ACME
La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019 Le directeur général d’OTV se désiste de sa plainte en diffamation contre Le Monde… Il se passe décidément toujours quelque chose au SIAAP ! 04/07/2019 VIDEO : LE SCANDALE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES, PAR MARC LAIMÉ 04/07/2019  La Cour des comptes s’attaque aux ex-indemnités d’élus du SIAAP  01/07/2019 Saint-Martin: l'eau impropre à la consommation 28/06/2019 Guadeloupe : protestation contre les coupures répétées d'eau 25/06/2019 SIAAP-VALENTON : LE RETOUR DE LA SEMOP 23/06/2019 NOUVELLES DU FRONT (BLEU) 23/06/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME du 20 juin 2019 sur la gestion de l'eau en Martinique 20/06/2019 Martinique : CAP Nord : le marché de l’eau annulé par le tribunal administratif 20/06/2019 Risque de reprise de la SEMOP au SIAAP 20/06/2019 L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019 Question sur la gestion de l'eau en Guadeloupe "L'argent de l'eau était là... Il y a eu des trains de vie somptuaires dans des proportions extraordinaires, dans certain cas l'eau était remplacé par le champagne " Yves COLCOMBET, Président de la Chamb 22/05/2019
           
REVUE DE PRESSE

Libération R Lecadre : En Ile-de-France, les dessous du marché des eaux usées remontent à la surface



Le tribunal administratif doit dire ce mardi s’il annule ou non l’attribution à Veolia d’une station d’épuration francilienne. Tandis que deux ONG portent plainte au pénal pour favoritisme
Le législateur a beau réformer le code des marchés publics à intervalles de plus en plus réguliers, les affaires perdurent. Pour que tout change sans que rien ne change. Dernière embrouille en date, celle du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap), en charge du traitement des eaux usées du Grand Paris - la capitale et ses trois départements limitrophes, soit 9 millions d’usagers. Les recours judiciaires (administratifs, pénaux) se multiplient sur fond(s ?) de favoritisme ou de corruption de cet immense marché public. En septembre, le Siaap confiait à Veolia la gestion de sa station d’épuration de Valenton, sur la Seine, en amont de Paris. Cette société possédait déjà l’exploitation de l’autre principale usine située en aval, à Achères. Suez, concurrent éconduit, a légitimement contesté la décision (1) : il était 10 % moins cher que son concurrent (sur un marché de 400 millions d’euros), le Siaap ayant plus ou moins pondéré un critère de gouvernance pour estimer que le mieux-disant financier (Suez) ne serait pas forcément le mieux-disant tout court (Veolia).

Dupont et Dupond.
Plus surprenant, le préfet d’Ile-de-France, Michel Cadot, avait illico contesté cette décision. Non content d’avoir obtenu en décembre la suspension du contrat, il en réclame depuis l’annulation pure et simple - la justice administrative devant rendre sa décision ce mardi. Qu’un très haut fonctionnaire se mêle d’une bagarre proverbiale entre marchands d’eaux (toujours les mêmes, Veolia et Suez, les Dupont et Dupond du secteur, la Saur osant ponctuellement marcher sur leurs plates-bandes) est rarissime.

Son recours administratif est strictement technique. Néanmoins, deux ONG (l’Association pour un contrat mondial de l’eau et le Front républicain d’intervention contre la corruption), toutes deux animées par un ex-syndicaliste de Veolia, Jean-Luc Touly, en ont donné une traduction pénale dans le cadre d’une plainte pour favoritisme déposée la semaine dernière. «Le financement de la vie politique par les marchés publics n’intéresse pas forcément les usagers de l’eau, mais ça suffit»,s’indigne Touly. Ce genre de propos pourrait lui valoir une nouvelle plainte en diffamation (il en a l’habitude). Sauf que le marché du Siaap se prête particulièrement à une telle interprétation…

Ce syndicat interdépartemental reste un bastion communiste, alors que ces derniers ne cessent de reculer aux élections locales en région parisienne. Et Veolia est un «compagnon de route» historique du PCF, sponsor historique de la Fête de L’Huma. Dans un récent livre (Plongée en eaux troubles, éditions Michalon), le journaliste Thierry Gadault pointait le «double langage permanent du parti», défenseur officiel des divers services publics, mais partisan de leurs délégations au privé, de préférence à Veolia, dès qu’il est aux manettes de collectivités locales. Au point de susciter l’indignation de la CGT du Siaap, dont la direction militait pour une gestion privée du traitement des eaux usées, ses salariés préférant d’évidence une gestion publique. Dans une note consultée par Libé, les cégétistes s’insurgent : «Il faudrait 246 fonctionnaires pour faire le travail de 155 agents du privé ??? De qui se moque-t-on ?»

Nouveau Yalta.
Le partage des eaux ne concerne pas que les communistes, qui cogèrent la question en parfaite harmonie avec la droite francilienne, via André Santini, maire UDI d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et inamovible président du Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) depuis un quart de siècle. Premier syndicat intercommunal de France (144 communes), le Sedif règne sur la distribution d’eau, délaissant son traitement aux communistes. Le tout pour le plus grand bénéfice de Veolia. En 2015, après une ultime déroute aux élections locales, un coup de pouce conjoint d’André Santini et Anne Hidalgo, la maire de Paris, a permis au PCF de conserver cet ultime bastion. A l’époque, seul Patrick Devedjian, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, osera contester ce nouveau Yalta.

Depuis, la maire de Paris qui, sous la mandature Bertrand Delanoë, avait remunicipalisé sa distribution d’eau (mais pas son assainissement, sous gestion interdépartementale) semble ménager la chèvre et le chou. En mode pédale douce, un de ses adjoints en charge de l’eau, Mao Peninou, vient tout juste de se résoudre à un article 40, qui fait obligation à tout dépositaire d’une parcelle d’autorité publique de dénoncer au parquet un éventuel fait délictueux. Et encore, selon Marianne, ce n’est qu’après un récent coup de fil d’un confrère de France Télévisions qu’il s’y serait résolu… «Hidalgo a œuvré en 2015 à la reconduction d’un système qui était déjà en pleine tempête judiciaire, sa posture de chevalier blanc ne va pas être tenable très longtemps», résume Marc Laimé, fin connaisseur du secteur via son blog «Les Eaux glacées du calcul égoïste».

Car les affaires du Siaap ne datent pas d’aujourd’hui, la justice pénale étant déjà saisie de précédents marchés suspects, toujours pour ses usines d’assainissement. Le Canard enchaîné, et plus récemment Ebdo,ont déjà détaillé les faveurs de Veolia pour des élus franciliens : voyages à l’étranger, matchs de rugby, visites de vignobles…

(1) Sollicités par Libé, ni Suez ni Veolia n’ont souhaité répondre.

Mardi 13 Mars 2018
Mardi 13 Mars 2018
JEAN-LUC TOULY
Lu 510 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 20

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide