ACME
Guadeloupe : protestation contre les coupures répétées d'eau 25/06/2019 SIAAP-VALENTON : LE RETOUR DE LA SEMOP 23/06/2019 NOUVELLES DU FRONT (BLEU) 23/06/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME du 20 juin 2019 sur la gestion de l'eau en Martinique 20/06/2019 Martinique : CAP Nord : le marché de l’eau annulé par le tribunal administratif 20/06/2019 Risque de reprise de la SEMOP au SIAAP 20/06/2019 L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019 Question sur la gestion de l'eau en Guadeloupe "L'argent de l'eau était là... Il y a eu des trains de vie somptuaires dans des proportions extraordinaires, dans certain cas l'eau était remplacé par le champagne " Yves COLCOMBET, Président de la Chamb 22/05/2019 France Info Martinique 1ère 7 mai 2019 : La facture de l'eau semble de plus en plus trouble en Martinique 08/05/2019 Martinique 1ère journal 19h 5 mai 2019 : La gestion de l'eau en Martinique est très chère et trouble 06/05/2019 Martinique, l'eau la plus chère de France  « Dénoncer les abus autour du prix de l'eau » 06/05/2019 Population de la Martinique  le comité citoyen du Sud de la Martinique vous invite à venir nombreux à la grande  réunion d information sur les problématiques de l eau  le vendredi 3 mai 2019  à 18 heures à la mairie de Sainte Luce 28/04/2019 RCI 25 avril 2019 : Le Comité Citoyen de Sud souhaite se faire entendre sur le coût de l'eau 26/04/2019 Nice matin 10 avril 2019 : Roquebrune-Cap-Martin : La renégociation du prix de l'eau doit être la priorité 10/04/2019 L’AFFAIRE DES COMPTEURS D’EAU "JETABLES" REBONDIT AU CONSEIL DE PARIS 03/04/2019 L’eau dans l’agglo. Saint-Avé : du privé à la régie municipale 02/04/2019 Saint Martin : Eau et assainissement : premières factures plutôt salées, les explications 02/04/2019 JARNY - Meurthe et Moselle Eau potable : pourquoi la Ville ne va pas reconduire le contrat Veolia 02/04/2019 LE GRAND PARIS DE L’EAU D’ANDRÉ SANTINI AVANCE GAILLARDEMENT 28/03/2019 "Merci les Français!": 750.000 euros d’indemnités partagés en toute illégalité entre le directeur et des administrateur de la SIAAP 27/03/2019 L’enquête - Vittel : la bataille de l’eau - C Politique, la suite - 24/03/19 25/03/2019 22 mars 2019 Journée mondiale de l'eau : COMMUNIQUE DE L'ACME Association pour le Contrat Mondial de l'Eau France 21/03/2019 A Paris, le naufrage des compteurs d’eau - Marc Laimé 19/03/2019 La Guadeloupe opte pour un syndicat unique de l'eau dés cette année 19/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Scandale des compteurs d'eau : voici la preuve que c'est Eau de Paris qui enfume 16/03/2019 Marianne 15 mars 2019 : Eau de Paris : 94 000 compteurs d'eau jetables à 30 millions d'euros ! 15/03/2019 Eau potable au Sénégal : l’autorité des marchés publics annule l’attribution du marché à Suez 08/03/2019 GUADELOUPE /GRANDE-TERRE La CARL et la CANGT vont gérer ensemble leurs problèmes d'eau et l'élimination de leurs déchets 06/03/2019 Le divorce entre Suez et la mairie prononcé 28/02/2019 Médiacités 26.02.2019 : Veolia, le CICE et la baisse du contrat de gestion de l’eau à Toulouse 26/02/2019 La Chambre Régionale des Comptes de Martinique est saisie à cause des 14 millions de déficit de l'Espace Sud 20/02/2019 Une nouvelle répartition des contributions des agences de l'eau aux opérateurs de la biodiversité 19/02/2019 SEEG : Veolia vend ses parts à l’Etat et renonce à toute action judiciaire ! 19/02/2019
           
Carnet Rose

Pour la défense du service public de l’eau à St Jean de la Ruelle

Les captages de St Jean de la Ruelle ne sont pas protégeables : la commune doit trouver de nouvelles ressources. Deux solutions s’offrent à elle :

· raccordement au réseau de la ville d’Orléans, géré par la multinationale Suez-Lyonnaise des Eaux
· création d’un syndicat public avec la commune de Saran, et utilisation de forages en forêt d’Orléans
Fin décembre, la municipalité de St Jean de la Ruelle s’apprête à faire un très beau cadeau à la multinationale Suez-Lyonnaise des eaux en lui offrant la production de l’eau distribuée dans la commune.
C’est ce qui ressort de la commission qui s’est tenue le 9 novembre 2006 en séance non publique. Certains élus y ont manifesté leur hostilité à la proposition d’une autre commune (Saran) de constituer un pôle intercommunal pour distribuer de l’eau puisée sous la forêt d’Orléans, à Chanteau, en périmètre protégé.

La décision n’est pas encore arrêtée de manière irréversible.



CAS D’EAU DE NOEL

Pour la défense du service public de l’eau à St Jean de la Ruelle
LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES (DONT DE NOMBREUX MEMBRES HABITENT ST JEAN DE LA RUELLE) SOUHAITENT PERMETTRE AUX HABITANTS DE LA COMMUNE DE DONNER LEUR AVIS AFIN DE GUIDER LE CHOIX DES ELUS.

EAU PRIVEE : DEBAT FAUSSÉ ET MAUVAISES RAISONS

Pourquoi avoir confié l’étude de comparaison entre les deux solutions à la SAFEGE, filiale du groupe SUEZ, lui-même maison mère de la Lyonnaise des Eaux ? En présentant ses observations le 9 novembre d’une manière très favorable à la Lyonnaise, la SAFEGE a-t-elle agit comme bureau d’étude distancié et indépendant ou comme VRP de sa maison mère ? Certains élus ont évoqué des raisons sanitaires urgentes pour capituler devant la solution immédiate de se lier à la multinationale Suez-Lyonnaise des eaux. D’autres ont suggéré d’acheter à la Lyonnaise tout de suite et de voir, plus tard, pour la solution intercommunale...

MAIS

On peut se demander pourquoi l’attente a été si longue, depuis que les problèmes sont apparus, avant que l’on se tourne brutalement vers la Lyonnaise. Quelle autorité médicale peut, par ailleurs, certifier que l’on encourt un danger quantifiable plus grand en consommant pendant trois ans (durée prévisible de mise en oeuvre de la solution intercommunale) une eau à 53 mg/l de nitrates plutôt qu’à 49 mg/l ? De plus, choisir la solution présentant le plus de risques en matière de pollutions pour régler un problème de pollution dénote une incohérence certaine (et/ou une information faussée ?). Si l’on se lie à la Lyonnaise maintenant, il sera trop tard, demain, pour réaliser les investissements permettant de capter et distribuer l’eau puisée sous la forêt d’Orléans. Inutile, enfin, d’insister sur l’argument publicitaire selon lequel l’eau de la Lyonnaise a un goût labellisé. Il suffit de savoir qu’une eau doit être conforme aux normes sanitaires et que la nappe située sous la forêt d’Orléans (prochain forage de Saran) est convoitée et exploitée par plusieurs embouteilleurs d’eau de source.

EAU PRIVEE : DANGERS ET IMPREVOYANCE

La solution Lyonnaise des eaux est immédiate mais elle ne garantit pas notre sécurité pour l’avenir. Selon les experts unanimes, deux dangers menacent la distribution de l’eau potable :

o LA RARETE (due aux pollutions diverses et à la surexploitation humaine des ressources)
o UNE AUGMENTATION INCONTROLABLE DU PRIX

OR

Le raccordement de tout ou partie du nord-ouest de l’agglomération orléanaise aux captages du Val ne répond pas à la nécessité de diversifier les sources d’approvisionnement, pour faire face aux risques de pollutions diffuses ou accidentelles et de pénurie de la ressource. Seuls des captages multiples et interconnectés permettent d’offrir des solutions de secours en cas de pollutions. L’achat de l’eau (en fermage) à la Lyonnaise nous expose encore plus à un risque d’augmentation incontrôlée du prix de l’eau, ressource vitale. Les intérêts d’une multinationale (et donc le prix de l’eau distribuée) sont dictés par les intérêts privés des actionnaires.

ATTENTION : ce qui devient rare peut se vendre très cher !

Sécurité, respect des normes sanitaires, développement durable et maîtrise du coût de l’eau :

METTONS EN PLACE UNE SOLUTION PUBLIQUE INTERCOMMUNALE

Seule, la création d’un syndicat intercommunal nous permettra de contrôler, par l’intermédiaire des élus que nous pouvons désigner ou démettre par nos votes, le prix de l’eau distribuée. La Cour des Comptes a recommandé aux communes, dans son rapport sur la distribution de l’eau de 2003, de se regrouper pour mieux maîtriser leurs investissements, les conditions de distribution et le coût de l’eau. Les élus de St Jean de la Ruelle doivent prendre leur responsabilité et assurer notre sécurité pour notre approvisionnement en eau potable, à un prix maîtrisé, durablement, sans a priori ni prétexte idéologique.

POUR GARANTIR L’AVENIR DE NOS ENFANTS ET LE NOTRE :
  • OUI A UNE EAU POTABLE CONFORME AUX NORMES SANITAIRES
  • OUI A UNE EAU DONT LE PRIX EST MAITRISE PAR DES AUTORITES PUBLIQUES DANS LE RESPECT DE L’INTERET GENERAL
  • OUI AUX INVESTISSEMENTS QUI ASSURENT NOTRE SECURITE POUR L’AVENIR
  • OUI A UN REGROUPEMENT DE COMMUNES SANS A PRIORI POUR ASSURER NOTRE DEVELOPPEMENT
  • OUI A LA MISE EN OEUVRE, SANS DELAI, DES TRAVAUX PERMETTANT DE PUISER L’EAU EN PERIMETRE PROTEGE (Forêt d’Orléans) ET DE LA DISTRIBUER A UN COUT CONFORME A L’INTERET GENERAL

Signataires : Attac45, Parti Communiste Français, Collectif de défense et de développement des services publics du Loiret, Confédération Nationale du Logement, Fédération Syndicale Unitaire, Syndicat National de l’Environnement-FSU, Union Syndicale Solidaires, CGT-Communaux de St Jean de la Ruelle

Consultation citoyenne

Pour la défense du service public de l’eau à St Jean de la Ruelle
Bulletins de vote
Pour donner son avis dans le cadre de la consultation citoyenne - à imprimer puis renvoyer







Dimanche 2 Septembre 2007
Dimanche 2 Septembre 2007
JEAN-LUC TOULY
Lu 2361 fois

Dans la même rubrique :

Carnet Rose

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide