Forum Social Mondial Polycentrique de Caracas 2006

 

DECLARATION CONJOINTE DES MOUVEMENTS ET ORGANISATIONS SOCIALES SUR L’EAU

 

En continuité avec les rencontres des années antérieures, les mouvements sociaux que dans toute la planète luttent pour le droit à l’eau et contre sa marchandisation, ont, pendant le Forum Social Mondial Polycentrique de Caracas, réussi a conclure, après des nombreux ateliers de travail, une plate-forme commune sur les problèmes régionaux, en fonction d’une vision globale.

 

 

CONSIDERANT QUE

 

1.      L’eau est un bien commun, et son accès un droit humain fondamental et inaliénable. L’eau est un patrimoine des communautés, des peuples et de l’humanité, principe constitutif de la vie en notre planète. L’eau n’est pas une marchandise ! Pour cela nous refusons toute forme de privatisation, y compris celle des association Public-privés ;

 

2.      La gestion et le contrôle doivent rester dans le domaine publique, social, communautaire, participatif, équitable et sans fins lucratifs, étant l’obligation de toutes les institutions publiques locales, nationales et internationales de garantir ces conditions ;

 

3.      La solidarité entre les génération présentes et futures doit être garantie, et pour cela nous refusons le modèle de développement productiviste et consumériste qui promeut la surexploitation de la terre-mère.

 

4.      Nous avons besoin d’une gestion soutenable des écosystèmes et de la préservation des cycles hydrologiques, a travers un vison d’ensemble sur le territoire et la conservation des l’environnements  naturels, établissant les bassins hydrographiques comme des unités de base, avec une véritable participation citoyenne en toutes les instances de planification, gestion et contrôle .

 

 

NOUS APPELONS

 

Aux organisations et mouvements sociaux, gouvernements, parlements, a inclure ces principes dans le cadres juridiques locaux, nationaux et internationaux ;

 

 

NOUS EXIGEONS 

 

Ø      L’exclusion de l’eau des lois de marché imposés par l’OMC, les TLC et autres accords internationaux de commerce et investissement ;

 

Ø      L’abolition du CIRDI, tribunal de la banque mondiale, considérant l’expérience de Cochabamba et autres peuples que désirent récupérer la souveraineté de ses bien communs dans des mains publiques ;

 

Ø      Promouvoir et Récupérer la gestion publique, sociale, communautaire, participative et intégrale de l’eau ;

NOUS REFUSONS

 

Pour illégitimité toutes les demandes de manque à gagner et indemnisations des corporations et transnationales ;

 

 

NOUS DEMANDONS

 

Aux gouvernements que participeront du Forum de l’Eau de la ville de Mexico, aux rencontres du Mercosur, de l’Union européene, et avec la banque mondiale, de refuser toute proposition qui ne prenne pas en compte ces demandes ;

 

 

NOUS PROPOSONS

 

Ø      De diffuser les expériences de constitution de fonds de solidarité pour le financement de modèles de gestion publique, participative, communautaire et social de l’eau et de renforcement de réseaux comme dans l’initiative « les Porteurs d’eau » ;

 

Ø      La création d’un observatoire d’organisations sociales, mouvements et réseaux de coopération international, avec la participation du parlement européen, des gouvernements locaux et les institutions démocratiques d’Amérique Latine, pour contrôler les activités des transnationales sur l’eau et les biens communs ;

 

 

NOUS NOUS ENGAJEONS 

 

Ø      A créer des comités, a travers l’éducation, l’organisation et la mobilisation des peuples au niveau local, national et régional, pour avancer dans la concrétisation de ces objectifs ;

 

Ø      A renforcer les campagnes contre la privatisation en cours, comme la campagne « Eau hors OMC » ;

 

Ø      A articuler la lutte en défense de l’eau avec la lutte des autres mouvements sociaux

 

Ø      A poursuivre le renforcements des initiatives entre les mouvements et organisations sociales sur l’eau au cours des rendez vous prévus en 2006, à savoir  :

 

- Mexico -15/20 Mars – Forum de l’eau - Les journées citoyennes

-Vienne -10/13 Mai - Rencontre « Renforçant les initiatives » entre l’Union Européenne et l’Amérique Latine 

- Bruxelles – Décembre -  L’Assemblée des citoyens pour l’eau

 

 

 

 

 

 

 

Fait à Caracas, le 28 janvier 2006

Organisations Signataires

 

ARGENTINE

Mesa National de Articulación del FSM Argentina

Nucleo Integración de Gualeguaychu

 

BOLIVIA

Coordinadora nacional para la defensa del agua, los servicios basicos y la vida

Coordinadora de defensa del agua y de la vida de Cochabamba

Fundacion Solon

 

BRASIL

ASA – Articulação no Semi-Arido

Forum Nacional de Reforma Urbana

Forum Panamazonico

Frente Nacional de Saneamento Ambiental

Rede Brasileira para a Integração dos Povos

Rede Vida – Brasil

Rede Brasil

 

COLOMBIA

Comite organisador colombiano del FSM – COC

Ecofondo

Union Nacional de Usuarios y Defensores de los Servicios Publicos

 

CUBA

Fundacion Antonio Nunez Jimenes de la Naturaleza y el Hombre

 

France

ACME - Comité français pour le contrat mondial de l’eau

France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand

 

HOLANDA

Corporate European Observatory

 

ITALIA

A Sud

Abruzzo Social Forum

ATTAC Italia

CeVI

Comite italiano para el Contrato Mundial del agua

Foro mondial de las alternativas

Legambiente

Region Friuli Vanezia Giulia, mesa derecho al agua

Tavolo Acqua Toscana

Forum ambientalista

 

MEXICO

Coalicion de Organizaciones Mexicanas por la Defensa del Agua – COMDA

Equipo Pueblo

RMALC– Red mexicana frente el libre comercio

 

PARAGUAY

Amigos de la tierra  - Paraguay

 

URUGUAY

Casa Bertold Brecht

CNDAV – Comision Nacional en Deefensa del Agua y de la Vida

Redes – Amigos de la Tierra

Uruguay Sustentable

 

VENEZUELA

Mesas Tecnicas del Agua

 

ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Alianza social continental

Comité international pour le Contrat Mondial de l’eau

Grupo GUE/NGL du parlement européen ( UE )

HIC America Latina

International Public Services

Transnational Institute ( TNI )