ACME
Guadeloupe : GERMAIN PARAN,PRÉSIDENT DU CDUE « L'usager de l'eau doit être au centre des débats » 09/12/2019 La justice enquête sur la gestion de l'eau dans le sud de l'aisne dont le délégataire est VEOLIA 15/11/2019 Le Télégramme 8 novembre 2019 Eau Secours 29 les candidats aux municipales sous pression sur la gestion de l'eau 09/11/2019 Eau du bassin rennais succédera à Veolia le 1er février 2020 07/11/2019 Droit d'alerte et de retrait des salariés du SIAEAG (Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe) 03/11/2019 JT 19/20 France 3 22 octobre : Pollution : menace sur la Seine après l'incendie d'Achères 23/10/2019 Rapport eau assainissement SISPEA SEPTEMBRE 2019 DONNEES 2016 15/10/2019 Chlordécone, canalisations vétustes : l'eau de Martinique au centre des interrogations 15/10/2019 Guadeloupe : l'eau potable devient rare pour les habitants 15/10/2019 Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets en Guadeloupe JT 13h France 2 14 octobre 2019 14/10/2019 Marc Laimé, consultant spécialisé dans les politiques de l'eau et Fabien Bouglé, ancien vice-président de la Fédération environnement durable, débattent pour RT France de la dangerosité des sites Seveso pour les populations vivant à proximité 02/10/2019 Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris par Marc Laimé 27 septembre 2019 28/09/2019 La commission d’enquête parlementaire sur la pollution au Chlordécone est arrivée en Guadeloupe. Les auditions commencées en Martinique se poursuivent désormais en Guadeloupe 20/09/2019 SIAEAG : la police déloge les occupants de Moun Gwadloup 20/09/2019 Guadeloupe Eli Domota proçès de l'ancien président du SIAEAG Amelius Hernandez 13 septembre 2019 15/09/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME France sur la question de la gestion désastreuse de l'eau en Guadeloupe 12/09/2019 Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30% 10/09/2019 JT France 2 20h 29 août : Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau 02/09/2019 Pourquoi la Communauté de 13 Communes du Briançonnais 21 000 habitants résilie le contrat et comment sera géré l'assainissement demain ? 05/07/2019 DOMBASLE-SUR-MEURTHE | CONSEIL MUNICIPAL Le rendement de l’eau de 50.29% inquiète les élus et c'est Suez qui a le contrat depuis 2011 05/07/2019 Eau impropre à la consommation à St-Martin: la contamination est dans les canalisations 04/07/2019 CHLORDÉCONE : LES ANTILLES "CHAMPIONNES DU MONDE" DES CANCERS DE LA PROSTATE 04/07/2019 Le directeur général d’OTV se désiste de sa plainte en diffamation contre Le Monde… Il se passe décidément toujours quelque chose au SIAAP ! 04/07/2019 VIDEO : LE SCANDALE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES, PAR MARC LAIMÉ 04/07/2019  La Cour des comptes s’attaque aux ex-indemnités d’élus du SIAAP  01/07/2019 Saint-Martin: l'eau impropre à la consommation 28/06/2019 Guadeloupe : protestation contre les coupures répétées d'eau 25/06/2019 SIAAP-VALENTON : LE RETOUR DE LA SEMOP 23/06/2019 NOUVELLES DU FRONT (BLEU) 23/06/2019 Communiqué du FRICC et de l'ACME du 20 juin 2019 sur la gestion de l'eau en Martinique 20/06/2019 Martinique : CAP Nord : le marché de l’eau annulé par le tribunal administratif 20/06/2019 Risque de reprise de la SEMOP au SIAAP 20/06/2019 L’enquête sur l’eau contaminée à Flint retourne à la case départ 17/06/2019 Le Premier ministre s’est à nouveau aventuré hier à promettre un nouvel « assouplissement » du transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, sous forme cette fois d’éventuelle subdélégation "à la carte" aux communes des compétences déj 16/06/2019 Puy-de-Dôme : Veolia lui réclamait 41 000 € de facture d'eau, 9 ans après elle gagne en justice 13/06/2019 Grand Sud Caraïbe : la gestion unique de l'eau oui mais pas à n'importe quel prix 13/06/2019 La gestion de l’eau dans le Nord est en pleine effervescence 13/06/2019 Courrier du comité sud Martinique aux 3 présidents d'EPCI 02/06/2019 Le Président de l’Agglomération, Yvan Lachaud, a annoncé une nouvelle baisse du prix de l’eau pour les usagers de l’Agglomération … payée par les usagers nîmois ! 01/06/2019 Réunion avortée entre le comité citoyens du Sud et la SME à la mairie de Ste Luce 23 mai 2019 24/05/2019
           
MEXICO 2006

Technologie : Une poudre pour éviter l'évaporation des réserves d'eau

La poudre de l'entreprise brésilienne Lotus Quimica Ambiental n'est pas encore sur le marché, mais elle pourrait, à partir de 2007, soulager la soif de ceux qui manquent d'eau. Un thème qui sera abordé au 4e Forum mondial de l'eau qui se déroule du 16 au 22 mars à Mexico.



Technologie : Une poudre pour éviter l'évaporation des réserves d'eau
LE MONDE

Des tests, déjà concluants, ont démontré que cette poudre composée de tensio-actifs et de calcium a le pouvoir, lorsqu'elle est déposée à la surface de l'eau, de ralentir son évaporation. Une caractéristique particulièrement intéressante dans des régions comme le Nordeste brésilien, semi-aride, où les rayons du soleil provoquent l'assèchement de 40 % des eaux de pluie accumulées dans des réservoirs de fortune, les açudes, creusés dans la terre.

Les expériences réalisées notamment au barrage du Broa dans l'Etat de Sao Paulo ont prouvé que la fine pellicule de poudre formée en surface réduit l'évaporation de moitié. En 48 heures, cette substance se dissout naturellement, et doit être à nouveau répandue, au prix de 8 euros le kilo par hectare. La nature de l'eau ne change pas : sale, elle le reste, potable aussi. Les poissons ne souffrent pas, car le produit n'est pas toxique. Il est simple à répandre, manuellement, et sa composition permet un emballage et un transport facile.

Née dans une pépinière d'entreprises, à la cité universitaire de Sao Paulo, Lotus Quimica Ambiental est encore une toute petite structure dirigée par Marcos Gugliotti, ingénieur en physique-chimie de l'université de Sao Paulo. Ce scientifique, qui a cherché pendant deux ans du travail avant de créer sa propre structure, reconnaît qu'il n'a pas inventé le procédé, vieux de 80 ans, mais l'a amélioré et viabilisé, en utilisant notamment des produits biodégradables, en accord avec les exigences écologiques de l'Agenda 21 des Nations unies.

Aujourd'hui, cet ingénieur veut réaliser d'ultimes tests, sur des lacs de 80 à 100 km2, pour évaluer l'efficacité sur de grandes surfaces, en attendant la délivrance de son brevet. Contacté par plusieurs entreprises, M. Gugliotti cherche désormais à conclure un accord de partenariat industriel pour produire et exporter, dans des zones très fortement ensoleillées, son réducteur d'évaporation d'eau. Lui veut juste rester chercheur, et espère que cette poudre pourra l'aider à financer d'autres projets pour son laboratoire.

Annie Gasnier (Sao Paulo, correspondance)

Une poudre contre l’évaporation de l’eau déjà en août 2005.

Technologie : Une poudre pour éviter l'évaporation des réserves d'eau
Financée par la FAPESP dans le cadre du Programme d’Innovation Technologique de Petites Entreprises (PIPE), la société Lótus Química Ambiental développe un projet de “composant anti-évaporation d’eau douce”.

Le principe consiste en une poudre biodégradable composée de calcaire et d’alcools gras qui, une fois répartie sur une surface d’eau douce forme un film protecteur entre celle-ci et l’atmosphère ce qui permet de ralentir de 50% l’évaporation. Ce projet, en accord avec la définition de développement durable proposée par l’Agenda 21 de l’Organisation des Nations Unies, fait partie d’un des 12 objectifs fixés pour le 21ème siècle, à savoir la préservation des ressources hydrauliques. L’Agenda 21 est un programme d’actions adopté par les pays
signataires de la Déclaration de Rio de Janeiro en juin 1992.


Les premiers tests, réalisés à l’écluse de Broa dans l’ Etat de Sao Paulo, affichent des résultats positifs et d’autres sont en cours dans les fontaines d’eau du Congrès National et du Tribunal Supérieur de Justice à Brasilia. Des tests à grande échelle sont prévus pour 2006, dans la région des écluses du Nordeste. Dans les Etats touchés par la sécheresse il s’agit d’une alternative prometteuse et à plus bas coût que la désalinisation, technique couramment utilisée pour l’obtention d’eau douce. En effet, le coût estimé de ce produit est de 20 R$/kg (7€), quantité suffisante pour protéger pendant en moyenne 48 heures une surface de 10 000 m2.

Source : Agência FAPESP,

Pour plus d’informations :
http://www.agencia.fapesp.br/boletim_dentro.php?id=4105
http://www.ecologie.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=422

Lundi 13 Mars 2006
Mardi 14 Mars 2006
Annie Gasnier
Lu 2847 fois

Dans la même rubrique :
1 2

ACTUALITES D'ACME | Réunion Publique : DROIT DE L'EAU | MEXICO 2006

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide