06/05/2019 Population de la Martinique  le comité citoyen du Sud de la Martinique vous invite à venir nombreux à la grande  réunion d information sur les problématiques de l eau  le vendredi 3 mai 2019  à 18 heures à la mairie de Sainte Luce 28/04/2019 RCI 25 avril 2019 : Le Comité Citoyen de Sud souhaite se faire entendre sur le coût de l'eau 26/04/2019 Nice matin 10 avril 2019 : Roquebrune-Cap-Martin : La renégociation du prix de l'eau doit être la priorité 10/04/2019 L’AFFAIRE DES COMPTEURS D’EAU "JETABLES" REBONDIT AU CONSEIL DE PARIS 03/04/2019 L’eau dans l’agglo. Saint-Avé : du privé à la régie municipale 02/04/2019 Saint Martin : Eau et assainissement : premières factures plutôt salées, les explications 02/04/2019 JARNY - Meurthe et Moselle Eau potable : pourquoi la Ville ne va pas reconduire le contrat Veolia 02/04/2019 LE GRAND PARIS DE L’EAU D’ANDRÉ SANTINI AVANCE GAILLARDEMENT 28/03/2019 "Merci les Français!": 750.000 euros d’indemnités partagés en toute illégalité entre le directeur et des administrateur de la SIAAP 27/03/2019 L’enquête - Vittel : la bataille de l’eau - C Politique, la suite - 24/03/19 25/03/2019 22 mars 2019 Journée mondiale de l'eau : COMMUNIQUE DE L'ACME Association pour le Contrat Mondial de l'Eau France 21/03/2019 A Paris, le naufrage des compteurs d’eau - Marc Laimé 19/03/2019 La Guadeloupe opte pour un syndicat unique de l'eau dés cette année 19/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Scandale des compteurs d'eau : voici la preuve que c'est Eau de Paris qui enfume 16/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Eau de Paris : 94 000 compteurs d'eau jetables à 30 millions d'euros ! 15/03/2019 Eau potable au Sénégal : l’autorité des marchés publics annule l’attribution du marché à Suez 08/03/2019 GUADELOUPE /GRANDE-TERRE La CARL et la CANGT vont gérer ensemble leurs problèmes d'eau et l'élimination de leurs déchets 06/03/2019 Le divorce entre Suez et la mairie prononcé 28/02/2019 Médiacités 26.02.2019 : Veolia, le CICE et la baisse du contrat de gestion de l’eau à Toulouse 26/02/2019 La Chambre Régionale des Comptes de Martinique est saisie à cause des 14 millions de déficit de l'Espace Sud 20/02/2019 Une nouvelle répartition des contributions des agences de l'eau aux opérateurs de la biodiversité 19/02/2019 SEEG : Veolia vend ses parts à l’Etat et renonce à toute action judiciaire ! 19/02/2019 Ordre du jour du Conseil communautaire de Paris Saclay du 20 février et création de la Commission Contrôle Financier suite au recours de l'ACME et du FRICC à l'encontre du Président de Paris Saclay devant le TA de Versailles du 28 janvier 2019 16/02/2019 VEOLIA VITRIFIE SUEZ ET SAUR PAR MARC LAIMÉ, 15 FÉVRIER 2019 15/02/2019 Guadeloupe : Lucette Michaux-Chevry laisse une ardoise de 75 millions d’euros 14/02/2019 Courrier International : Indonésie. À Jakarta, la bataille de l’eau a commencé 14/02/2019 Réunion publique sur la gestion de l'eau à La Roche sur Yon et en Vendée 08/02/2019 SINE février 2019 Enquête sur les nouveaux scandales de l'eau Public/Privé La bataille de l'eau fait rage 06/02/2019
           
ACTUALITES D'ACME

La tyrannie du Libre-Echange - La Fondation France Libertés-D Mitterrand et l'ACME France seront présentes à Hong Kong contre l'AGCS-

La 6ème Conférence Ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) se déroulera à HongKong du 13 au 18 décembre prochain. Cette conférence a pour objectif essentiel d’accélérer les processus de libéralisation des marchés dans de nombreux secteurs, dont l'EAU. Sont ainsi notamment concernés les services dans le cadre de l’Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS), l’Agriculture et l’accès aux marchés non agricoles (NAMA).



Il s’agit donc de poursuivre la transformation de toutes les activités humaines en marchandise. Ces orientations auront pour conséquence de détruire les agricultures paysannes et les services publics, d’amoindrir les droits des salariés et de donner le champ libre aux multinationales. Si une régulation du commerce mondial est nécessaire, elle ne peut se faire sous l’égide d’une généralisation du libre-échange qui profite avant tout aux multinationales des pays du Nord.

Face à cette menace, différentes organisations ont décidé d’organiser une campagne commune de mobilisation « OMC : 10 ans, ça suffit » et avancent une série d’exigences.

WTO me tue
WTO me tue
Bruxelles/Washington/Montreuil -

Juste avant que les négociations de l'Organisation Mondiale du Commerce à Hong Kong ne commencent, le 13 décembre 2005, un nouveau rapport expose les dangers des négociations commerciales actuelles pour les peuples et l'environnement de notre planète.
Le rapport intitulé « La tyrannie du libre-échange » est rendu public aujourd'hui 8 décembre, par les Amis de la Terre / Friends of the Earth International, le plus grand réseau écologiste mondial 1 Ce document est téléchargeable - en anglais et en espagnol - grâce au lien suivant.

Il illustre, à l'aide d'une douzaine d'études allant du Danemark à l'Indonésie, les conséquences environnementales et sociales que les politiques commerciales « libérées » ont sur des secteurs essentiels comme les forêts, la pêche, les mines, l'eau et la biodiversité.

En 36 pages, le rapport démontre que les pratiques de l'agriculture intensive et la libéralisation du commerce international provoquent des bouleversements sociaux, des dégâts environnementaux et même la famine, plus particulièrement dans les pays en voie de développement. En effet, ce sont les petits paysans qui sont les plus vulnérables aux pressions qui suivent l'ouverture des marchés et qui se voient souvent forcés de quitter leurs terres transformées en plantations.

Des exemples pris aux Philippines, en Indonésie et aux Seychelles confirment les craintes que 40 millions de petits pêcheurs qui dépendent des ressources de l'océan pour nourrir leurs familles ont d'être balayés par la concurrence si l'OMC baisse les tarifs douaniers sur la pêche. Il est question en effet de supprimer les mesures commerciales destinées à protéger les communautés de petits pêcheurs, même dans les pays en voie de développement.

Pour Ronnie Hall des Amis de la Terre / Friends of the Earth International, « il faut en finir avec le mythe d'un marché libre de toute entrave comme solution à la pauvreté. Les accords commerciaux bilatéraux ou multilatéraux qui fonctionnent en parallèle, sont aussi opaques et nuisibles que l'OMC. Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est de stopper toutes négociations sur la libéralisation du commerce et de procéder à un examen urgent des impacts que les règlements du commerce international ont sur les populations pauvres et l'environnement.

Les négociations actuelles ont pour but de libérer le marché dans de nombreux secteurs allant de l'agriculture aux services, en passant par les ressources naturelles. Pour les plus pauvres, l'accès aux ressources naturelles est la base même de leur nourriture, de leurs médicaments, de leurs combustibles et de leurs moyens de subsistance. Libéraliser le secteur des ressources naturelles pourrait renforcer encore les énormes inégalités qui existent déjà dans le système économique mondial actuel, rendant les pauvres plus pauvres, et les riches plus riches.
» 2

Les représentants de différents groupes Amis de la Terre (Australie, Allemagne, Haïti, Indonésie, Ile Maurice, Malaisie, Norvège, Philippines, Suisse, Togo, Royaume Uni, Etats-Unis, Uruguay) seront à Hong Kong pour présenter les conséquences négatives des règlements commerciaux sur l'environnement, les peuples indigènes et les pauvres, qu'ils soient paysans, ouvriers, ou pêcheurs.


Notes
1 Les Amis de la Terre sont la fédération écologiste de terrain la plus importante au monde, avec 71 associations nationales dans 70 pays et 1,5 millions d'adhérents. Il n'y a pas de groupe à Hong Kong et l'association Amis de la Terre - Hong Kong n'est pas membre de la fédération.

2 D'après le livre du Programme de Développement des Nations-Unies, intitulé "Faire marcher le commerce global pour les gens", il est écrit p.33 : "La libéralisation du commerce n'assure pas automatiquement le développement humain et l'augmentation du commerce n'a pas toujours un effet positif sur le développement humain. L'expansion du commerce ne garantit ni une croissance économique immédiate ni un développement économique ou humain à long terme".

On peut trouver le livre en ligne au lien suivant

Contacts presse

  • A Washington, David Waskow, Amis de la Terre / Friends of the Earth International + 1 202 492 4660
ou Email dwaskow@foe.org
  • A Bruxelles, Alexandra Wandel Amis de la Terre-Europe: +49 172 748 3953
ou Email alexandra.wandel@foeeurope.org
  • A Londres, Ronnie Hall, Amis de la Terre / Friends of the Earth International +44 7967 017281
ou Email ronnieh@foe.co.uk
  • A Montevideo (Uruguay) Alberto Villarreal, Amis de la Terre / Friends of the Earth International +598-5228481
ou Email comercioredes@gmail.com

Samedi 3 Décembre 2005
Jeudi 30 Mars 2006
JL Touly
Lu 2561 fois

Dans la même rubrique :

ACTUALITES D'ACME | Réunion Publique : DROIT DE L'EAU | MEXICO 2006

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide