ACME
Des habitants de Souvigné, en Indre-et-Loire, dénoncent une eau de mauvais goût payée plus chère 16/01/2019 Invitation à un événement hors norme marche d'adieu au SYNDICAT D'EAU SAVIGNE SUR LATHAN HOMMES dissous par la lois NOTRE (37340) 14/01/2019 LA CADA OUVRE L’ACCÈS AUX COMPTES D’UNE CONCESSION, PAR PATRICK DU FAU DE LAMOTHE 13/01/2019 PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d’une commission d’enquête sur l’accès à l’eau potable, sa qualité et ses effets sur la santé en Outre-mer 18 décembre 2018 12/01/2019 La guerre est déclarée entre la municipalité de Brignoles et la société Suez : notre association ACME France est solidaire du maire de Brignoles 04/01/2019 RENCONTRE - DÉBAT  «Loi sur la gestion de l'eau : notre bien commun nous échappe-t-il ?» le 16/01/2019 à 20h00 Maison Mosaïque : 11, rue d'Ortimont Saint-Dié-des-Vosges 04/01/2019 Coupures d'eau : la fondation France Libertés relaxée des accusations de diffamation portées à son encontre par Veolia 21/12/2018 Recul de Santini face aux "gilets bleus" 20/12/2018 PROVISIONS POUR RENOUVELLEMENT : UN ARRÊT HISTORIQUE DU CONSEIL D’ÉTAT 20/12/2018 [Ouche & Montagne] Un pas de plus vers une gestion publique, écologique et démocratique de l’eau 18/12/2018 au : 3,30€ le m³ pour toutes les communes du Grand Besançon d’ici 2028 18/12/2018 Bordeaux Métropole : Trans’Cub s’attaque à la gestion de l’eau 17/12/2018 Réponses de Jacques Tcheng lors de la réunion de Quimper 17/12/2018 Nouvelles ponctions sur les finances des Agences de l'Eau 17/12/2018 Contrat de l’eau : une pétition pour faire gagner 120 millions d’euros à Bordeaux 13/12/2018 Toulouse 2020 : pas de multinationales dans mon eau ! 12/12/2018 Eau Secours 29. Dix ans de luttes contre les dérives de l’eau © Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/au-secours-29-dix-ans-de-lutte-contre-les-derives-de-l-eau-10-12-2018-12157958.php#ut0wca5apLGyHeY2.99 11/12/2018 Le Télégramme du 8 décembre : Quimper Marché de l’eau. Le dossier s’alourdit 08/12/2018 6 décembre à Paris : Sommet de l'économie organisé par Challenges avec comme partenaires Veolia, EDF, LVMH, Total,... : Réconcilier les 2 France 07/12/2018 Quimper Affaire de l’eau. Un des agents suspendus réintégré 06/12/2018 Réunion publique sur la gestion de l'eau à Quimper le 14 décembre 2018 05/12/2018 Loic Fauchon élu à nouveau président du Conseil Mondial de l'Eau 05/12/2018 L'oeil du 20h de France 2 du 6 novembre sur Wissous 02/12/2018 QUESTIONS liées au point 25 (1 508 pages) de l'ordre du jour du conseil communautaire de Paris Saclay du 28 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique sur l'eau à Avignon le 29 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique du 14 décembre sur la gestion de l'eau à Quimper 27/11/2018 Article n°Délibération du 26.11.2018 de prise d'acte de non transmission par le délégataire Suez de son Rapport Annuel d'activité 2017 à la ville de Wissous détentrice de la compétence assainissement depuis le 1.01.2016 et ses conséquences en mat4685 27/11/2018 Toulouse : comment Veolia et Suez ont gagné la bataille du marché de l’eau 27/11/2018 Le Conseil mondial de l’eau assigné devant le tribunal par des associations indiennes 26/11/2018 Nice : Eau : cinq communes rejoindront la régie en 2020 26/11/2018 Véolia Eau au rapport : Plus de 6 000 € de pénalités ont été appliquées pour le retard dans la transmission du rapport, le non-respect du nombre d’heures d’insertion à réaliser, des profits financiers ne correspondant pas aux comptes prévisionnels du 24/11/2018 Toulouse Métropole : Eau : le collectif manifeste et demande le report du vote 23/11/2018 Le Parlement espagnol ouvre le robinet de la remunicipalisation de l'eau 22/11/2018 Lettre A : Remous en vue à Toulouse Métropole après la "sélection" du duo Suez/Veolia 22/11/2018 Intervention de JL Touly ( 2h59mn50 à 3h2mn) au Congrès de l'Association des Maires de France lors du FORUM : La gestion patrimoniale de l'eau et de l'assainissement (Salle 300) 21/11/2018 : 09h30 à 12h30 en présence de J Launay président LREM du Com 22/11/2018 Veolia invite à déjeuner plus de 1 000 maires dans le congrès de l'Association des Maires de France ce 21 novembre 2018 et à entendre son PDG et sans parler d'un stand luxueux offrant champagne et petits fours pendant 3 jours imputés sur les factures 21/11/2018 Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018
           
Pétitions D'ACME

PASCUA LAMA Un projet minier contre la vie au Chili!

Nous demandons au gouvernement chilien de ne pas autoriser la mise en place du projet Pascua-Lama afin de protéger:



PASCUA LAMA <font color='red'> Un projet  minier</font> <font color='black' size=4>contre la vie au  Chili!</FONT>
  • L'intégrité des glaciers Toro I, Toro II et Esperanza;
  • La pureté des eaux des fleuves qui irriguent les vallées
  • San Felix et El Transito ;
  • La qualité de la production agricole de la région d'Atacama ;
  • La qualité de vie de la communauté Diaguita et de l'ensemble de la population de la région .


Chili : Quand la fièvre de l’or fait fondre les glaciers, par Benito Perez.

Le Courrier, jeudi 23 février 2006.




Dynamiter trois glaciers millénaires pour creuser une mine d’or ? Lorsque l’écho de cette histoire est parvenu à la rédaction, on a d’abord cru à une « légende urbaine » (rurale en l’espèce...), ces fameux hoax qui pullulent sur Internet.

Pourtant l’affaire est sérieuse. Très sérieuse même, pour la région semi-aride du Valle del Huasco (à 600 km au nord de Santiago du Chili), qui reçoit ses précieuses eaux de la Cordillère des Andes. C’est là, au lieu-dit Pascua Lama, à 4600 mètres d’altitude, que la Barrick Gold Corp. veut extraire la bagatelle de 600 000 tonnes d’or en dix ans. Un chantier devisé à 1,5 milliard de dollars, sans compter les mines annexes projetées ou déjà réalisées en Argentine toute proche.

L’ennui pour cette firme canadienne - numéro deux mondial de la mine d’or - c’est qu’une partie du pactole dort sous les glaciers Toro I, Toro II et Esperanza ( !), imposants géants bleu et blanc, que les écologistes chiliens n’entendent pas voir sacrifiés. Pis, craignant de voir se tarir la seule source d’eau de cette zone à la pluviométrie infime, les paysans du Valle del Huasco se sont aussi élevés contre les plans de la multinationale.

D’abord locale, la polémique enfla l’an dernier, au point de devenir l’un des enjeux de la campagne présidentielle, lorsque les communistes monnayèrent leur appui à la future présidente Michelle Bachelet contre l’abandon du projet de Pascua Lama.

Dans les cordes, Barrick Gold dut sortir son chéquier. Pour 60 millions de dollars, un barrage devrait être réalisé pour garantir l’or bleu aux agriculteurs de Huasco. La société canadienne, qui s’est engagée à n’employer que des mineurs de la zone, n’a pas non plus oublié d’arroser abondamment tout ce que la vallée compte d’organisations socioprofessionnelles. Même le magnat chilien de la mine, Jean Paul Luksic, a eu droit, le 14 février dernier, à son obole, sous forme de cession d’exploitations en Australie et au Pakistan.

Des gestes appréciés, mais jugés insuffisants par les autorités locales qui, le lendemain, refusaient que Toro I, Toro II et Esperanza soient endommagés... tout en autorisant leur exploitation mais de façon souterraine. La multinationale devra en outre lâcher 180 millions de dollars supplémentaires pour améliorer le bilan environnemental de son projet.

Victoire écologiste ? A en juger par les cris de joie qui ont jailli du siège de Barrick Gold, on peut en douter. Une satisfaction bien compréhensible, tant les « surcoûts » causés par les protestataires - estimés à 330 millions de dollars - sont à mettre en rapport avec les 10 milliards de bénéfice escompté. Et si la sanctuarisation de la surface des trois glaciers est un réel coup dur, le reste du massif est si riche en métal précieux que les Canadiens peuvent se frotter les mains.

Du côté des opposants, en revanche, on grimace. Même si Barrick Gold ne dynamite pas les trois glaciers, les écologistes demeurent persuadés que son chantier les endommagera. Mais, surtout, les « glaciers de pierre » - étendues de glace recouvertes de roches - vont, eux, être livrés aux bons soins d’une société dont les méthodes - dynamitage puis extraction au cyanure et au mercure - ont déjà fait leurs preuves juste de l’autre côté de la frontière argentine. En dix ans, les cas de cancer y auraient explosé de 150%, selon une source médicale.

A moins d’un veto de Mme Bachelet après son investiture du 11 mars, le versant chilien des Andes goûtera bientôt au même cocktail de mercure, cyanure, arsenic, plomb, antimoine et autres déchets miniers.

Benito Perez






Signataires (Firmantes) : Ville : Pays

PASCUA LAMA <font color='red'> Un projet  minier</font> <font color='black' size=4>contre la vie au  Chili!</FONT>
01 Joyce Lauzon, Sherbrooke, Québec, Canada
02 Lucille Montmigny, Sherbrooke, Québec, Canada
03 Robert Julien. Sherbrooke, Quebec, Canada
04 Lise J. O'Brien, Ottawa, Ontario, Canada
05 Frédéric Julien, Montréal, Québec, Canada
06 Jean Lapalme, Montréal, Québec Canada
07 Solange Demathieu, France, Corse
08 Faustina Pinelli, France, Corse
09 Frédéric Bourasseau, France
10 Corinne Machemehl, France
11 Juliette MOUTEREAU, France
12 Brigitte MORIN-DELAGE, France
13 Sylvie CARDONA, France
14 Christophe CORET, France
15 Anne BIJU-DUVAL, France
16 Daniel PARADA, France
17 JC ROUDIL, France
18 Colette BARBIERI, France
19 Marie VIALARD, France
20 Pierre DARMANGEAT, France
21 Chris PELLERIN, France
22 Philippe VIGNEAU, France
23 Camille MACHADO, France
24 Bernard ROPHE, France
25 Eric BILLARD, France
26 Suzy LAHOZ, France
27 Giuseppe NOIOSI, Suisse
28 Mirjam GEHRKE Allemagne
29 Brigitte DUBEAU France
30 Thomas LITZLER France
31 Stephanie MEYNARD Royaume-Uni
32 Helene HARDY France
33 Laurence BIANCO France
34 Pierre BIANCO France
35 Véronique BILLAND France
36 Chloe PLASSE France
37 Elsa CAMUS France
38 Maude MARCHAL France
39 Raymonde BOSSON Suisse
40 Pascal PEDRINI Suisse
41 Catherine LOUP Suisse
42 Maude MARCHAL France
43 Leslie GALLAY France
44 Carole JEANTET France
45 Sabine STEGLE Chili
46 Aurélie LELONG France
47 Anne BURBAN France présidente de l'association le sanctuaire des hérissons
48 Nathalie GILLY Belgique
49 Emilie LOURTIE Belgique
50 Fausto LORENZI Belgique
51 Clémence FEYENS Belgique
52 Isabelle LADURON Belgique
53 Christian LAPORTE Belgique
54 Bertrand CHAPELLIER Belgique
55 Julie CHARRIER France
56 Sofia CASCI Belgique
57 Ulrike ENGELHART Belgique
58 Elisabeth KARCHER France
59 Germain PUERTA France
60 Maya PUERTA France
61 Michele QUINTRIC France
62 Mireille AZOUZOU France
63 Severine STOCKLING France
64 Alexandra SUSINI France
65 Tina MICHETTIBelgique
66 Michael KAZMIERCZAK France
67 Jeanne ROUY France
68 Edwige LENGELE France
69 Damien GILLAIN Belgique
70 Nabil Sheikh Hassan Belgique
71 Pierre DARMANGEAT Naturaliste, auteur, photographe France
72 Dominique PETIT Art-therapeute. France
73 Guy-Marc CASSISA France
74 Siv O'NEALL éditorialiste France http://www.axisoflogic.com/France
75 Francine BOURGEOIS Ingénieur Inserm France
76 Jean-Luc LINCK France
77 Charlène PLONER musicienne France
78 Veronique MARTIN Chili
79 Cendrine SAUVENIER Belgique
80 Daniel DERIOT Secretaire CAPEN 71 France
81 Jean-Marie COEN Belgique
82 Dominique PETIT Art-therapeute France
83 Hervé GALEA Technicien Informatique Corsica
84 Véronique GRAND habitante de la terre France
85 Caroll BASSOLI amoureuse du Chili France
86 Dominique Marchal Belgique
87 Marie MOUGEVILLE France
88 Peironnenche Ivan France
89 Vincent VACELET France
90 Daniel GAULLIER Nouvelle Caledonie
91 Aline HUBERT France
92 Jean-Luc VIALARD France
93 Chloe PLASSE France Etudiante
94 Juliette MOUTEREAU France
95 Anne Laure JULLIAN DE LA FUENTE France architecte
96 Christian PAQUET Canada


UN PROJET MINIER CONTRE LA VIE

PASCUA LAMA <font color='red'> Un projet  minier</font> <font color='black' size=4>contre la vie au  Chili!</FONT>
article de septembre;

Un projet qu'il faut dénoncer sur la planète entière. Après la dictature Pinochet, une autre menace plane sur ce pays. Voir cette photo agrandie au bas de la pétition

Le projet Pascua Lama est bien réel ! La Barrick Gold Corporation, une multinationale veut déplacer un glacier dans le but d'assouvir sa soif d'or!

Situons tout d'abord le contexte :
Le Chili est un pays qui possède de grandes réserves d'eau douce, réparties en fleuves, lacs et glaciers. Comme tout le monde le sait, l'eau est un bien précieux, une ressource naturelle qui pourrait devenir la cause de grandes guerres dans le futur.

Dans la troisième région de ce pays, existe un lieu appelé " Valle de San Félix"(la Vallée de Saint Félix). C'est une commune où le chômage n'existe pas. Elle est peuplée d'agriculteurs qui apportent au pays sa seconde richesse financière la plus importante (en tant que région). Cette localité est arrosée par deux fleuves, qui prennent leurs glaciers de la cordillère proche. Ils offrent l'eau la plus pure du Chili!.

TRESOR D'AMERIQUE

PASCUA LAMA <font color='red'> Un projet  minier</font> <font color='black' size=4>contre la vie au  Chili!</FONT>
Les ennuis ont commencé lorsque quelqu'un a découvert sous ces glaciers le "TRESOR D'AMERIQUE" qui consiste en millions de dollars en or, argent et autres minerais.

Pour pouvoir extraire ces métaux, il est nécessaire de casser, de détruire les glaciers (du jamais vu auparavant dans le monde!) et d'y faire deux énormes trous aussi grands que Chuquicamata (note du traducteur : soit aussi grand chacun qu'une montagne entière): l'un sera pour extraire les minéraux,l'autre pour y jeter les déchets (les industries minières ne pratiquent pas de recyclage).
Le nom de ce projet est 'Pascua Lama'. Il va être mis en application par une entreprise multinationale dont Bush père est l'un des actionnaires...

LES ACCORDS DU GOUVERNEMENT CHILIEN

Le gouvernement chilien a déjà approuvé ce projet, fixant la date du début des travaux dans le courant de cette année (2006), uniquement parce que les agriculteurs ont réussi à le faire ajourner jusqu'ici.

Ce qui nous préoccupe c'est en fait qu'en détruisant le glacier, ils s'apprête à détruire aussi cette précieuse réserve d'eau douce, s'attaquant aux deux fleuves qui abreuvent cette région et contaminant toute l'eau pour la population des alentours. Désormais, elle ne pourra plus servir qu'à l'arrosage et deviendra impropre à la consommation humaine et même animale. De plus, jusqu'au dernier gramme,

De plus, jusqu'au dernier gramme, L'OR IRA À LA RÉSERVE, IL N'EN RESTERA RIEN DANS LEUR PAYS.

PASCUA LAMA <font color='red'> Un projet  minier</font> <font color='black' size=4>contre la vie au  Chili!</FONT>
Alors qu'ils auront à faire face à l'eau polluée avec les saletés et avec les maladies qui y feront leur nid! Ça fait longtemps que ces gens luttent pour leur terre, qui est leur unique source de travail. Mais ils n'ont pas eu le droit de s'exprimer à la télévision à cause d'une ordonnance du Ministère de l'Intérieur. Leur seul espoir de mettre un frein à ce projet est de le faire connaître au plus grand nombre possible de personnes afin de pouvoir saisir le secours de justice Internationales.

Je sais que ceci ne vous importe peut-être pas personnellement, mais je vous demande, si vous le pouvez, de le transmettre à vos amis. Nous vous prions de faire circuler cette campagne parmi vos amis/amies de la manière suivante :

Vous copiez le texte sur cette page. Vous collez le texte dans un nouveau courriel en y mettant votre signature, puis vous le faites parvenir à votre carnet d'adresses.

IMPORTANT nous demandons que la 100ième personne à signer la liste nous fasse parvenir les 100 signatures au courriel : noapascualama@yahoo.ca pour les acheminer au gouvernement chilien.

Merci.

SIGNEZ ici

Eléments d'information : Pascua-Lama est un projet d'extraction d'or (et deuxièmement, d'argent et de cuivre) géré par l 'entreprise canadienne Barrick Gold

La mine à ciel ouvert serait située à près de 5000 mètres d'altitude, à la frontière entre le Chili et l'Argentine (sur la Cordillère des Andes) et la construction du chantier nécessiterait le déplacement de 3 glaciers. Les experts déclarent qu'il est impossible de tenter de déplacer un glacier sans le détruire.

Il n'y a pas de précédent dans le monde d'un plan d'intervention protégée des glaciers « plan de manejo de glaciares ». Ce concept utilisé par la Barrick Gold n'a aucune rigueur scientifique. L'entreprise Barrick se propose d'utiliser un procédé comportant du cyanure et de l'acide sulfurique (lixiviation) pour l'extraction de l'or dans la mine à ciel ouvert, ce qui produirait un haut degré de contamination aux conséquences graves et irréversibles sur la qualité de l'eau, nécessaire à la survie et au travail agricole de la communauté. Dans cette région il y a des communautés descendant de la culture indigène diaguita, dont les droits sont déjà violés par une vente illégale de leurs terres à l'entreprise minière (une procédure judiciaire a été présentée en 2001 à ce sujet) et qui, par l'effet de la contamination des eaux, seraient condamnées à l'extinction.

Visionnez un diaporama à l'adresse suivante : www.cs3r.org/show.php?id=522
Voir le site du Comité des trois rivières

Jeudi 23 Février 2006
Samedi 24 Mars 2007
Jean Lapalme
Lu 9884 fois


1.Posté par Solange le 24/02/2006 09:04
Solidaire pour ne pas laisser faire une telle ignominie !

2.Posté par Faustina Pinelli le 24/02/2006 09:05
Pregu l'autorità di u Cili di ùn dà micca u sò accunsente per u prughjettu Pascua-Lama.

3.Posté par corinne machemehl le 01/03/2006 12:11
non à la destruction des 3 glaciers

4.Posté par juliette MOUTEREAU le 04/03/2006 11:04
je dis non au projet Pascua Lama ; les américains ne font cela que pour de l'argent, je trouve cela révoltant de priver toute une popullation de leur seule richesse=l'or bleue. Cette eau leur permet de vivre au qotidien,elle sert à l'irrigation de leur agriculture. Encore une fois je dis non à ce projet et je soutiens les chiliens. Je n'ai que 17 ans mais cela me tient à coeur.

5.Posté par Colette BARBIERI le 22/03/2006 12:23
Il faut que Madame la Présidente interdise ce projet ABSOLUMENT car malheureusement ce sont les Chiliens qui en subiront les conséquences, et puis il y en a marre de tous ces promoteurs et autres multinationales qui se croient tout permis avec leur argent. Il faut vraiment que tout le monde prenne conscience que l-on ne doit pas tout leur permettre. Protégeons le CHILI contre tous ces futurs envahisseurs!!!

6.Posté par Pierre DARMANGEAT le 22/03/2006 12:24
C'est tellement monstrueux qu'hormis un livre de cinq cents pages, il n'y a guère de commentaire à formuler ! Espérons que Mme la présidente de la République chilienne réagira au plus vite…

7.Posté par Philippe VIGNEAU le 22/03/2006 12:25
c'est une blague ce projet ?

8.Posté par bernard ROPHE le 22/03/2006 12:26
halte au criminel projet minier

9.Posté par eric BILLARD le 22/03/2006 12:26
l homme est devenu fou !

10.Posté par mirjam GEHRKE le 27/03/2006 10:03
Il est inacceptable que l'equilibre écologique d'une regione entière sois sacrifié pour les interêts économiques d'une entreprise étrangère, qui va exploiter la mine seulement pendant quelques dizaines d'années, et va détruire la vie dans une région de Chili, ou l'homme a developpé une culture centenaire dans le desert. La culture, l'histoire, la vie des peuples indigènes de la region, tout cela ne se peut récupérer après l'avoir sacrifié en nom du capitalisme néolibéral.

11.Posté par Suzy LAHOZ le 27/03/2006 10:05
OUI à la VIE digne, NON au fric et à la mort

12.Posté par Maude Marchal le 05/04/2006 00:13
Bravo de sauver cette belle nature

13.Posté par Raymonde Bosson le 05/04/2006 00:14
J'aime la nature , il faut à tout prix la sauver

14.Posté par Pascal Pedrini le 05/04/2006 00:15
Suisse Restaurateur Battez-vous! Ne les laisser pas détruire ces beaux glaciers !

15.Posté par Catherine Loup le 05/04/2006 00:16
Suisse Gardez la nature comme elle est , ces belles sources pures Genève

16.Posté par Maude Marchal le 05/04/2006 00:17
Garder les glaciers et la beauté naturelle des paysages

17.Posté par Leslie GALLAY le 05/04/2006 16:13
c'est n'importe quoi!!!

18.Posté par Carole JEANTET le 07/04/2006 11:47
Merci pour la petition, un peu de respect de la nature et des hommes n a jamais fait de mal à personne !

19.Posté par Pierre DARMANGEAT le 06/06/2006 13:12
Naturaliste, auteur, photographe : C'est tellement monstrueux qu'hormis un livre de cinq cents pages, il n'y a guère de commentaire à formuler ! Espérons que Mme la présidente de la République chilienne réagira au plus vite… 01/06/2006

20.Posté par francine bourgeois le 20/06/2006 18:38
2 Acte: après les hommes femmes et enfants ils détruisent leur Terre.
massacre à la tronçonneuse. ne laissons plus faire.

21.Posté par Dominique PETIT le 18/09/2006 19:07
Il est important d'agir pour la sauvegarde de notre planète .France

22.Posté par Damien GILLAIN le 18/09/2006 19:08
sauvez le chili!

23.Posté par Siv O'Neall le 18/09/2006 19:09
Lutte essentielle contre les corporations qui nous tuent.

24.Posté par Hervé GALEA le 16/10/2006 09:37
Contre le pouvoir de l'argent pour les intérêts de certains au détriment de la terre et des hommes.

25.Posté par véronique grand le 16/10/2006 09:38
stop!!!!

26.Posté par BalbontinB le 22/01/2007 16:49
bonjour !
Je recherche des infos sur Pascua Lama: Est-ce que ce projet infame suit son cours ?
A t'on pu le stopper , ou le retarder?
Pour quand est prévu?

Merci de me répondre,
mes meileures salutations
BarbaraB

27.Posté par juliette MOUTEREAU le 02/03/2007 11:43
c'est abérrant, car ils vont détruire le bien le plus précieux pour les habitants du Chili, ils vont polluer cette eau pure. En plus l'or qu'ils vont extraire ne sera pas donner au Chiliens. Donc je suis contre ce projet.

28.Posté par Elizabeth C. le 19/04/2007 16:45
Je dis non ! à l'exploitation de ces réserves d'or et autres minerais. La survie de milliers de chilien en dépend et c'est monstrueux de contaminer leau et détruire des biens qui leur sont précieux seulement pour enrichir une compagnie. La vie humaine vaut plus que quelques pépittes d'or.

29.Posté par Vandemeulebrouck Paul le 03/01/2008 09:59
Etudiant


Dans la même rubrique :

Les leçons de Suez - 10/03/2006

1 2

Pétitions D'ACME | Pétitions des associations amies | Appels

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide