ACME
Commission d'enquête sur la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences en Guadeloupe 08/06/2021 La gestion calamiteuse de l'eau en Guadeloupe : Cla Maria TV  ·  Entretien Exclusif avec Jean-Luc TOULY 01/05/2021 Plus d’un million de Français boivent une eau polluée par les pesticides 24/04/2021 SEDIF 20/04/2021 L'eau à Wissous ville essonnienne 20/04/2021 Communiqué du CREFOM sur le droit à l'eau en Guadeloupe soutenu par des associations guadeloupéennes, l'ACME France et le FRICC 18/02/2021 Assainissement : la Régie Eau d’Azur prend la main 09/02/2021 La SME toujours dans le collimateur du Comité Citoyen du Sud de Martinique 10/01/2021 A Lyon, la rente de Veolia tombe à l’eau 31/12/2020 Les citoyens inspirent la nouvelle directive sur l’eau potable 31/12/2020 Première partie  Veolia-Suez : genèse d’une affaire d’État 26/10/2020 Libération 7 octobre 2020 07/10/2020 Nouveau livre de Roger Lenglet et Jean Luc Touly "Les requins de la fin de vie" chez Michel Lafon sortie le 1er octobre 2020 02/09/2020 COMMUNIQUE ACME ET FRICC : Veolia veut racheter Suez 31/08/2020 Communiqué : demande de commission d'enquête parlementaire sur la gestion catastrophique de l'eau en Guadeloupe par l'association guadeloupéenne Balance ton SIAEAG soutenue par l'ACME et le FRICC 25/08/2020 Compte rendu réunion préfet Guadeloupe et acteurs de l’eau en présence de l’association @balancetonsiaeag 02/07/2020 Courriers de Me Breham avocat de l'association @balancetonsiaeag (et de l'Acme et du Fricc) au président du SIAEAG et au Préfet de Guadeloupe sur la non exécution de l'ordonnance de référé du 22 juin 2020 condamnant le SIAEAG à fournir 9 litres d'eau 01/07/2020 1ère victoire en Guadeloupe pour les usagers de l'eau : Le Siaeag enjoint par la Justice de livrer quotidiennement un pack d'eau aux 207 requérants de l'association #BalancetonSiaeag 24/06/2020 Emmanuel Brechot sur Canal 10 Guadeloupe 19/06/2020 AFP Ouest France Nouvel Obs Le Figaro et TV5Monde : Guadeloupe des usagers de l’eau saisissent la justice 17/06/2020 Communiqué de presse du 15 juin 2020 : Référé de 207 usagers de l’eau de Guadeloupe et de l’association @balancetonsiaeag devant le Tribunal Administratif de Basse Terre 16/06/2020 Lettre d'une Guadeloupéenne de métropole 04/06/2020 Proposition de Résolution visant à la création d'une Commission d'enquête sur la gestion de l'eau en Martinique 02/06/2020 Demande du Comité Citoyen du Sud de la Martinique de création d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de l'eau désastreuse en Martinique et Guadeloupe 01/06/2020 La société Martiniquaise des eaux contrainte par la justice de rétablir l'eau courante à Sainte-Luce, à Rivière-Pilote et à Rivière-Salée 30/05/2020 Communiqué : Commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau en Martinique (SME) et en Guadeloupe (Générale des Eaux Guadeloupe) 24/05/2020 KMT 20 MAI 2020 Savoir et Réfléchir : la SME Société Martiniquaise des eaux filiale de la multinationale SUEZ 21/05/2020 Eau: vers la création d'une commission parlementaire La FRICC (Front Républicain d'Intervention Contre la Corruption) demande en urgence la création d'une enquête parlementaire sur l'eau en Martinique et en Guadeloupe. Jean-Luc Touly, le Président es 21/05/2020 Eau en Martinique et en Guadeloupe : une commission d'enquête parlementaire « exigée » 20/05/2020 Communiqué de l'Acme et du Fricc : Demande de création urgente d'une commission d'enquête parlementaire sur la gestion désastreuse de l'eau par 2 multinationales depuis des décennies et ses conséquences des coupures et tours d'eau en Guadeloupe et Ma 19/05/2020 lundi, le Comité Citoyen du Sud Martinique a manifesté devant le siège de l'Espace sud à Sainte-Luce, première étape avant un bis répétita mercredi matin, devant le siège de la SME au Lamentin. Des bouteilles d'eau ornaient les grilles 19/05/2020 17 mai 2020 : France-Antilles (plainte pénale) et Martinique 1ère JT 19h 17 mai 2020 18/05/2020 Martinique Eau : deux mobilisations à venir du Comité citoyen sud de la Martinique 15/05/2020 Martinique : des coupures d'eau courante dans la commune de Sainte-Luce 13/05/2020 Martinique : Eau : « Certains ont intérêt à maintenir la situation en l’état » 13/05/2020 Odyssi introduit une action en justice contre la SME pour non respect du contrat qui les lie. Elle étudie la possibilité de contester la décision du tribunal judiciaire de Fort-de-France qui la condamne sous astreinte à rétablir l'eau à ses abonnés 10/05/2020 Coupures d'eau : la sénatrice Catherine Conconne demande au préfet une réunion de toute urgence...pour éviter des troubles 10/05/2020 France Antilles 9 mai 2020 : le scandale de la gestion de l’eau en Martinique comme en Guadeloupe n’a que trop duré 09/05/2020 PETITION POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA GESTION DE L’EAU PAR VEOLIA EN GUADELOUPE 24/04/2020 COVID-19 ET NETTOYAGE DES RUES : LES MENSONGES DE LA MAIRIE DE PARIS PAR MARC LAIMÉ, 20 AVRIL 2020 20/04/2020
           
REVUE DE PRESSE

Veolia, entre le succès et les affaires



S’il faut se réjouir du succès enregistré par Veolia à l’étranger, le groupe français, spécialisé dans la gestion de l’eau et la valorisation des déchets, connait pourtant quelques déboires judiciaires, en Europe notamment.

La saleté ne fait pas peur à Veolia, dont le cœur de métier consiste justement à transformer les ordures en or. Le géant mondial de l’eau et de l’énergie annonçait d’ailleurs le 13 septembre dernier avoir remporté un contrat de 1 milliard de livres sterling (environ 1,18 milliard d’euros) pour construire et exploiter pendant trente ans une installation de valorisation des déchets dans le comté d’Hertfordshire, au nord de Londres.

L’unité traitera annuellement 350 000 tonnes de déchets « résiduels » – ceux qui ne peuvent être ni recyclés ni compostés – pour produire de l’énergie capable d’approvisionner l’équivalent de 69 000 foyers. Selon le groupe de services aux collectivités, ce projet permettra de créer plus de 300 emplois pendant la période de construction et quelque 40 emplois permanents après la mise en service de l’installation.

Le succès d’Hertfordshire vient s’ajouter à d’autres contrats signés récemment par le groupe français sur le sol britannique. Veolia va en effet gérer la collecte des ordures dans le quartier londonien de Camden au cours des huit prochaines années ; le contrat s’élève à 338 millions de livres (389 millions d’euros) et prendra effet à partir du 1er avril 2017. Mais ce n’est pas tout. Fin juillet, le groupe a remporté trois contrats (d’une valeur de 84 millions d’euros) pour la gestion des déchets de Londres et a également acquis des moyens de production situés dans l’est de Londres, lui permettant de maîtriser toute la chaîne logistique du recyclage des bouteilles en plastique.

Dessous de table

Tous ces succès font que la Grande-Bretagne est aujourd’hui « le plus important pays après la France » pour Veolia. Mais le géant français n’oublie pas le reste de l’Europe, bien que ses succès y soient plus mitigés. En charge du service d’eau et d’assainissement de la capitale roumaine, Bucarest, Veolia se retrouve depuis 2015 au cœur d’une affaire de corruption de grande ampleur. Des dirigeants de sa filiale locale, Apa Nova, sont accusés d’avoir versé des pots-de-vin en échange d’une augmentation du prix de l’eau acquitté par les habitants de Bucarest.

Selon EurActiv, le prix de l’eau aurait augmenté de 125 % dans la capitale roumaine depuis 2008, une progression seulement comparable à… la croissance des bénéfices réalisés par Veolia sur ce contrat. Deux Français, anciens cadres de Apa Nova, ont été mis en examen et inculpés pour évasion fiscale, blanchiment d’argent et violation de vie privée. Avec d’autres cadres roumains de l’entreprise, ils sont accusés de trafic d’influence auprès des élus de la capitale et d’avoir perçu des dessous de table d’un montant présumé d’un million d’euros.

Soutien politique illégal

Et puis il y a la Lituanie. Veolia a annoncé en janvier dernier avoir demandé un arbitrage international contre l’Etat balte, auquel il réclame plus de 100 millions d’euros d’indemnisation au titre d’un « traitement injuste et l’expropriation » de ses filiales. De son côté, l’Etat lituanien reproche à Veolia (via sa filiale Dalkia, elle-même divisée en deux branches) d’avoir pratiqué une politique injustifiée d’augmentation de tarifs depuis qu’elle a obtenu la gestion du système de chauffage de Vilnius, ainsi que de neuf autres municipalités lituaniennes. L’Etat balte a ainsi décidé de ne pas reconduire le contrat signé en 2002 pour 15 ans, ce que Veolia considère « injuste et discriminatoire ».

Pour Vilnius, l’augmentation excessive des tarifs n’a été possible que grâce au soutien illégal de certains hommes politiques dont a bénéficié la filiale locale de Veolia. Parmi eux, l’ancien maire de la capitale, Arturas Zuokas, qui est également soupçonné d’avoir touché de l’argent en 2002 afin d’attribuer le contrat à Dalkia.

Mais tout cela n’arrête pas Veolia, habituée à gérer les « affaires sales ». En juin 2012, la société française portait en effet plainte contre l’Egypte, pays qui avait décidé d’augmenter le salaire minimum de 400 à 700 livres par mois (de 41 à 72 euros). Une somme jugée inacceptable par la multinationale.
Cliquez

Mercredi 5 Octobre 2016
Mercredi 5 Octobre 2016
JEAN-LUC TOULY
Lu 1420 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 20

ACME | EDITO | INFOS REMUNICIPALISATION / PRIVATISATION DE L'EAU | COMMUNIQUES DE PRESSE | ACTUALITES / MANIFESTATIONS | REVUE DE PRESSE | HISTOIRES | LA LOI SUR L'EAU | ON NOUS ECRIT | VICTOIRES | ARCHIVES

Mentions légales
Pour une recherche d'articles par thèmes, cliquez sur le mot de votre choix !
actions juridiques adhésion affaires troubles afrique agences de l'eau agriculture algerie algues bleues algérie angleterre anti-gaspillage argentine arnaques ? asie assainissement assainissement non collectif associations associations en lutte australie banque mondiale barrage barrages ben s'mim biogaz bolivie bordeaux bretagne brésil canada castres cge chili chine coca cola cognac colloque colloque 2006 colloques 2006 compteurs condamnation contentieux contrats contrats en contentieux corruption corse cyanobactéries danasi dessalement droits de l'eau déchets eau embouteillée eau potable ecocide edf enel film financements de projets france-libertés fuites fusion gabon gestion alternative grenelle de l'environnement guerre de l'eau inde investissement islande israel l'europe de l'eau las vegas les antilles lille lobby lobbying loi oudin santini loi sur l'eau luttes lyon maladies mali manifestations marché de l'eau maroc mauvais rendement messier mexico 2006 mexique mortalité médicaments neufchateau niger nitrates nucléaire observatoire parisien paris pascua lama pauvretés perou pollution pollution de l'eau pollution de l'eau potable pollution des nappes pollution eau potable pollution minière pollutions pollutions agricoles pollutions de l'eau pollutions des nappes pollutions des rivières pollutions industrielles portraits ppp privatisation prix de l'eau proglio pérou pétition que choisir? quebec quimper radio radioactivité rechauffement climatique remunicipalisation renégociation réchauffement climatique réunions publiques santini saur sedif services publics à vendre services publiques à vendre solutions suez suisse sécheresse tentatives remunicipalisation toulouse touly unesco université de l'eau uruguay usa varages veolia veolia orient, l'affaire vivendi véolia zimbabwe écocide