ACME
Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019 Question sur la gestion de l'eau en Guadeloupe "L'argent de l'eau était là... Il y a eu des trains de vie somptuaires dans des proportions extraordinaires, dans certain cas l'eau était remplacé par le champagne " Yves COLCOMBET, Président de la Chamb 22/05/2019 France Info Martinique 1ère 7 mai 2019 : La facture de l'eau semble de plus en plus trouble en Martinique 08/05/2019 Martinique 1ère journal 19h 5 mai 2019 : La gestion de l'eau en Martinique est très chère et trouble 06/05/2019 Martinique, l'eau la plus chère de France  « Dénoncer les abus autour du prix de l'eau » 06/05/2019 Population de la Martinique  le comité citoyen du Sud de la Martinique vous invite à venir nombreux à la grande  réunion d information sur les problématiques de l eau  le vendredi 3 mai 2019  à 18 heures à la mairie de Sainte Luce 28/04/2019 RCI 25 avril 2019 : Le Comité Citoyen de Sud souhaite se faire entendre sur le coût de l'eau 26/04/2019 Nice matin 10 avril 2019 : Roquebrune-Cap-Martin : La renégociation du prix de l'eau doit être la priorité 10/04/2019 L’AFFAIRE DES COMPTEURS D’EAU "JETABLES" REBONDIT AU CONSEIL DE PARIS 03/04/2019 L’eau dans l’agglo. Saint-Avé : du privé à la régie municipale 02/04/2019 Saint Martin : Eau et assainissement : premières factures plutôt salées, les explications 02/04/2019 JARNY - Meurthe et Moselle Eau potable : pourquoi la Ville ne va pas reconduire le contrat Veolia 02/04/2019 LE GRAND PARIS DE L’EAU D’ANDRÉ SANTINI AVANCE GAILLARDEMENT 28/03/2019 "Merci les Français!": 750.000 euros d’indemnités partagés en toute illégalité entre le directeur et des administrateur de la SIAAP 27/03/2019 L’enquête - Vittel : la bataille de l’eau - C Politique, la suite - 24/03/19 25/03/2019 22 mars 2019 Journée mondiale de l'eau : COMMUNIQUE DE L'ACME Association pour le Contrat Mondial de l'Eau France 21/03/2019 A Paris, le naufrage des compteurs d’eau - Marc Laimé 19/03/2019 La Guadeloupe opte pour un syndicat unique de l'eau dés cette année 19/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Scandale des compteurs d'eau : voici la preuve que c'est Eau de Paris qui enfume 16/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Eau de Paris : 94 000 compteurs d'eau jetables à 30 millions d'euros ! 15/03/2019 Eau potable au Sénégal : l’autorité des marchés publics annule l’attribution du marché à Suez 08/03/2019 GUADELOUPE /GRANDE-TERRE La CARL et la CANGT vont gérer ensemble leurs problèmes d'eau et l'élimination de leurs déchets 06/03/2019 Le divorce entre Suez et la mairie prononcé 28/02/2019 Médiacités 26.02.2019 : Veolia, le CICE et la baisse du contrat de gestion de l’eau à Toulouse 26/02/2019 La Chambre Régionale des Comptes de Martinique est saisie à cause des 14 millions de déficit de l'Espace Sud 20/02/2019 Une nouvelle répartition des contributions des agences de l'eau aux opérateurs de la biodiversité 19/02/2019 SEEG : Veolia vend ses parts à l’Etat et renonce à toute action judiciaire ! 19/02/2019 Ordre du jour du Conseil communautaire de Paris Saclay du 20 février et création de la Commission Contrôle Financier suite au recours de l'ACME et du FRICC à l'encontre du Président de Paris Saclay devant le TA de Versailles du 28 janvier 2019 16/02/2019 VEOLIA VITRIFIE SUEZ ET SAUR PAR MARC LAIMÉ, 15 FÉVRIER 2019 15/02/2019 Guadeloupe : Lucette Michaux-Chevry laisse une ardoise de 75 millions d’euros 14/02/2019 Courrier International : Indonésie. À Jakarta, la bataille de l’eau a commencé 14/02/2019 Réunion publique sur la gestion de l'eau à La Roche sur Yon et en Vendée 08/02/2019 SINE février 2019 Enquête sur les nouveaux scandales de l'eau Public/Privé La bataille de l'eau fait rage 06/02/2019 Après la sortie de Macron sur le chlordécone, l'Élysée plaide le "malentendu" Après les élus ultramarins, des scientifiques ont rappelé à Emmanuel Macron que des études contredisaient ses propos 06/02/2019 LE PRÉSIDENT ET LE CHLORDECONE 05/02/2019
           
Water Makes Money le Procès

Le procès Water makes money : aucune condamnation n'a été sollicitée par le procureur



Veolia l'accuse de diffamation

Le procès Water makes money : aucune condamnation n'a été sollicitée par le procureur

Jean-Luc Touly transforme son procès en tribune politique.

"Aux États-Unis les lanceurs d'alerte, Ils ont des Awards. En France… Ils sont renvoyés au tribunal ! Je fais juste partie d'une bande de joyeux lurons qui essayent de dénoncer des dysfonctionnements. » Emmitouflé dans son grand manteau solennel, sourire à toute épreuve et gestuelle théâtrale, Jean-Luc Touly ne veut surtout pas donner l'impression d'un quelconque stress.

En face de lui, dans cette 17e chambre du tribunal d'instance de Paris se trouve pourtant un mastodonte. Hier le conseiller régional des élus d'opposition à Wissous à dû répondre des accusations de diffamation dont l'accuse Veolia.

7 heures d'audience et sept témoins à la barre

Le géant mondial de l'eau et de l'assainissement de l'eau lui reproche des propos qui seraient selon l'avocat des mensonges éhontés dans le film "Water makes Money". Vu par près de 2 millions de spectateurs et téléspectateurs depuis septembre 2010, Jean-Luc Touly y assurait s'être vu proposer 1 million d'euros de la part de Véolia pour quitter le groupe et ainsi arrêter la mauvaise publicité qu'il aime lui faire. Dans ce plaidoyer anti industriels de l'eau, l'élu écologiste parlait aussi de « corruption » et de « système mafieux ».

Pendant près de sept heures d'audience, le trublion Touly s'est livré à un discours politique sur la nécessité de sortir de l'hégémonie des multinationales de l'eau, évoquant une opacité nuisible à « l'intérêt des consommateurs ».
« Je suis le seul salarié de Veolia à les attaquer de front, je suis un emmerdeur. Quand j'ai été embauché en 1976, mes tests de graphologie disaient « personne inhibée. Ils ont vu le reste », s'amuse l'élu qui parcoure la France pour défendre le retour aux régies publiques de l'eau.

À la barre, sept témoins se succèdent de l'adjointe au maire de Paris à I'expert comptable en passant par son voisin de Viry-Châtillon, le président de l'agglomération Viry-Grigny, également défenseur des régies, Gabriel Amard. Tous tiennent le même discours très critique. Mais dans une plaidoirie où il pèse chaque mot, Christophe Bigot, L'avocat de Veolia, s'agace. « La plupart de vos témoins nous parlent de Suez ! » pointe l'avocat, jugeant que le discours de Touly se base sur des documents fantômes, des témoins indirects et des pièces farfelues ».

Il y a une vraisemblance dans ce qui est annoncé », estime pour sa part la procureure, évoquant le million d'euros. Le tribunal en décidera le 28 mars, date du délibéré.

Florence Méréo

Les remous d'un documentaire sur la gestion de l'eau devant le tribunal

PARIS - Un salarié de Veolia poursuivi en diffamation par son employeur pour des propos tenus dans un documentaire intitulé Water makes money, qui dénonce la gestion privée de l'eau par les multinationales, a renouvelé jeudi ses accusations à l'encontre de l'entreprise.

Dans le documentaire, Jean-Luc Touly, affirmait que Veolia lui avait proposé un million d'euros pour qu'il renonce à la publication d'un livre dans lequel il mettait en cause son employeur en 2003.

Se définissant comme un lanceur d'alertes, il a réitéré ses accusations devant le tribunal correctionnel de Paris, mensonge éhonté selon l'avocat de Veolia, Me Christophe Bigot.

Veolia demande à M. Touly et l'association qui diffuse le film un euro de dommages et intérêts et le retrait des passages litigieux, ainsi qu'une publication judiciaire.

L'entreprise conteste également un passage dans lequel M. Touly crie corruption, corruption, lors du vote du Sedif (Syndicat des eaux d'Ile-de-France) choisissant la délégation de service public au privé plutôt que la régie publique en 2008.

Il a expliqué qu'il protestait en fait car l'écran de télévision retransmettant la séance avait été coupé lors du vote.

Pendant plus de trois heures, M. Touly, conseiller régional EELV d'Ile-de-France, a répété qu'il dénonçait un système généralisé, lançant à l'avocat de Veolia: Chaque fois que vous me ferez un procès, on l'utilisera comme une tribune politique.

Il dénonçait également dans le film corruption, système mafieux, conflit d'intérêts, propos qui visaient les dirigeants syndicaux des entreprises de distribution de l'eau, qu'il accuse d'avoir touché de l'argent, en acceptant par exemple des heures supplémentaires fictives.

L'eldorado dans le domaine de l'eau, c'est terminé, a-t-il poursuivi, jusqu'à ma mort, je continuerai le combat.

Diffusé en 2010 au cinéma, le film a été rediffusé mardi dernier par Arte. Il a été vu au total par près de deux millions de spectateurs et téléspectateurs, selon M. Touly.

Plus la chappe de plomb est lourde, plus la liberté d'expression doit être forte pour compenser, a déclaré son avocate, Me Léa Forestier, plaidant la relaxe.

Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 28 mars.


(©AFP / 14 février 2013 20h52)

http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief/3404091-l-eau-au-centre-de-la-premiere-initiative-citoyenne


[Procès Touly / Véolia : l’eau comme bien commun contre la gestion privée
14 février 2013]url: http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan-villa/140213/proces-touly-veolia-l-eau-comme-bien-commun-contre-la-gestion-privee



Journal d'ARTE 14 février 19h45 :
Un reportage sera diffusé sur Télessonne ce soir à 18h
http://www.reporterre.net/spip.php?article3850

Vendredi 15 Février 2013
Lundi 18 Février 2013
JEAN-LUC TOULY
Lu 827 fois

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide