ACME
Guadeloupe 19 juillet : Une conférence régionale sur l’eau à la Préfecture 20/07/2018 Quatre candidats en lice pour s'offrir le spécialiste de l'eau Saur 18/07/2018 LE GOUVERNEMENT ANNULE LES ASSISES DE L’EAU ! 16/07/2018 Le Télégramme 6 juillet : Quimper : Eau secours 29 et le Carepa sont à nouveau montées au créneau pour dénoncer un règlement de l’eau favorisant le délégataire au détriment des usagers 08/07/2018 Marianne 3 juillet : Fête de l’Huma : finies les tournées de Cuba Libre offertes par le SIAAP  Boîte de réception x 07/07/2018 Bordeaux: Suspectant de la corruption, une association Trans'cub dépose plainte sur le dossier eau : l'ACME et le FRICC soutiennent l'association de défense des consommateurs Trans'cub 05/07/2018 France Antilles 3 juillet : Guadeloupe : CAPESTERRE BELLE-EAU Gestion de l'eau : dépôts de plainte en cascade en perspective ? 03/07/2018 MARCHÉS DE L’EAU : LES BUREAUX D’ÉTUDE DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE 02/07/2018 Roquebrune Cap Martin la Riviera française Nice matin 2 juillet 2018 : Une association créée pour renégocier le prix de l'eau 02/07/2018 Marsactu par Lisa Castelly, le 29 Juin 2018 :   Soupçons d’emplois fictifs à la Seramm, filiale de Suez à Marseille Métropole 02/07/2018 Création à Roquebrune Cap Martin de l'Association de Sauvegarde de l'Eau de la CARF (Communauté d'Agglomération de la Riviera Française) 01/07/2018 Eau potable : Loches Sud Touraine fait le choix de la gestion publique 01/07/2018 Le chlordécone, ce poison 01/07/2018 France Antilles Guadeloupe 28 juin : Dossier de l'eau : les associations de défense des usagers font le point 28/06/2018 FRICC et ACME : C à vous France 5 25 juin 19h : le scandale du chlordécone en Martinique et en Guadeloupe et la réaction scandaleuse du ministre Nicolas Hulot 26/06/2018 20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018 L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris 20/06/2018 AFP Le Figaro 19 juin 2018 : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 19/06/2018 Radio Caraibes International RCI 19 juin : Une plainte pour détournements de fonds publics déposée contre la SME 19/06/2018 France Antilles 19 juin 2018 : La Société Martiniquaise des Eaux, filiale de Suez, visée par une plainte pour détournement de fonds publics 19/06/2018 « Le Scandale de l’Eau En Guadeloupe » 19/06/2018 Bordeaux Métropole : l'association Trans'Cub va alerter la justice sur le marché de l'assainissement 18/06/2018 ssainissement Bordeaux : Alain Juppé a dû faire appel à l’Inspection générale des services 16/06/2018 Siaeag : le procès renvoyé au 24 janvier 2019 15/06/2018 INFO FRANCE BLEU PARIS - Inondations : le maire de Wissous attaque Suez devant le tribunal administratif 14/06/2018 Interview dans le journal de 9h de France Bleu IdF Paris du maire de Wissous (91) sur les inondations dans sa ville dont la cause provient du mauvais entretien des bassins de rétention des eaux pluviales gérés par Suez 14/06/2018 Journal télé de 19h de Martinique 1ère 13 juin 2018  Plainte du FRICC et de l'ACME envers le président de l'ex SICSM et la SME filiale de Suez en Martinique depuis 1977 14/06/2018  Communiqué de presse du FRICC et de l'ACME du 7 juin 2018 13/06/2018 Le JDD du 10 juin 2018 : L'eau en Martinique : Suez visé par une plainte du FRICC et de l'ACME 10/06/2018 Midi Libre 6 juin 2018 : Gestion de l’eau à Nîmes : Eau bien commun Gard accuse l’Agglo de délit de favoritisme 07/06/2018 Veolia, Suez, Aqualia et Aguas de Valencia, impliquées dans plusieurs affaires de corruption en Europe et les conséquences 06/06/2018 CU Bordeaux Assainissement : Trans'Cub demande des explications 29/05/2018 À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique 29/05/2018 A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018
           
ACTIONS JURIDIQUES

Landes : le public montre les dents dans la gestion de l'eau La justice devrait rejeter l'appel des sociétés concernant l'aide aux communes en régie publique



Depuis 1995, le Conseil général des Landes et les groupes qui dominent le marché de l'eau (Suez, Veolia, Saur) ont engagé un interminable bras de fer juridique. Les opérateurs privés, qui distribuent 75 % de l'eau dans l'Hexagone et réalisent 60 % de l'assainissement, tentent sans grand succès de stopper la politique volontariste menée par Henri Emmanuelli, le président socialiste du Département. En l'espace d'une décennie, plusieurs dizaines de communes landaises ont décidé de revenir en régie. L'attrait du public est tel que les sociétés privées doivent désormais baisser leurs prix de 20 à 30 % si elles veulent conserver leurs contrats lorsque ces derniers arrivent à échéance.


Discrimination. Le contentieux est réactivé à intervalle régulier par les délibérations du Conseil général. Elles portent le plus souvent sur les aides financières accordées aux communes qui optent pour des régies publiques de l'eau et de l'assainissement. Mardi 10 juin, devant la cour administrative d'appel de Bordeaux, la Fédération professionnelle des entreprises de l'eau a demandé une nouvelle fois l'annulation d'une décision votée en février 2004.
À l'époque, les conseillers généraux avaient décidé de majorer de cinq points le taux de subvention alloué aux travaux engagés par des collectivités ayant choisi le public. Et de diminuer d'autant celui des travaux réalisés dans un cadre privé. Selon la Fédération professionnelle de l'eau, la modulation des aides en fonction des modes de gestion affecte directement le prix payé par les usagers.
La Fédération dénonce ainsi une discrimination et une distorsion de la concurrence. Elle dénie surtout toute valeur aux comparatifs avancés par le Conseil général. En 1995, une étude avait démontré que le public était 70 % moins cher que le privé dans les Landes. « Cela ne signifie rien », réplique l'une des avocates du cabinet Bredin Prat, le conseil des majors de l'eau. « Les contraintes techniques, les conditions d'exploitation et les risques financiers ne sont pas les mêmes. »
Le dispositif mis en place dans les Landes s'appuie aussi sur un syndicat interdépartemental, le Sydec. Doté de moyens techniques et humains étoffés, cet outil apporte aux collectivités une expertise comparable à celle des grandes entreprises. Soit en jouant le rôle de consultant auprès des communes désireuses de reprendre le contrôle de leurs réseaux, soit en assumant la régie de celles qui en sont incapables.
« En 2004, le Conseil d'État a reconnu que la modulation des aides ne portait nullement atteinte au droit des communes à choisir leur mode de gestion », relève le cabinet Lyon-Caen, en charge de la défense du Département. Mardi dernier, le commissaire du gouvernement Olivier Gosselin a d'ailleurs conclu au rejet de la requête de la Fédération professionnelle des entreprises de l'eau.
Ce magistrat indépendant, dont les avis sont généralement suivis par la juridiction, juge certes « pertinent » le raisonnement économique des opérateurs privés. « L'impôt départemental compense les insuffisances des régies », assure-t-il. Mais il reproche à ces mêmes opérateurs de se contenter de « remarques trop générales » et de ne pas démontrer leurs assertions. Ce qui les rend à ses yeux peu convaincantes sur le plan juridique.


Interminable feuilleton. Depuis janvier 2007, du fait d'un amendement d'un parlementaire UMP sensible au lobby de l'eau, les collectivités locales n'ont plus le droit de moduler leurs aides. Henri Emmanuelli a répliqué en modifiant le régime des subventions. Elles ne sont accordées que si le service est en régie directe. Les grands groupes ont immédiatement attaqué en justice la nouvelle délibération. La décision que rendra la cour administrative d'appel dans quelques semaines ne mettra donc pas fin à ce feuilleton où, une fois n'est pas coutume, le public n'en finit pas de marquer des points en écornant les bénéfices et les dividendes des majors de l'eau.


Samedi 26 Juillet 2008
Samedi 26 Juillet 2008
JEAN-LUC TOULY
Lu 4260 fois


1.Posté par Ludovic Lecq le 08/09/2008 19:25
Pour ma part et sans être un partisan des entreprises privées, et loin s’en faut, je trouve que cette démarche entraine des distorsions de concurrence qui ne sont pas très heureuses. Monsieur Emmanuelli est un représentant de la république en tant que parlementaire et je ne comprends pas bien sa position très partie pris en faveur de la gestion directe qu’il favorise par des subventions (qui sont issues de nos impôts d’ailleurs). Car finalement les grands perdants dans l’histoire ce sont les usagers des collectivités qui choisissent la liberté, ce sont eux qui doivent compenser ce que le CG ne donne pas à leur commune. Vous trouvez ça juste et équitable ? moi pas trop !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide