ACME
Veolia invite à déjeuner plus de 1 000 maires dans le congrès de l'Association des Maires de France ce 21 novembre 2018 et à entendre son PDG et sans parler d'un stand luxueux offrant champagne et petits fours pendant 3 jours imputés sur les factures 21/11/2018 Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018 Sénégal -SDE: l’attribution provisoire à Suez suspendue  la bataille pour la distribution de l'eau n'est pas terminée 10/11/2018 SIAAP : RÉSILIATION D’UN MARCHÉ IRRÉGULIER 07/11/2018 La gestion directe fait baisser la facture d’eau à Lesparre Médoc 07/11/2018 Guadeloupe : Mobilisation du collectif d'usagers et des salariés de l'eau 8 novembre 2018 7h devant la Générale des Eaux Veolia 06/11/2018 L'ECHIQUIER MONDIAL. Eau : l'or du XXIe siècle ? 02/11/2018 Gestion de l’eau à Toulouse : une élue qui dérange 02/11/2018 Journal de 20h de France 2 du 1er novembre 2018 01/11/2018 MOBILISATION DES USAGERS ET TRAVAILLEURS DE L'EAU DE GUADELOUPE DU VENDREDI 31/10.2018 A 19H00 PLACE DE LA MAIRIE DE PETIT-BOURG 29/10/2018 M. Santini tente un coup de force contre la démocratie locale 29/10/2018 La Chambre Régionale des Comptes dans son rapport du 10 septembre dernier vient de mettre en demeure le SIAEAG de verser à l'Office de l'Eau de Guadeloupe plus d'un million d'euros pour retard de paiement de frais depuis 5 ans 05/10/2018 INTERVENTION devant le Président MACRON DE GERMAIN PARAN et JACQUES DAVILA représentants guadeloupéen de comité et d'associations d'usagers de l'eau et de lutte contre la corruption et d'associations nationales (ACME FRICC) 30/09/2018 Communiqué des Associations Guadeloupéennes de Défense des Usagers de l'Eau de la CANBT, de la CANGT et de CAP EXCELLENCE 27/09/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC  à la veille de la visite du Président de la République sur la question de l'accès à l'eau d'une bonne qualité 24h sur 24 et 7 jours sur 7 en Guadeloupe à l'instar des autres départements français 25/09/2018 20 minutes 24 septembre : Toulouse: Des citoyens veulent un référendum sur la gestion publique ou privée de l'eau 25/09/2018 Affaire SEEG Veolia – état Gabonais : Nicaise Moulombi, le visionnaire 01/09/2018 Veolia sous le coup d’une enquête pour corruption en Arménie 01/09/2018 Assises de l'eau : les quatre priorités fixées par le Gouvernement : Le comité stratégique de la filière eau est présidé par Antoine Frérot, PDG de Veolia !!! 30/08/2018 Rachat de la Saur par EQT : un jour sans fin… 28/08/2018 Veolia paie des voyages à Paris pour des hauts fonctionnaires arméniens afin d'augmenter le prix de l'eau 27/08/2018 Guadeloupe 19 juillet : Une conférence régionale sur l’eau à la Préfecture 20/07/2018 Quatre candidats en lice pour s'offrir le spécialiste de l'eau Saur 18/07/2018 LE GOUVERNEMENT ANNULE LES ASSISES DE L’EAU ! 16/07/2018 Le Télégramme 6 juillet : Quimper : Eau secours 29 et le Carepa sont à nouveau montées au créneau pour dénoncer un règlement de l’eau favorisant le délégataire au détriment des usagers 08/07/2018 Marianne 3 juillet : Fête de l’Huma : finies les tournées de Cuba Libre offertes par le SIAAP  Boîte de réception x 07/07/2018 Bordeaux: Suspectant de la corruption, une association Trans'cub dépose plainte sur le dossier eau : l'ACME et le FRICC soutiennent l'association de défense des consommateurs Trans'cub 05/07/2018 France Antilles 3 juillet : Guadeloupe : CAPESTERRE BELLE-EAU Gestion de l'eau : dépôts de plainte en cascade en perspective ? 03/07/2018 MARCHÉS DE L’EAU : LES BUREAUX D’ÉTUDE DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE 02/07/2018 Roquebrune Cap Martin la Riviera française Nice matin 2 juillet 2018 : Une association créée pour renégocier le prix de l'eau 02/07/2018 Marsactu par Lisa Castelly, le 29 Juin 2018 :   Soupçons d’emplois fictifs à la Seramm, filiale de Suez à Marseille Métropole 02/07/2018 Création à Roquebrune Cap Martin de l'Association de Sauvegarde de l'Eau de la CARF (Communauté d'Agglomération de la Riviera Française) 01/07/2018 Eau potable : Loches Sud Touraine fait le choix de la gestion publique 01/07/2018 Le chlordécone, ce poison 01/07/2018 France Antilles Guadeloupe 28 juin : Dossier de l'eau : les associations de défense des usagers font le point 28/06/2018 FRICC et ACME : C à vous France 5 25 juin 19h : le scandale du chlordécone en Martinique et en Guadeloupe et la réaction scandaleuse du ministre Nicolas Hulot 26/06/2018 20 juin : Outre mer 1ère 20 juin : Martinique : plainte pour détournement de fonds publics contre la SME 20/06/2018
           
HISTOIRES

Nestlé accusé de faire main basse sur les sources d'eau de la planète

- Ethique et rentabilité s'entrechoquent dans un contexte global inquiétant de privatisation des sources.
- Actionnaires et ouvriers tirent l'alarme, la direction reste intraitable.
- Délocalisation et offensive judiciaire sont possibles.



NESTLE AU BANC DES ACCUSES POUR UNE UTILISATION AMORALE DES RESSOURCES EN EAU DE LA PLANETE...

Nestlé accusé de faire main basse sur les sources d'eau de la planète
Accusée de faire main basse sur les sources libres d'eau de la planète pour les convertir en «bouteilles PET à 1 dollar», Nestlé est désormais, après le lait pour bébés, aussi critiquée sur sa gestion commerciale de l'or bleu.

Véritable jackpot pour la firme :
  • l'eau génère des ventes de 8 milliards de francs ,
  • un dixième de son chiffre d'affaires total.
  • Les précieuses sources en sa possession font l'objet d'un savant procédé industriel de déminéralisation pour être reformatées selon le goût standard «Pure life»...

    Les critiques d'actionnaires et réponses :
  • « Sachant que l'eau va devenir un gros problème, Nestlé a une responsabilité sociale en tant que i
[ premier producteur mondial », avertit un actionnaire.
  • « J'ai souvent entendu dans mes voyages que la société s'approprie les meilleures sources pour revendre l'eau. Mais même à un dollar la bouteille, c'est trop », critique-t-il, «peu de monde peut payer ce dollar». L'interpellateur s'adresse alors à Peter Brabeck: « Dans une interview, vous avez dit: «l'eau est une bonne affaire...», Ce n'est pas assez!».

    Lequel, patron de Nestlé, rétorque par une question existentielle:

    « Qu'est-ce que l'eau? Un droit de l'homme ou une marchandise qui a un prix? Sans eau, l'homme ne peut vivre, mais on ne peut pas la traiter comme si elle n'avait pas de coût...».

    Chiffrant les investissements du groupe : «400 milliards de dollars pour que les gens aient accès à l'eau », Brabeck continue d'interroger: « Qui paie? Les gouvernements ou les utilisateurs?», puis relativise: « Nestlé n'exploite que 0,0009% de toute l'eau douce disponible».

Nouvelle offensive judiciaire? Irregularité soulevée de la délocalisation de Perrier !

Nestlé accusé de faire main basse sur les sources d'eau de la planète
Monte alors à la tribune de Beaulieu le représentant des 1650 salariés de l'usine Perrier de Vergèze (Gard/F), filiale à problème de Nestlé Waters.Mâchant ses mots d'un fort accent du midi, le syndicaliste dénonce les menaces récurrentes de Brabeck de délocaliser la production du célèbre label vert.

L'Autrichien répète depuis de longs mois que l'appellation n'est pas liée à une source: « Je peux produire du Perrier n'importe où dans le monde ». Car, contrairement à Contrex ou Vittel, Perrier ne porte pas le nom de la ville dans laquelle elle est embouteillée.

Contestant avec force la légalité de cet argument, le délégué avertit:

« Délocaliser la marque Perrier, protégée par le droit des eaux, pourrait donner lieu à une tromperie et faire courir un risque juridique important ».

En clair, soutenus par les élus locaux du Gard, le syndicat CGT et certaines directives européennes, les ouvriers Perrier menacent de lancer une offensive judiciaire.
« Nestlé fait toujours face à un blocage à Vergèze», rappelle Le Monde(31/3), «majoritaire chez Perrier, la CGT continue de refuser la filialisation mise en place depuis le 1er janvier, et suspendue le 14 mars par le tribunal de grande instance de Nîmes».


Cri du coeur et froide réalité

Nestlé accusé de faire main basse sur les sources d'eau de la planète
Vient le tour du porte-parole des Verreries du Languedoc, usine d'embouteillage Perrier, de dénoncer l'éventualité « de remplacer le verre par du plastique ».

Une perspective « catastrophique du point de vue écologique et du point de vue de l'emploi ». Le militant s'emporte: « La population ne laissera pas se décomposer ces infrastructures », et lance ce cri du coeur: « Ne cautionnez pas la désertification économique du Languedoc Roussillon».

Après avoir patiemment écouté ces doléances, Peter Brabeck s'anime:

« On ne peut pas forcer les Chinois à acheter des bouteilles en verre dont le transport depuis Vergèze coûte cher. Chez eux, c'est moins cher ». Prenant le relais, le responsable de Nestlé Waters Carlo Donati ne mâche pas ses mots au sujet de Perrier: « Cette société est dans un climat de contestation plutôt que de constructivité depuis quelques années ».

Et le Tessinois d'asséner la froide réalité des chiffres:

« iAlors que la productivité annuelle de nos usines américaines est de plus de 2 millions de bouteilles et de 1,8 million celle de l'usine San Pellegrino, [la fabrique de Vergèze n'en produit que 600'000! Pour lui donner un avenir, il faut baisser ses salaires, de 30% plus élevé qu'ailleurs]i ».

Nestlé accusé de faire main basse sur les sources d'eau de la planète
Dialogue de sourds pour un conflit sans issue, tant les couperets de la restructuration et de la délocalisation paraissent inéluctables, l'établissement de Vergèze ayant perdu quelque 11 millions de francs en 2004...

Vendredi 22 Avril 2005
Vendredi 17 Mars 2006
JEAN-LUC TOULY
Lu 4908 fois


1.Posté par grairia boularaas le 29/05/2007 23:41
salut
j'ai l'honneure de vous contacter maintenant.je suis membre du personnelle titulaire de 1966 a 1980,retraitè à la CRAMA mantpellier 34000,solicitè de mes droites sociaux benificier de la retrait complementaire à 55 ans,chef famille de troi enfants droit sosiaux prioritaire,CNF CNE resider le gard 30250.par la justice.


Dans la même rubrique :

L'eau c'est la vie - 16/04/2008

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide