ACME
Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018 Alpes-Maritimes : Veolia fait-elle couler une commune ? 10/04/2018 ATTAC fête ses 20 ans 05/04/2018 Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat le 11 avril 19h autour de la projection du film « Jusqu'à la dernière goutte, les guerres secrètes de l'eau en Europe » 02/04/2018 Cette émission de Radio Fréquence Luynes était consacrée à un débat sur les responsables de la gestion de l'eau au nord ouest du département d'Indre-et-Loire en présence du président du président de l'association Emmanuel Bouchenard et JL Touly 01/04/2018 Historique : une régie publique pour la gestion de la grande station d'épuration de Valenton (94) à la place des 2 multinationales Veolia et Suez 31/03/2018 Lyon Capitale (8 pages)  avril 2018 : A Lyon, la bataille de l'eau aura bien lieu en 2019 30/03/2018 vidéo de JEAN LUC TOULY qui parle de notre territoire et de la gestion privée de l'eau dans le NORD OUEST DE LA TOURAINE 30/03/2018 Sud Ouest 27 mars 2018 : Bordeaux : Trans’Cub veut pousser la Lyonnaise à "rendre" 600 euros à chaque abonné à l’eau 28/03/2018 Facture d'eau 2018 Wissous Eau et Assainissement TTC 28/03/2018 Sortie du livre de la journaliste indépendante Isabelle Jarjaille ce 27 mars 2018 27/03/2018 Suez se « gave-t-elle grave » sur l’eau potable de Bordeaux Métropole ? 26/03/2018 La Rochelle Aytré Eau des Villes et Eau des champs, Bien commun et à quel prix ? Jeudi, 29 mars - 18h30 - Salle Georges Brassens - 15 / 19 rue du 8 mai 1945 - Aytré 24/03/2018 La Roche-sur-Yon. Eau potable : tout n’est pas rose avec Veolia 21/03/2018 Révélations sur les marchés de l'eau et de l'assainissement à Wissous et Paris Saclay : Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau et après l'oeil du 20 h de France 2 du 6 novembre, Cash Investigation du 13 mars et l'audit de Marc Laimé Consultant 19/03/2018 FO 18 mars 2018 : « Cash Investigation » trouble les faiseurs de ronds dans l’eau 18/03/2018 EAUX GLACÉES DANS LE COLLIMATEUR DU SIAAP 16/03/2018 SIAAP : INQUIÉTUDES À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT 16/03/2018 CASH INVESTIGATION : LE DRÔLE DE MAIL ENVOYÉ PAR LA DIRECTION DE VEOLIA EAU POUR RASSURER SES TROUPES 15/03/2018 France Bleu Ile de France journal de 12h Interview de JL Touly : Soupçons de corruption, favoritisme : le marché des eaux usées est dans la tourmente en Ile-de-France 14/03/2018 L'affaire de Nîmes Métropole celle du du SIAAP et celle de l'eau et de l'assainissement de Paris Saclay : Toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite mais un constat l'inertie bienveillante des élus 14/03/2018 Procédure interne de Veolia sur le marché des eaux usées 13/03/2018 Le Monde Diplo carnets d'eau : Eaux usées d’Ile-de-France : un scandale exemplaire 13/03/2018 Marianne Scandale de l'eau : entre la justice et "Cash investigation", le Siaap cerné de toute part et Le Monde Révélations sur des soupçons de corruption sur le marché de l’eau parisien 13/03/2018 Mediapart : A Vittel, l’eau de Nestlé ne coule plus de source 13/03/2018 Libération R Lecadre : En Ile-de-France, les dessous du marché des eaux usées remontent à la surface 13/03/2018 Capital sur Cash Investigation et le SIAAP 12/03/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC du 11 mars 2018 18h 11/03/2018 PANIQUE AU SIAAP : Cash investigation : l'émission d'Elise Lucet visée par une plainte pour "violation de domicile" du SIAAP 11/03/2018 À Lyon, le prix de l'eau est "deux fois trop cher" 10/03/2018 Capital et eaux glacées : SIAAP : LE DOUBLE LANGAGE DE LA MAIRIE DE PARIS 10/03/2018
           
Innovations et découvertes

Le grand retour des toilettes sèches

Le conseil «éconologique» de Jean-Marc Lorach, auteur de «Comment faire des économies…avec l'écologie!», (Editions du Puits Fleuri

Les toilettes sèches font de plus en plus leur retour en milieu rural. Leur grand intérêt pour la planète est de ne pas consommer d'eau (dans un pays où les WC sont alimentés avec de l'eau potable !). Dans des toilettes classiques, l'eau d'évacuation est en effet rejetée aux égouts pour être ensuite retraitée. Cette opération génère d'importantes dépenses d'énergie et l'usage de produits chimiques. Les toilettes sèches sont en ce sens beaucoup plus écologiques. Elles sont aussi sources d'économies significatives, puisque la consommation des WC peut représenter un tiers des consommations d'eau familiales.



Le grand retour des toilettes sèches


L'habitat à la campagne est un atout majeur. Les déchets sont mélangés dans leur réceptacle avec des matières naturelles (souvent de la sciure ou des copeaux de bois, mais aussi des feuilles mortes, des cendres, de la paille ou du foin…). Il faut, par exemple, prévoir un à deux m3 de sciure par an pour une famille de 3 à 4 personnes. Le mélange d'azote et de carbone obtenu est optimal pour que les déchets collectés puissent aller dans un dispositif de compostage, et servir ensuite d'engrais. Une bonne ventilation des locaux est bien sûr à prévoir.

Il existe différents types de toilettes sèches dont le système est plus ou moins sophistiqué. Certains systèmes permettent aujourd'hui d'éliminer l'essentiel des nuisances olfactives, en facilitant la séparation des liquides et des solides. De nouveaux systèmes de compostage assèchent aussi plus rapidement la matière avec l'aide de l'énergie solaire, la ventilation étant assurée par l'énergie éolienne. Des expériences collectives à l'échelle d'un quartier ou d'une petite agglomération sont en cours en Chine, mais aussi en Suède et en Allemagne (Fribourg). Le compost obtenu à partir des déchets est notamment utilisé pour l'agriculture. Du gaz peut être également produit par méthanisation.


Des toilettes sèches pour économiser l'eau et produire du compost

Mercredi 25 Mars 2009
Mercredi 25 Mars 2009
Figaro
Lu 19688 fois


1.Posté par Thomas SIMON le 18/09/2011 09:45
Bonjour à tous,
Merci pour cet article sur les toilettes sèches, mais il n'est pas exact.

En effet le principal intérêt d'utiliser une toilette sèche (en plus d’économiser et de ne pas polluer l'eau) est de réintroduire nos déjections dans le processus de formation des sols (préserver notre capital biomasse). Pour cela il faut pouvoir composter ces matières convenablement pour les réintroduire sous forme d'humus.

Mais seules les toilettes à litières bio maitrisées (TLB) permettent ce processus ! ! Pour simplifier : la « litière » ( qui peut être herbes ou feuilles séchées, sciure..) ajoutée juste après utilisation prépare nos déjections pour un compostage aérobie, en en augmentant le rapport carbone/azote. Mais ce blocage des réactions enzymatiques ne peut se faire qu’en milieu humide : d’où l’importance de ne pas dissocier l’urine. Lorsqu'on les sépare il n'est plus possible de les composter convenablement ! Et que faites vous de vos fèces desséchées ? ( qui ne sont absolument pas de l'humus) et de vos urines pures (qui en cas d'épandage sont assimilées à du lisier d'élevage et demande une grande dilution ! )

La TLB est la plus simple et la plus économique à mettre en œuvre. Il n'y a aucun dégagement d'odeur donc pas de mouche ou pas besoin de ventilation ! Le processus de compostage commence dans le sceau et se poursuivra sur le tas du jardin. Le compost ne peut se faire qu'en contact avec le sol (impossible dans un bac en plastique!!!!!) et en respectant un cycle précis...Le compost obtenu sera très apprécié par votre jardin, potager, ou terre aride à reconquérir ! !

Vous ne gaspillez plus d'eau, vous ne polluez plus, et vous préserver notre capital biomasse : vive les TLB ! :)

Plus d'infos sur : http://www.lamaisonduplombier.com/wc/les-toilettes-seches/ ou http://eautarcie.org/05a.html



En effet le princ

Nouveau commentaire :

POLLUTIONS DANS LE MONDE | Innovations et découvertes

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide