ACME
Toulouse 2020 : pas de multinationales dans mon eau ! 12/12/2018 Eau Secours 29. Dix ans de luttes contre les dérives de l’eau © Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/au-secours-29-dix-ans-de-lutte-contre-les-derives-de-l-eau-10-12-2018-12157958.php#ut0wca5apLGyHeY2.99 11/12/2018 Le Télégramme du 8 décembre : Quimper Marché de l’eau. Le dossier s’alourdit 08/12/2018 6 décembre à Paris : Sommet de l'économie organisé par Challenges avec comme partenaires Veolia, EDF, LVMH, Total,... : Réconcilier les 2 France 07/12/2018 Quimper Affaire de l’eau. Un des agents suspendus réintégré 06/12/2018 Réunion publique sur la gestion de l'eau à Quimper le 14 décembre 2018 05/12/2018 Loic Fauchon élu à nouveau président du Conseil Mondial de l'Eau 05/12/2018 L'oeil du 20h de France 2 du 6 novembre sur Wissous 02/12/2018 QUESTIONS liées au point 25 (1 508 pages) de l'ordre du jour du conseil communautaire de Paris Saclay du 28 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique sur l'eau à Avignon le 29 novembre 2018 28/11/2018 Réunion publique du 14 décembre sur la gestion de l'eau à Quimper 27/11/2018 Article n°Délibération du 26.11.2018 de prise d'acte de non transmission par le délégataire Suez de son Rapport Annuel d'activité 2017 à la ville de Wissous détentrice de la compétence assainissement depuis le 1.01.2016 et ses conséquences en mat4685 27/11/2018 Toulouse : comment Veolia et Suez ont gagné la bataille du marché de l’eau 27/11/2018 Le Conseil mondial de l’eau assigné devant le tribunal par des associations indiennes 26/11/2018 Nice : Eau : cinq communes rejoindront la régie en 2020 26/11/2018 Véolia Eau au rapport : Plus de 6 000 € de pénalités ont été appliquées pour le retard dans la transmission du rapport, le non-respect du nombre d’heures d’insertion à réaliser, des profits financiers ne correspondant pas aux comptes prévisionnels du 24/11/2018 Toulouse Métropole : Eau : le collectif manifeste et demande le report du vote 23/11/2018 Le Parlement espagnol ouvre le robinet de la remunicipalisation de l'eau 22/11/2018 Lettre A : Remous en vue à Toulouse Métropole après la "sélection" du duo Suez/Veolia 22/11/2018 Intervention de JL Touly ( 2h59mn50 à 3h2mn) au Congrès de l'Association des Maires de France lors du FORUM : La gestion patrimoniale de l'eau et de l'assainissement (Salle 300) 21/11/2018 : 09h30 à 12h30 en présence de J Launay président LREM du Com 22/11/2018 Veolia invite à déjeuner plus de 1 000 maires dans le congrès de l'Association des Maires de France ce 21 novembre 2018 et à entendre son PDG et sans parler d'un stand luxueux offrant champagne et petits fours pendant 3 jours imputés sur les factures 21/11/2018 Salon 2018 du livre des lanceurs d'alerte 19/11/2018 M Moudenc président de Toulouse Métropole un vrai père noel !!! 17/11/2018 Café citoyen sur la gestion de l’eau 14 novembre à 19h30 50 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Saint-Maurice 13/11/2018 Arménie : Une amende de 20 millions drams à payer par la compagnie « Véolia Djur » 11/11/2018 Sénégal -SDE: l’attribution provisoire à Suez suspendue  la bataille pour la distribution de l'eau n'est pas terminée 10/11/2018 SIAAP : RÉSILIATION D’UN MARCHÉ IRRÉGULIER 07/11/2018 La gestion directe fait baisser la facture d’eau à Lesparre Médoc 07/11/2018 Guadeloupe : Mobilisation du collectif d'usagers et des salariés de l'eau 8 novembre 2018 7h devant la Générale des Eaux Veolia 06/11/2018 L'ECHIQUIER MONDIAL. Eau : l'or du XXIe siècle ? 02/11/2018 Gestion de l’eau à Toulouse : une élue qui dérange 02/11/2018 Journal de 20h de France 2 du 1er novembre 2018 01/11/2018 MOBILISATION DES USAGERS ET TRAVAILLEURS DE L'EAU DE GUADELOUPE DU VENDREDI 31/10.2018 A 19H00 PLACE DE LA MAIRIE DE PETIT-BOURG 29/10/2018 M. Santini tente un coup de force contre la démocratie locale 29/10/2018 La Chambre Régionale des Comptes dans son rapport du 10 septembre dernier vient de mettre en demeure le SIAEAG de verser à l'Office de l'Eau de Guadeloupe plus d'un million d'euros pour retard de paiement de frais depuis 5 ans 05/10/2018 INTERVENTION devant le Président MACRON DE GERMAIN PARAN et JACQUES DAVILA représentants guadeloupéen de comité et d'associations d'usagers de l'eau et de lutte contre la corruption et d'associations nationales (ACME FRICC) 30/09/2018 Communiqué des Associations Guadeloupéennes de Défense des Usagers de l'Eau de la CANBT, de la CANGT et de CAP EXCELLENCE 27/09/2018 COMMUNIQUE DE L'ACME ET DU FRICC  à la veille de la visite du Président de la République sur la question de l'accès à l'eau d'une bonne qualité 24h sur 24 et 7 jours sur 7 en Guadeloupe à l'instar des autres départements français 25/09/2018 20 minutes 24 septembre : Toulouse: Des citoyens veulent un référendum sur la gestion publique ou privée de l'eau 25/09/2018 Affaire SEEG Veolia – état Gabonais : Nicaise Moulombi, le visionnaire 01/09/2018
           
ACTIONS JURIDIQUES

Proposition de création d'une commission d'enquête sur le rôle des multinationales de l'eau à l'international

PROPOSITION DE RESOLUTION

visant à la création d’une commission d’enquête sur le rôle des sociétés françaises de distribution de l’eau à l’étranger et à ses conséquences dans les domaines économiques et sociales.



Présentée par Noël Mamère, Martine Billard, Yves Cochet

Proposition de création d'une commission d'enquête sur le rôle des multinationales de l'eau à l'international
EXPOSE DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Les entreprises françaises de distribution de l’eau, notamment Veolia et Suez jouent un rôle croissant dans les rapports entre la France et les autres nations, ainsi que dans le domaine majeur de la distribution de l’eau et de son traitement.

Présents dans de nombreux pays ( Bolivie, Argentine, Chili, Uruguay, Ghana…).

Elles assurent une présence multiforme de la France dans les domaines économiques et financiers. Elles entretiennent des rapports au plus haut niveau, avec des dirigeants de ces pays et interfèrent directement dans la politique d’aide publique au développement menée par la France. Elles distribuent de l’eau à plus de 3OO millions de personnes sur 130 pays, chiffre en croissante augmentation sur un marché évalué à 1OOO milliards de dollars par la Banque Mondiale.

Le secteur privé de l'eau couvre au total 8% de la population mondiale et son objectif est d'atteindre 25% correspondant à la presque totalité de la population solvable. Les revenus annuels des multinationales dépassent déjà d’un tiers ceux du secteur pharmaceutique. En 2004, Suez, a réalisé un gain de 1, 8 milliards d’euros pour un revenu total de 40, 7 milliards d’euros. Pourtant cette politique a un coût. Dans de nombreux pays, ces multinationales sont contestées par les populations. Des mouvements sociaux en Bolivie, en Argentine, au Ghana, en Uruguay , au Chili refusent les hausses continuelles des tarifs de
l’eau et pratiques contractuelles de ces sociétés qui plaçant le profit avant le droit d’accès à l’eau coupent la distribution aux usagers qui ne sont pas en mesure de payer, prennent des mesures de rétorsion en cas de rupture des contrats et refusent d’étendre les services aux populations les plus pauvres. Suez a dû déjà se retirer d’Atlanta aux USA et en Argentine, est en passe de le faire en Bolivie et est mis en procès par des centaines de familles au Chili. Veolia s’implante en Chine où elle signe des contrats de concession sur la base de tours de tables léonins financés par la Banque Mondiale comme le montre le livre d’Yves Stefanovitch, l’Empire de l’eau.

Le rapport d’information n°1859 " Pétrole et éthique " et des recommandations le 13 octobre 1999. De la Mission d’enquête parlementaire sur l’activité des entreprises pétrolières françaises à l’étranger présentée au nom de la Commission des Affaires Etrangères avait déjà mis en lumière les pratiques douteuses des entreprises du secteur des hydrocarbures. Cette Mission avait notamment souhaité que la Parlement puisse être informé de décisions d’accorder des aides et des garanties publiques à des projets d’exploitation, les règles de conditionnalité lui paraissant insuffisantes. Elle souhaitait l’établissement de codes de conduites propre aux entreprises environnementales ainsi que la création d’un observatoire de l’application des normes sociales et environnementales par les entreprises chargées de promouvoir ces normes et d’assurer leur respect. Dans le cas de la production et de la distribution de l’eau, nous nous retrouvons dans le même cas de figure. L’Etat doit être conscient que la détérioration de l’image des compagnies d’eau françaises rejaillit immanquablement sur l’image de la France. Nous ne voudrions pas que se transpose dans le domaine international, les pratiques qui en France ont valu à des responsables politiques et à ces sociétés d’être condamnés par la justice en raison de faits délictueux avérés par exemple à Grenoble. L’eau en France comme dans le reste du monde n’est pas une marchandise mais une ressource rare et un bien commun qui ne peut être privatisé.

Les questions qui se posent sont nombreuses et graves :
  • Quelle est donc l’action réelle de Suez, Veolia ou Saur?
  • Ces entreprises agissent-elles conformément aux missions de services publiques qu’elles prétendent remplir en France dans leur politique vis à vis des collectivités locales ?
  • Que deviennent les aides accordées par la Banque Mondiale et les institutions financières
    internationales dans le cadre du Partenariat Public Privé à ces entreprises?
  • Cette situation aura-t-elle des répercussions sur les rapports entre la France et les pays concernées ?

Il est donc maintenant nécessaire de faire un bilan des actions de Veolia, de SUEZ et de la SAUR dans les zones où elles agissent et de leurs conséquences sur les rapport de la France avec ces Etats ainsi que sur l’image de notre pays dans ces parties du monde. Cet état des lieux de la situation devra notamment préciser le montant des aides à ces entreprises accordés par les institutions financières internationales dans le cadre de l’aide publique au développement.

Sous le bénéfice de ces observations, nous vous demandons, Mesdames et Messieurs, d’adopter la proposition de résolution suivante.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

Proposition de création d'une commission d'enquête sur le rôle des multinationales de l'eau à l'international
Article unique

En application des articles 140 et suivants du Règlement, est créée une commission d’enquête parlementaire de vingt-cinq membres relative au rôle des sociétés françaises de l’eau à l’étranger, au bilan de leur action et à ses conséquences sur les rapports de la France avec les Etats concernés ainsi que sur l’image de notre pays dans le monde. La commission fera notamment le point sur la nature des contrats instaurés entre ces entreprises et les autorités des pays concernés, l’utilisation des fonds publics des institutions financières internationales et le respect des normes sociales et environnementales.

Lundi 24 Octobre 2005
Jeudi 30 Mars 2006
L'équipe ACME
Lu 2454 fois

Dans la même rubrique :

L'eau à Paris - 02/12/2004

VEOLIA EN ALLEMAGNE - 02/12/2004

LOBBYING | PRIVATISATION DANS LE MONDE | PRIVATISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION EN FRANCE | REMUNICIPALISATION DANS LE MONDE | ACTIONS JURIDIQUES | EAU A PARIS | L'EAU DE LILLE | L'EAU DE LYON | L'EAU de CORSE | L'EAU de BRETAGNE | EAU A TOULOUSE | Water Makes Money le Procès

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide