ACME
20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018 Assainissement de la Métropole de bordeaux : Trans’cub demande l’ouverture d’une enquête 20/06/2018 L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris 20/06/2018 AFP Le Figaro 19 juin 2018 : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 19/06/2018 Radio Caraibes International RCI 19 juin : Une plainte pour détournements de fonds publics déposée contre la SME 19/06/2018 France Antilles 19 juin 2018 : La Société Martiniquaise des Eaux, filiale de Suez, visée par une plainte pour détournement de fonds publics 19/06/2018 « Le Scandale de l’Eau En Guadeloupe » 19/06/2018 Bordeaux Métropole : l'association Trans'Cub va alerter la justice sur le marché de l'assainissement 18/06/2018 ssainissement Bordeaux : Alain Juppé a dû faire appel à l’Inspection générale des services 16/06/2018 Siaeag : le procès renvoyé au 24 janvier 2019 15/06/2018 INFO FRANCE BLEU PARIS - Inondations : le maire de Wissous attaque Suez devant le tribunal administratif 14/06/2018 Interview dans le journal de 9h de France Bleu IdF Paris du maire de Wissous (91) sur les inondations dans sa ville dont la cause provient du mauvais entretien des bassins de rétention des eaux pluviales gérés par Suez 14/06/2018 Journal télé de 19h de Martinique 1ère 13 juin 2018  Plainte du FRICC et de l'ACME envers le président de l'ex SICSM et la SME filiale de Suez en Martinique depuis 1977 14/06/2018  Communiqué de presse du FRICC et de l'ACME du 7 juin 2018 13/06/2018 Le JDD du 10 juin 2018 : L'eau en Martinique : Suez visé par une plainte du FRICC et de l'ACME 10/06/2018 Midi Libre 6 juin 2018 : Gestion de l’eau à Nîmes : Eau bien commun Gard accuse l’Agglo de délit de favoritisme 07/06/2018 Veolia, Suez, Aqualia et Aguas de Valencia, impliquées dans plusieurs affaires de corruption en Europe et les conséquences 06/06/2018 CU Bordeaux Assainissement : Trans'Cub demande des explications 29/05/2018 À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique 29/05/2018 A Valbonne, la gestion de l'eau était confiée à Suez et depuis le 1er janvier 2018 elle est désormais publique 20/05/2018 "Les comptes de la SME ne correspondent pas à la réalité" 19/05/2018 Sud Ouest 5 mai 2018 : Bordeaux Métropole : la bataille de l’assainissement 19/05/2018 France Antilles 17 mai 2018 Martinique 1ère et ATV : Martinique 1ère : La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ? 18/05/2018 Roquebrune : Des factures d’eau bien trop élevées et un service insuffisant 04/05/2018 France 3 Côte d'Azur 3 mai 2018 dans le 19/20 : L'eau de Roquebrune la plus chère des Alpes Maritimes 04/05/2018 Chassée du Gabon, Veolia saisit une nouvelle fois l’arbitrage international 02/05/2018 La Nouvelle République 28 avril 2018 : Touraine Nord Ouest : Navigation en eaux troubles ? 28/04/2018 Nouvelle République 26 avril 2018 : Touraine Nord Ouest Val de Loire Bourgueil : Régie publique ou DSP ? 28/04/2018 Assises de l'eau 24 avril 2018 28/04/2018 Nice Matin 26 avril 2018 : Pourquoi le prix de l’eau fait-il des remous à Roquebrune ? 26/04/2018 Toulouse Métropole, débat en eaux troubles 24/04/2018 Compte rendu de l'AG des actionnaires de Veolia du 19 avril 2018 à Paris 21/04/2018 La Gazette des communes 20 avril 2018 : Eaux pluviales : le rapport explosif longtemps laissé dans les tiroirs finalement révélé 21/04/2018 Intervention de JL Touly à l'AG des actionnaires de Veolia 19/04/2018 Réunion publique sur l'eau chère à Roquebrune Cap Martin 18 avril 2018 18/04/2018 Midi Libre : Contrat de Nîmes Métropole avec la Saur : "Les élus décident et les usagers trinquent" 18/04/2018 Médiacité : Grand Lyon : pourquoi l’eau est (encore) trop chère 18/04/2018 La mobilisation continue pour la régie de l'eau Nouvelle grande réunion le 23 avril à BOURGUEIL en présence d'un consultant exceptionnel MARC LAIME 17/04/2018 La guerre de l'eau éclabousse Espelia, maître des réservoirs municipaux : L'audit des délégations de service public d'eau est un marché peu limpide, désormais contesté par des associations 16/04/2018 BARRAGES PRIVATISÉS : L'UE L'IMPOSE, SEULE LA FRANCE SE SOUMET 14/04/2018
           
HISTOIRES

Le projet du barrage turc d’Ilisu prend l’eau :

La saga continue sur le projet de barrage hydroélectrique d’Ilisu, sur le fleuve Tigre au Sud-Est de la Turquie, alors qu’un nouveau rebondissement met une fois de plus en doute sa réalisation finale. En effet, alors qu’un premier projet avait été abandonné en 2002 sur des motifs environnementaux et sociaux, tout laisse à penser que le même scénario pourrait se reproduire aujourd’hui.



Le projet du barrage turc d’Ilisu prend l’eau :
un article d'UNIVERS NATURE :

En 2005, sous l’impulsion du gouvernement turc, le projet Ilisu renaissait de ses cendres et trouvait de nouveaux investisseurs, notamment auprès d’entreprises suisses (Alstom, Stucki, Colenco et Maggia) intéressées pour fournir des générateurs et autres équipements électriques. Néanmoins, au regard de l’échec passé, celles-ci imposèrent des garanties quant à la prise en compte de l’impact sur l’environnement et les populations locales.

Au cours des mois de novembre et de décembre 2007, un Comité d’Experts (Committee of Experts - CoE) nommé par les agences de crédit à l’exportation suisse, allemande et autrichienne, impliquées dans le projet, se rendent sur les lieux. Or, force leur est de constater que les engagements pris par la Turquie, à la signature des contrats en mars 2007, ne sont pas respectés. Selon l’association internationale les Amis de la Terre, ce pays aurait massivement bafoué les quelque 150 conditions apposées au projet, relevant à la fois de considérations environnementales, sociales et politiques. Si ce barrage d’une puissance de 1 200 MW venait à voir le jour, il entraînerait l’inondation d’une surface de 313 km2 où se trouvent 52 villages et 15 villes moyennes. Cela équivaudrait au déplacement de quelque 78 000 personnes dont une majorité de Kurdes.

Mais, si les expatriations autour du site d’Ilisu ont d’ores et déjà commencé, les compensations financières versées aux premières personnes déplacées se sont révélées extrêmement insuffisantes. Plus inquiétant encore, aucun site de relocalisation des populations affectées n’a pour l’heure été identifié.

D’un point de vue environnemental, le bilan est tout aussi négatif. En juillet dernier, aucune étude de recensement de la biodiversité terrestre et aquatique des zones concernées n’avait ainsi pu être fournie. Au regard de quoi, aucun plan de management environnemental n’a été réalisé.
La même indifférence pèse sur les richesses historiques et ethnologiques de cette zone, laquelle accueille pourtant de nombreux sites archéologiques à l’image de la ville médiévale de Hasankeyf, vieille de 10 000 ans.


Par ailleurs, en l’absence d’étude d’impact quant aux répercussions possibles de cette construction sur la répartition des eaux du Tigre entre la Turquie et les pays situés en aval du barrage, un tel aménagement pourrait favoriser des conflits futurs et fragiliser le contexte politique au sein de ces régions.

A la lumière de ces éclaircissements, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche ont activé une clause du contrat prévoyant le retrait de leurs garanties. Ils ont accordé un délai de 60 jours à la Turquie pour rétablir la situation, une échéance impossible à tenir aux dires des Amis de la Terre. Face à cette évolution du dossier, l’association a appelé la banque française la Société Générale à suivre le pas et à se retirer de l’opération.


Cécile Cassier

impact culturel du barrage d'ILISU

Samedi 22 Novembre 2008
Samedi 22 Novembre 2008
JEAN-LUC TOULY
Lu 5067 fois


Dans la même rubrique :
1 2

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide